Bungie réagit à l’affaire de harcèlement chez Activision

Publié par le 26 juillet 2021

C’est par le biais d’une longue série de Tweet que le studio qui faisait partie d’Activision jusqu’à 2019, a souhaité réagir et expliqué la philosophie qui l’anime vis-à-vis de ses employés.

Bungie vise à responsabiliser ses employés, peu importe qui ils sont, d’où ils viennent ou comment ils s’identifient. Nous avons la responsabilité de reconnaître, de réfléchir et de faire ce que nous pouvons pour repousser une culture persistante de harcèlement, d’abus et d’inégalité qui existe dans notre industrie.

Il est de notre responsabilité de nous assurer que ce type de comportement ne soit pas toléré chez Bungie à quelque niveau que ce soit, et de ne jamais l’excuser ou le balayer sous le tapis. Bien que les comptes rendus des nouvelles de cette semaine soient difficiles à lire, nous espérons qu’ils mèneront à la justice, à la sensibilisation et à la responsabilité.

Nous avons une politique de tolérance zéro chez Bungie pour les environnements qui soutiennent cette culture toxique, et nous nous engageons à les éradiquer pour défendre ceux qui sont à risque.Les femmes, les POC et les communautés sous-représentées n’ont rien à gagner à revivre leur traumatisme. Nous les croyons lorsqu’ils signalent des cas d’abus ou de harcèlement.

Nous ne prétendons pas que Bungie est parfait et que personne n’a subi de harcèlement en travaillant ici, mais nous ne le tolérerons pas et nous y ferons face de front. Et nous continuerons à faire le travail chaque jour pour être meilleurs.Notre objectif est de continuer à améliorer l’expérience de tous ceux qui travaillent chez Bungie et de faire notre part pour rendre l’industrie du jeu dans son ensemble plus accueillante et inclusive.

Comme vous pouvez le voir, le studio se montre clair au niveau de la politique qu’il souhaite pratiquer et nous ne pouvons que saluer ses bonnes paroles à une époque où les affaires d’harcèlement se multiplient.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Vous pouvez partager nos articles