[CP] #GeekPrideDay – Etre geek, ça veut dire quoi ?

Publié par le 19 mai 2020

Chaque année, le 25 mai est l’occasion de célébrer les geeks du monde entier. A la lecture du terme « geek », il est aisé d’imaginer la figure stéréotypée d’un adolescent solitaire dont le seul intérêt dans la vie est le jeu. Les choses ne sont pourtant pas si simples. Que signifie être un geek en 2020 ?

Depuis la mi-mars, la France est confrontée à une situation jusqu’alors inédite : le confinement de la population dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Tenue de limiter ses déplacements au strict nécessaire, la population a donc dû adapter son quotidien et trouver de nouvelles occupations. Portée par les mesures de confinement, l’industrie du jeu vidéo a ainsi vu ses chiffres battre des records : sur la période du 16 au 22 mars, la France a enregistré une augmentation des ventes de jeux numériques de 180 % par rapport à la semaine précédente. Un record sur une période aussi courte !

Ces chiffres sont impressionnants mais ne sont pas surprenants puisque 71% des Français (soit 37,15 millions d’individus) déclarent jouer occasionnellement aux jeux vidéos. Cette pratique est donc loin d’être réservée uniquement à une catégorie restreinte de la population. Alors que 53% des joueurs jouent aujourd’hui sur smartphone, le mobile est aujourd’hui le plus grand segment du marché mondial du gaming. Le marché du jeu sur mobile croît d’ailleurs chaque année. Beaucoup de personnes qui ne se qualifient ni de geek ni de gamers à proprement parler jouent maintenant sur leurs smartphones. Qu’il s’agisse d’une partie de Candy Crush, de solitaire ou d’un combat en réseau, un jeu est un jeu. Les jeux sur mobiles sont d’ailleurs à 41% le genre de jeu préféré des Français.

En se basant sur ces données, il est difficile d’imaginer à quoi ressemble un geek ou un gamer.

Le gamer des temps modernes

Il n’existe plus réellement de profil typique de joueur et c’est bien là que réside toute la beauté de cette activité. Les femmes, par exemple, représentent en France 48% des joueurs réguliers. Elles ont d’ailleurs consacré 6 fois plus de temps à la pratique des jeux vidéo pendant le confinement. Notons également que l’âge moyen du joueur en France est de 40 ans, 1 adulte sur 3 pratiquant cette activité quotidiennement. Nous sommes donc loin de cette image de l’adolescent enfermé jour et nuit dans sa chambre. Néanmoins, les plus jeunes représentent tout de même une part importante de la population de gamers en France puisqu’1 enfant âgé de 10 à 17 ans sur 2 joue tous les jours. Le jeu vidéo n’épargne finalement aucune génération.

Passionné ou joueur du dimanche, professionnel ou simple adepte, fan de console ou joueur sur mobile, le geek nouvelle génération a ainsi de multiples facettes.

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.