[CP] Snapchat : L’évolution de l’amitié pendant la pandémie

Publié par le 28 octobre 2020

Snap Inc. publie aujourd’hui sa deuxième étude mondiale sur l’amitié, après avoir interrogé 30 000 personnes dans seize pays, afin d’explorer comment la pandémie de la COVID-19 et les problèmes mondiaux qu’elle a générés a pu impacter l’amitié. Dix-sept experts de l’amitié du monde entier ont contribué à ce rapport.

Retrouvez ci-joint le rapport français.

Alors que les amis du monde entier naviguent dans la nouvelle norme de la distanciation sociale, le rapport sur l'amitié de cette année nous montre que pendant la pandémie, la communication visuelle est devenue plus importante que jamais.

Emmanuel Durand, PDG de Snap France

Parler en images et en vidéos avec des outils créatifs comme nos Lens en réalité augmentée, nos filtres et nos avatars Bitmoji, aident les Snapchatters à s’exprimer et à interagir visuellement. Ils servent de lien essentiel lorsque la rencontre en face à face n’est pas envisageable et, en ces temps difficiles, ont permis aux Snapchatters de se sentir plus proches de leurs meilleurs amis, alors même que les non-Snapchatters se sentent plus distants.

Nous espérons que de nouvelles fonctionnalités comme notre time capsule consacrée à l'amitié continueront d’aider les Snapchatters à rester proches de leurs meilleurs amis et à se soutenir mutuellement

Le rapport sur l’amitié apporte un nouvel éclairage sur la manière dont la COVID-19 affecte les relations amicales et comment les événements majeurs de la vie ont également un impact, notamment :

  • 56 %: C’est le nombre de personnes qui se sentent isolées à cause de la COVID-19
  • 81% des français perdu le contact avec un ami d’enfance et 59% souhaitent retrouver ce lien
  • Les outils de communications en ligne sont davantage utilisés qu’avant par 68% des français
  • L’amitié est plus importante qu’avant aux yeux de 39% des français

L’impact de la COVID-19 en France

Depuis le début de la pandémie il y a six mois, une grande partie du monde a mis en place des mesures de distanciation sociale. Les « amis » ont donc dû trouver de nouveaux moyens de rester en contact, et les effets à long terme commencent à peine à se faire sentir. « C’est la plus grande expérience psychologique jamais menée, et nous ne savons pas encore comment elle va se terminer”, confie Lydia Denworth, journaliste et auteur.

Deux tiers des amis disent utiliser les canaux en ligne pour communiquer davantage qu’ils ne l’auraient fait avant la COVID-19 (68%) et pour beaucoup, ces conversations ont été plus profondes (42%), et se concentrent principalement sur des sujets essentiels. Il semble que les communications numériques restent fondamentales pour rester en contact lorsque nous sommes séparés. En effet, une grande majorité (74%) déclare qu’elles ont aidé à maintenir leurs relations avec leurs amis (quels que soient leurs âges).

Même si le nombre de contacts amicaux a augmenté, la COVID-19 a également entraîné voire accru l’isolement de beaucoup. Ainsi, un peu plus de la moitié des personnes interrogées ont déclaré se sentir seules depuis le début de la pandémie (56%), soit 4% de plus qu’avant la COVID-19.

Près de la moitié des personnes (44 %) déclare que le fait de ne pas pouvoir voir ses amis les a perturbées et a procuré un sentiment de solitude, tandis que seulement un tiers d’entre elles pense que ses amis continuent à lui tendre la main autant qu’ils le voudraient (34%). En fait, cela signifie que seulement un quart des personnes interrogées (25%) ont le sentiment que la distance sociale a affaibli leurs relations avec leurs amis. 51 % d’entre elles ont néanmoins déclaré que cette pandémie les avait amenées à ne pas se sentir aussi proches de leurs amis qu’auparavant.

Laavanya Kathiravelu étudie l’amitié et la migration et affirme logiquement que : « Bien que les amitiés continuent d’être entretenues par le biais d’applications, d’appels téléphoniques et d’autres formes de communication, l’élément désincarné enlève à beaucoup l’expérience complète de l’amitié ».

Cette analyse illustre logiquement la différence marquée entre les Snapchatters qui communiquent souvent visuellement et les non-Snapchatters, quant au sentiment, existant ou non, de rester proche de ses amis depuis le début de la pandémie.

La chercheuse Donya Alinejad décrit l’importance de la communication visuelle comme la création d’une « co-présence » qui donne « le sentiment d’être ensemble alors qu’on est en fait physiquement distant ». Le sentiment d’être réellement ensemble est important « pour toute une série de raisons », en particulier « pour ceux qui ont besoin d’une sorte de soutien émotionnel ».

L’avantage est qu’avec l’isolement provoqué par la pandémie, les gens veulent vraiment tendre la main et aller voir ceux qui leur sont chers.

Plus d’un tiers des personnes (39%) interrogées déclare en effet que ses amitiés sont plus importantes à leurs yeux aujourd’hui, et un peu moins de la moitié d’entre nous choisit délibérément de renouer contact avec des amis avec lesquels ils ont perdu contact depuis longtemps (41 %).

Le confinement a une sorte d’effet d’entonnoir. Vous renforcez certains liens spécifiques d’un côté et vous en laissez d’autres de côté.

Guillaume Favre, Sociologue

Celui qui s’est échappé et qui s’est reconnecté (France)

L’année dernière, le rapport sur l’amitié de Snap a révélé que les amitiés, en particulier celles qui remontent à l’enfance, ont un impact énorme sur le bonheur et le bien-être de chacun. Il était donc surprenant de constater que cette année, 81% des français ont perdu le contact avec un ami proche, mais que seulement 59% d’entre nous souhaiteraient les raviver.

Les événements marquants de la vie qui provoqueraient de s’éloigner de ses amis en France seraient : la perte d’emploi (à 53%), les difficultés financières (à 40%) mais également lorsque l’on commence une nouvelle relation amoureuse (à 47%).

Les plus jeunes ont des réseaux beaucoup plus dynamiques ; ils créent plus de nouveaux liens, mais beaucoup se brisent. Leur sociabilité est en pleine évolution. Leurs cercles sociaux sont nombreux et changent chaque année. Par exemple, si vous êtes étudiant, vous changez bien entendu de classe, d'université ou d'emploi : tous ces événements de la vie ne font qu'ajouter un nouveau contexte qui remplace l'ancien. Ensuite, la création de ce genre de réseaux dans lesquels vous développez de nouvelles relations et en perdez d'autres, parfois déconnectées les unes des autres.

Guillaume Favre, Sociologue

Comment retrouverons-nous nos amis proches en France ?

Près de trois quarts des personnes en France (74%) préféreraient se reconnecter par voie numérique, mais seulement un quart d’entre elles environ sauraient comment le faire (22%).  Les personnes interrogées aimeraient en premier lieu envoyer une photo qui leur rappelle un souvenir commun (36 %) tandis que la seconde serait une photo d’eux ensemble (34 %) L’humour est également très présent car en effet, un cinquième des répondants (20%) pense que l’envoi d’un même ou d’un GIF amusant serait le meilleur moyen d’entamer une conversation.

Plus d’un quart (26%) souhaiterait disposer d’outils pour l’aider à communiquer, en particulier dans des situations difficiles comme la reprise de contact.

En réponse directe à ces résultats, Snap a lancé la « Friendship Time Capsule« , un collage photo collaboratif permettant aux Snapchatteurs de créer un nouveau souvenir avec un ami. La capsule invite les utilisateurs à prendre un selfie et à l’envoyer ensuite à un ami qui fait de même. Ensuite, la technologie de Machine Learning de Snap prend le relai pour rassembler les amis et les vieillir grâce à une série de scénarios à venir. Cet outil vise à aider les Snapchatters à montrer qu’ils s’intéressent à leurs amis lorsqu’ils ne peuvent pas être ensemble, ou bien à les aider à reprendre contact avec un ami proche ; dans tous les cas, à créer du lien !

Comment être « meilleur » ami ?

De nombreuses ressources existent pour les personnes enfermées dans des relations avec sa famille ou un mariage mais l’amitié n’a pas reçu le même traitement. Nombreux sont ceux qui n’ont pas les outils ou la confiance dont ils ont besoin pour développer et gérer les hauts et les bas inhérents à cette relation si particulière qu’est l’amitié.

La conférencière britannique Gillian Sandstrom étudie la psychologie sociale. Elle évoque le « fossé de l’amour« , lorsqu’il s’agit de décrypter les relations qui unissent les « amis ». Cette fine analyse qui alimente l’insécurité générée par l’engagement de conversations justifie à elle seule la crainte que nous ressentons lorsque les pauses gênantes et les échecs de connexion se multiplient ; renoncer à la possibilité de nouer une amitié ou d’approfondir une relation peut apparaître alors comme le choix le plus sûr. Cependant, les gens sont plus susceptibles de vous apprécier que vous ne le pensez, alors laissez-vous aller sans crainte et gardez toujours à l’esprit que « la peur n’évite pas le danger » !

Être à l’écoute, rester présent et accepter ses responsabilités sont les fondements mêmes de l’amitié. Il peut être difficile de perfectionner ces compétences, mais avec quelques leçons et de la pratique, nos experts s’accordent à dire que nous pouvons améliorer nos amitiés.

La liste complète des conseils et des compétences se trouve dans le Rapport mondial sur l’amitié, ici.

Comment utiliser la Friendship Time Capsule ?

Pour utiliser cette nouvelle fonction, il suffit d’ouvrir la caméra Snapchat et de sélectionner Friendship Time Capsule dans le carrousel.

  • Si elle ne s’y trouve pas, passez votre appareil photo sur ce Snapcode et maintenez votre doigt dessus.
  • Ensuite, prenez un selfie, sélectionnez une année, puis envoyez-le à l’ami choisi.
  • Lorsque votre ami fera de même, la nouvelle fonction vous placera tous les deux dans une série de scénarios (y compris la visite de la Lune et de Mars !) d’aujourd’hui à 2120.
  • Elle utilise également la technologie avancée machine learning de Snap pour vous faire vieillir, vous et votre ami, en fonction de l’année que vous avez choisie !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Vous pouvez partager nos articles