L’apocalypse selon Godzilla, Le japon et ses monstres.

Publié par le 20 juin 2021

Second ouvrage arrivé à la rédaction en parallèle de « Dans les coulisses du Marvel Cinématic Universe Volume 2 », « L’apocalypse selon Godzilla, le Japon et ses monstres » nous entraîne dans les coulisses d’un des monstres les plus connus de la pop culture avec son pendant simiesque. Cependant, ne pensez pas que ce livre se limite à narrer ou résumer quelques films popcorn, non l’analyse va bien plus loin.

Comme nous vous le disions en introduction, l’ouvrage va bien sur parler des films traitant de notre gros lézard préféré (Avec Denver et le T rex de Jurassic Park peut-être) mais va plus loin que cela. En effet, toute la première partie de l’ouvrage nous explique l’histoire du Japon. En effet, pour comprendre l’impact qu’a eu Godzilla sur le peuple nippon et son accueil, il faut un peu comprendre la philosophie de ce pays si particulier. Nous aurons donc un aperçu de l’histoire du peuple du soleil levant, des premiers colons jusqu’à la seconde guerre mondiale et l’issue que nous lui connaissons.

Une fois le contexte historique bien ancré dans la tête du lecteur, la partie suivante nous emmène dans la partie plus culturelle et de l’industrie du cinéma du Japon de l’époque. À savoir le genre de film qui fonctionnait, l’ouverture au cinéma américain et sa réception par le peuple japonais, ainsi que les faits d’armes du réalisateur du premier film Godzilla mais aussi des membres de l’équipe technique, comme le responsable des effets spéciaux ou l’écrivain scénariste.

Comme toujours, la couverture est somptueuse

La partie suivante pourrait correspondre à ce qu’on attendait peut-être au début en lisant le titre, à savoir une analyse des films en eux-même. Séparés et classés en 3 parties pour les séries de films révolus, on y trouvera donc un résumé de l’ère Showa comprenant les films allant de 1954 à 1975 (15 films allant de Godzilla à Terror of Mechagodzilla), puis l’ère Heisei s’étendant de 1984 à 1995 (7 films, de The return of Godzilla à Godzilla vs Destoroyah) et enfin l’ère Millenium, de 1999 à 2004 (6 films, de Godzilla 2000: Millenium à Godzilla: Final Wars).

Enfin, le livre se terminera sur les deux séries en cours à savoir l’histoire du monstroverse avec les 3 films depuis 2014 (Godzilla, Godzilla: roi des monstres et Godzilla vs Kong) ainsi que le film de 2016: Godzilla Resurgence qui ouvre l’ère Reiwa. 

Ouvrage très intéressant et toujours très complet comme à l’accoutumée pour une oeuvre de Third Editions, permettant aussi bien d’approfondir ses connaissances sur l’histoire du Japon et sa culture que sur les Films Godzilla en eux-même, ce petit bijou est un must have pour les amoureux de culture nippone et des films de monstres.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Vous pouvez partager nos articles