[Insolite] Du Detroit: Become Human au musée Grévin.

Publié par le 19 juin 2019


Le jeu vidéo est souvent considéré comme le 8ème art et développe cette caractéristique de plus en plus au fil du temps. Et aujourd’hui c’est une news un peu particulière qui nous amène puisque cette caractéristique s’affichera désormais lors d’une représentation. Vous avez certainement déjà entendu parler voire même joué à Detroit: Become Human, la dernière création des studios français de Quantic Dream. Quantic Dream fait partie de ces studios qui tentent de montrer que les jeux vidéo peuvent être considérés comme un art à part entière.

Tiré du communiqué de presse de la par de Sony Interactive Entertainment, Quantic Dream et Grévin

Et bien sachez que deux des androïdes du jeu, Connor et Kara, vont faire leur entrée au musée Grévin et seront visibles à partir de la fin de la semaine prochaine par le public.

A cette occasion, le musée va dédier 75m² afin de recréer une boutique Cyberlife (les boutiques qui vendent les androïdes dans le jeu) dans laquelle les visiteurs pourront s’immerger dans une expérience unique. Ils pourront comprendre la conception d’un androïde jusqu’à sa commercialisation au sein de la boutique. Lors de la visite, une scénographie interactive et immersive guidera le visiteur dans la boutique afin de l’aider à choisir l’androïde le plus adapté à ses besoins. Et bien entendu, comme pour le jeu les émotions seront de la partie via une narration fidèle à l’esprit du jeu. Philippe Cardon, Vice-Président Europe du Sud de Sony Interactive Entertainment Europe s’est exprimé à ce sujet:

Je suis ravi que nous puissions donner une nouvelle vie à l’univers créé par David Cage et le studio Quantic Dream au sein du Musée Grévin. Le jeu vidéo montre une nouvelle fois sa popularité et qu’il a toute sa place au sein d’une telle institution qui réunit les personnages les plus emblématiques de la planète.

David Cage, fondateur et directeur du studio Quantic Dream y est aussi allé de sa petite phrase:

Quantic Dream défend depuis toujours l’idée que le jeu vidéo est une forme de culture à part entière. Voir aujourd’hui nos personnages et les thèmes abordés par Detroit: Become Human faire leur entrée dans un musée aussi prestigieux que Grévin est une formidable reconnaissance pour notre média.  C’est aussi l’occasion pour nous d’interroger le visiteur sur sa relation à la technologie et sur sa propre humanité, des thématiques que nous abordons dans notre jeu vidéo mais qui sortent désormais de l’écran pour entrer à Grévin.

Bien entendu le Directeur Général de Grévin, Yves Delhommeau est lui aussi ravi de cette collaboration:

C’est très excitant pour Grévin de réaliser une scène offrant aux visiteurs une immersion dans le jeu Détroit, bel exemple de la créativité Française. Dans les années 80, un décor futuriste montrait des chefs d’états dans l’espace et nous n’avions pas illustré, depuis Lara Croft, du jeu Tomb Raider d’Eidos, dans les années 90, de personnages sortant d’un jeu vidéo. Dès le 28 juin, les visiteurs pourront s’imaginer choisir, dans un magasin bien particulier, leur androïde et y retrouver tous les héros du jeu.

Detroit: Become Human est pour le moment une exclusivité PlayStation 4 mais la version PC du jeu sera disponible cet automne exclusivement via l’Epic Games Store.

L’espace CyberLife avec les androïdes Kara et Connor sera officiellement ouvert le vendredi 28 juin 2019 au musée Grévin.

Pseudo :

Gamer depuis ma tendre enfance, ma première console : La Game Boy Fat. Depuis je n'en suis jamais sorti et je collectionne toutes les consoles que je trouve. Principalement Fan de RPG, j'aime aussi les jeux de plateforme à l'ancienne.

Steam stephtoonz

Playstation stephtoonz

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.