ItTakesTwo

Take-Two porte plainte contre It Takes Two

Publié par le 03 décembre 2021

Nous tenons probablement la nouvelle la plus improbable et la plus absurde de l’année. L’éditeur Take-Two Interactive qui est l’un des plus influents du marché, ayant la main sur des licences mondialement connues comme GTA, Mafia ou Borderlands a décidé de porter plainte contre Electronic Arts et le studio Hazelight après la sortie du très plébiscité It Takes Two. Vous l’aurez compris, l’origine de cette plainte concerne bien le nom du dernier jeu de Josef Fares. Eurogamer a relayer que Take-Two avait notamment fait opposition à l’enregistrement de la marque It Takes Two peu après la sortie du jeu, forçant Hazelight à abandonner la propriété intellectuelle du nom. La rédaction de Eurogamer a contacté les équipe du studio qui ne sont pas en mesure d’en dire plus si ce n’est qu’ils espèrent que cette histoire sera rapidement résolue.

L’éditeur américain n’en est malheureusement pas à sa première tentative d’action légales ubuesque pour mettre des batons dans les rues d’autres studios quant aux copyright. Il est possible de constater via l’agence américaine des dépôts de domaine que Take-Two a par le passé contesté de nombreuses tentatives de création de marques qui arboraient des termes tels que « Rockstar », « Mafia » ou même « Civilisation ». Espérons que de bonnes nouvelles à la cérémonie des Video Games Awards viendront récompenser l’excellent travail de ce jeune studio qui ne mérite pas d’être empêtré dans une telle affaire. 

Nous tenons probablement la nouvelle la plus improbable et la plus absurde de l’année. L’éditeur Take-Two Interactive qui est l’un des plus influents du marché, ayant la main sur des licences mondialement connues comme GTA, Mafia ou Borderlands a décidé de porter plainte contre Electronic Arts et le studio Hazelight après la sortie du très plébiscité It Takes Two. Vous l’aurez compris, l’origine de cette plainte concerne bien le nom du dernier jeu de Josef Fares. Eurogamer a relayer que Take-Two avait notamment fait opposition à l’enregistrement de la marque It Takes Two peu après la sortie du jeu, forçant Hazelight à abandonner la propriété intellectuelle du nom. La rédaction de Eurogamer a contacté les équipe du studio qui ne sont pas en mesure d’en dire plus si ce n’est qu’ils espèrent que cette histoire sera rapidement résolue.

ItTakesTwo

L’éditeur américain n’en est malheureusement pas à sa première tentative d’action légale ubuesque pour mettre des batons dans les rues d’autres studios quant aux copyright. Il est possible de constater via l’agence américaine des dépôts de domaine que Take-Two a par le passé contesté de nombreuses tentatives de création de marques qui arboraient des termes tels que « Rockstar », « Mafia » ou même « Civilisation ». Espérons que de bonnes nouvelles à la cérémonie des Video Games Awards viendront récompenser l’excellent travail de ce jeune studio qui ne mérite pas d’être empêtré dans une telle affaire. 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Vous pouvez partager nos articles