[CP] Banners of Ruin arrive sur PC le 30 juillet

Publié par le 22 juillet 2020

Les développeurs de Montebearo et Goblinz Studio sont heureux d’annoncer que Banners of Ruin, le jeu de deckbuilding dessiné à la main, arrivera en accès anticipé sur Steam dès le 30 juillet.

Les joueurs devront construire leur deck avant de se lancer dans une série de combats au tour par tour. Leur équipe, composée d’au maximum 6 personnages, devra se frayer un chemin dans les ruelles de la ville de Dawn’s Point. Chaque personnage peut débloquer un set de cartes et des capacités uniques qui amélioreront la puissance de leur deck et permettront d’explorer de nombreuses façons de jouer.

Dans Banners of Ruin, vous découvrirez le jeu de trônes mortels auquel doivent faire face les Pattenoir, qui ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes. Ils s’opposent désormais à la Maison Enders, qui ne laissent que des ruines dans leur sillage. Certains d’entre eux y laisseront la vie, mais il y aura toujours quelqu’un pour porter le flambeau des Pattenoir ! Ressaisissez-vous et recommencez !
Banners of Ruin a été conçu afin de proposer une grande rejouabilité : chaque run débloquera des tokens permettant de débloquer de nouvelles cartes et de nouveaux passifs pour les prochaines tentatives, comme dans un roguelike.

Fonctionnalités :

  • Construisez votre deck grâce à une multitude de cartes pouvant être obtenu en les gagnants ou en les achetant.
  • Constituez une équipe allant jusqu’à 6 personnages parmi 6 races donnant chacune accès à des cartes et des capacités spéciales. L’équipe peut changer à chaque run.
  • Combattez un éventail d’ennemis de plus en plus difficile avec une IA qui rendra vos affrontements passionnants.
  • Promenez-vous dans les rues grâce à une campagne dynamique basée sur les cartes.
  • Prenez des décisions : révélez et prenez part à de nombreuses rencontres, qui peuvent avoir des issues aussi bien positives que négatives.
  • Des visuels magnifiques dessinés à la main.

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.