un secret derrière le masque ?

[Story] les légendes du jeu vidéo: Zelda et la cartouche maudite

Publié par le 27 mai 2021

Les jeux vidéo c’est aussi tout un univers d’histoire, de légendes et par le biais de cette série d’articles, nous allons vous en raconter quelques unes. Nous allons commencer par l’une des plus célèbres: la cartouche maudite de Zelda Majora’s Mask.

Une des légendes qui a fait couler beaucoup d’encre et a créée un buzz sur Youtube il y a quelques années. Petit rappel des faits. Les jeux Legend of Zelda sur Nintendo 64 ne sont plus à présenter. Ocarina of Time et Majora’s Mask font partie des ces jeux légendaires que tout collectionneur rêve d’avoir dans sa collection. Et quoi de mieux qu’un vide grenier pour trouver ces jeux retro bien souvent sans boite et sans livret.

C’est justement dans un vide grenier dans le New Jersey aux Etats Unis qu’un utilisateur nommé Jadusable a trouvé sur un stade une cartouche Zelda Majora’s Mask seule et en mauvais état (sans étiquette sur la cartouche). Au vu du prix assez faible demandé, il acheta la cartouche afin de pouvoir y jouer.

Jusque là hormis le fait que le vendeur soit un peu louche rien de particulier. Le jeu fonctionne sans problème, une sauvegarde était déjà présente et Jadusable a choisi de créer une nouvelle sauvegarde. Chose que n’importe qui aurait fait. Un Zelda ça se fait du départ ! Et c’est à ce moment bien précis que tout bascula pour Jadusable.

Première chose qui frappa notre utilisateur, malgré sa nouvelle partie, dans les dialogues le héros était appelé « Ben ». Pensant à un bug, Jadusable effaça la sauvegarde de Ben et lança une nouvelle partie avec le nom de Link.

Mais cette action ne fit qu’empirer les choses, le nom du héros n’étais plus prononcé par personne. 

Pire l’ambiance du jeu était devenu encore plus glauque que le jeu de base. Pour rappel dans le jeu vous avez 3 jours pour éviter la fin du monde. Mais là on avait un univers encore plus sombre, des apparitions, des flashs, des sons différent du jeu normal. Jadusable se trouvais bloqué dans certaines parties du jeu, l’ocarina, outil pourtant indispensable ne fonctionnait plus correctement. Mais ce n’était pas le pire.

Une statue du héros se mit à suivre le joueur, apparaissant dans son dos et jouant une musique du jeu déformée. Le personnage fini par retrouver un nom mais pas celui choisi. il s’appelait maintenant « Yourturn » : Ton tour. Et cerise sur le gâteau la sauvegarde de Ben était réapparue. S’en était trop pour Jadusable, il devenait paranoïaque et commença à avoir peur. 

Il tenta de retrouver le vendeur de la cartouche mais il ne réussi pas à trouver la personne qui lui avait vendu la cartouche. Pour tenter de mettre fin à tout cela Jadusable pris une décision radicale: Il brula la cartouche. On ne sais pas vraiment si cela a fonctionné car Jadusable a disparu des réseaux sociaux, ce qui peut être compréhensible après avoir vécu un telle histoire. 

Conclusion

C’est un des creepypastas liée aux jeux vidéo les plus connus. Mais c’est tellement bien fait. On ne peux que saluer le travail de Ben Drowned, l’artiste qui a crée cette légende. C’est fluide et son travail sur le jeu (qu’il a fini par sortir) est juste génial. l’ambiance est clairement flippante via les flash, et les sons implantés ajoute un stress omniprésent à un jeu qui de base ne respire pas la joie de vivre. Mention spéciale à la fameuse statue qui est juste flippante et n’est pas sans rappeler les marionnettes de Five Night at Freddys. Cette légende qui date de 2010 à su se forger un solide réputation et a donné de nombreuses suites.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Vous pouvez partager nos articles