Ary and the Secret of Seasons

Si vous nous suivez à peu près régulièrement, vous commencez à me connaître et savoir que les « petits » jeu comme Abzû, Rime, Little Nightmare etc, bref les jeux à la direction artistique un peu recherchée et particulière et promettant un peu de poésie sont des jeux que j’affectionne particulièrement. Ary and the Secret of Seasons semble faire partie de cette catégorie. Qu’en est il réellement?

Pour être franc avec vous, ce test est un peu en retard, car nous l’avons effectué sur la version 1.02, la version précédente étant purement injouable. En effet un crash du jeu nous empêchant de sortir d’un bâtiment (17 fois au même endroit, ce n’est plus un bug), nous avions mis le test en suspends jusqu’à la sortie du patch.

Tu es un sorcier Ary

Le design est très simpliste

Bon voila, la blague étant faite, passons au sujet à proprement parler. Sachez que le jeu fait de nombreuses références, volontaires ou involontaires, je ne saurais pas toujours le dire, mais la première d’entre elle concerne le scénario qui m’a fait penser, entre autre à Mulan. Ary, devenu seule enfant de la famille après la disparition de son frère Flynn, décide de prendre la place de son père, gardien de l’hiver lorsque celui-ci est convoqué à la réunion des gardiens des saisons. Son état de santé suite à la disparition de Flynn ne lui permettant pas d’effectuer le voyage. Elle vole donc le cristal de l’hiver de son père et se rends vers le dôme des saisons. Une fois sur place, les gardiens se sont fait attaquer et ont perdu leur cristaux, c’est donc à Ary de retrouver les pouvoirs des saisons et de mener l’enquête sur le mystérieux homme masqué.

L'oracle des saisons

Les références a ZElda sont légion

Pour remplir sa mission, Ary pourra compter sur le pouvoir des saisons. En effet, vous obtiendrez rapidement le pouvoir des saisons qui vous permet de passer de l’une à l’autre en lançant des sphères autour de vous. Cela aura pour but de changer l’environnement pour vous permettre de résoudre des puzzles. Il faudra donc parfois geler une étendue d’eau grâce au pouvoir de l’hiver pour faire apparaître des plateformes, utiliser le pouvoir du printemps pour faire disparaître des ronces, etc. De plus, la taille de votre sphère dépendra du nombre de sphères lancées, ces dernières ne pouvant pas se chevaucher.

Un gameplay simpliste

L'inventaire est simple mais efficace

Le gameplay d’Ary and the Secret of Seasons est très simpliste et abordable. Le bouton carré pour attaquer avec votre arme principale, le bouton rond pour esquiver, la croix pour sauter, le triangle pour riposter/contrer. R1 sert à courir quand R2 sert a utiliser la fronde. Les fleches directionnelles quand à elles, servent à lancer les sphères de saisons. Ainsi, aucune difficulté dans le gameplay, le challenge vient plutôt des puzzle, parfois ardus, parfois seulement mal amenés. En effet, il est arrivé de nombreuses fois que je me retrouve bloqué parce que je ne faisait pas la bonne action au bon endroit alors que tout portait à croire que l’énigme se situait à mon niveau. 

Techniquement limité.

Majora's mask?

Ne nous voilons pas la face, même si le patch améliore grandement la qualité technique du jeu (avant, le jeu ramait quand il neigeait, faisait crash la console etc) le jeu est techniquement daté. Il reste de nombreux bugs comme des missions secondaires qui ne se lancent pas, ou qui ne se valident pas, ou bien quand elles font les deux, continuent d’apparaître sur la carte. Le jeu emprunte de nombreuses références, comme certaines scènes de combat faisant penser à shadow of the colossus, malheureusement le jeu semble resté coincé à l’époque de ce dernier sans en atteindre la qualité.

En conclusion, Ary and the Secret of Seasons est un petit jeu sans ambition, piochant ça et là des références dans le passé mais s'étant perdu à une époque révolue. Cependant, au vu de l'amélioration apportée par le patch 1.02, les développeurs ont l'air de suivre leur jeu et l'on peut espérer un prochain patch proposant un jeu techniquement au goût du jour, ce qui permettrait de profiter du petit jeu sympathique qu'est Ary en pardonnant un gameplay un peu vieillot.

Archangejulien

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Bons points

Bons Points De nombreuses références

Bons Points L'humour

Mauvais points

Mauvais Points Une technique datée

Mauvais Points Des soucis techniques

Mauvais Points Des chargements trop longs

Mauvais Points Une difficulté inégale et mal gérée

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.