Demon’s Souls

From Software est célèbre pour ces jeux qui mettent à rude épreuve vos nerfs. La saga des souls est de ceux-là. Demon’s Souls qui était sorti à l’époque sur PlayStation 3 se fend d’un remake pour la sortie de la PlayStation 5. Alors, simple refonte pour relancer la franchise ou véritable coup de maitre pour lancer une nouvelle génération de consoles ? Essayons d’y voir un peu plus clair dans tout ça

Ainsi vous avez choisi…la mort

Oui autant commencer dans le vif du sujet, Demon’s Souls est au niveau de sa difficulté, aussi corsé que son ancêtre de 2009. Un petit prologue, sorte de didacticiel vous mettra dans le bain afin de vous familiariser avec les commandes du jeu. Ainsi vous apprendrez les coups légers et les coups puissants, comment parer vos ennemis et comment esquiver leurs attaques. Dans la théorie vous devriez être capable de vaincre n’importe qui avec ce que le prologue vous inculque dans la pratique, il va vous falloir un certain nombre de morts avant de réellement réussis à assimiler les techniques de manière parfaite !

C’est là ou j’en viens à la difficulté du jeu. Personnellement je n’avais pas trop joué à la saga des Souls avant celui-ci. Je ne suis pas particulièrement friand des jeux qui sont trop punitifs dans leur façon d’être abordés et j’ai voulu m’essayer à ce remake car l’ambiance et l’atmosphère du jeu me plaisaient. Si comme moi vous n’êtes pas un acharné du die and retry, je vous conseille de passer votre chemin. Car en effet le jeu est d’une difficulté assez élevée et passer un niveau est déjà difficile, mais les boss le sont eux tout autant. Alors certes un boss ne dois effectivement pas se battre en 3 coups, mais sachez que si vous ne faites pas attention, la mort sera rapidement votre seule amie.

Ceci ne serait pas un problème si nous avions plus de checkpoints disséminés tout le long des niveaux, mais pour donner un exemple, le premier niveau auquel nous auront à faire ne vous donne avant le boss aucun point de passage, soit vous arrivez jusqu’au boss indemne, et vous réussissez à le terrasser, soit vous devrez recommencer depuis le début.

Ca va être tout noir.

L’ambiance du jeu est calquée sur un univers médiéval. Mais vous aurez à faire à divers monstres et ennemis plus coriaces les uns que les autres. Du côté de l’IA on ne peut pas dire qu’elle soit très bien exploitée, et pour être franc heureusement. Déjà que la difficulté est élevée, si en plus nous avions à faire à une IA très intelligente, je vous laisse imaginer le nombre de lancer de manette auxquels la console aurait droit. Malgré tout, il vous faudra une stratégie d’attaque pour chaque ennemi rencontré. Certains ne nécessiterons que d’être attaqués à l’épée, d’autres devrons être vaincus par la magie. Pour ce qui est des boss il vous faudra faire preuve de patience parce que leur barre de vie sera longue à vider et eux aussi nécessiterons d’avoir analysé leur façon de se déplacer et d’attaquer avant d’espérer pouvoir riposter correctement. A savoir qu’il n’existe pas qu’une seule méthode pour vaincre ces derniers mais vous aurez toujours une façon de faire plus efficace qu’une autre.

Concernant la prise en main, le jeu est plutôt agréable et facile à prendre en main (indépendamment de sa difficulté), mais on remarque toutefois que la nouvelle manette de la PlayStation 5 n’est pas exploitée dans ses nouvelles capacités. En effet, les gâchettes adaptatives ne sont pas du tout exploitées, on ne ressent pas de tension lorsque l’on bande un arc par exemple. C’est bien dommage pour un jeu qui veux être le fer de lance de l’arrivée de la console. Par contre le jeu exploite particulièrement bien les nouvelles possibilités liées au SSD présent dans la console. Non seulement du côté graphismes, le jeu est tout simplement superbe. Celui-ci vous propose d’ailleurs deux modes d’affichage: le mode performances et le mode cinématiques. Pour être franc les différences entre les deux sont minimes et le jeu est resté fluide tout le long de nos tests, et ce malgré le déluge d’effets pyrotechniques par moments.

La capacité de chargement du SSD est mise à l’épreuve à chaque instant, car comme je le disait, à chaque mort vous recommencez loin dans le niveau, mais les temps de chargements sont réellement quasi inexistants. Et c’est particulièrement vrai car vous pourrez revenir au Nexus (qui correspond au hub du jeu) en moins de 5 secondes si vous le souhaitez, idem si vous lancez un niveau, celui-ci sera chargé presque instantanément.

C'est l'heure du choix.

Le jeu vous permet de débuter en personnalisant totalement votre personnage. Le menu de création de celui-ci est en effet très complet et permettra aux plus pointilleux d’entre vous de pouvoir obtenir le personnage de leur choix, et qui ne ressemblera à aucun autre. Vous aurez aussi la possibilité de choisir de jouer en ligne ou hors ligne. Ce choix vous permettra si vous êtes en ligne de bénéficier des conseils d’autres joueurs, un peu à l’instar de ce que pouvait proposer Death Stranding. En effet, vous aurez la possibilité de laisser des messages au sol que les autres joueurs pourrons lire. Bien évidemment tous les joueurs ne sont pas enclins à vous donner la solution et parfois vous pourrez tomber dans le piège de croire ce qu’un message vous dit alors que tout l’inverse va se produire.

Cet état de fait vous permet vous aussi de laisser du coup des petits messages afin d’aider ou non vos collègues de galère. Sachant que vous avez la possibilité de « noter » le message en question, vous saurez au final rapidement si certains sont judicieux ou non. En mode en ligne il est possible aussi de pouvoir jouer avec d’autres joueurs, mais pour cela il faut que ces derniers vous invoquent afin de les aider, mais qu’eux aussi vous offrent la possibilité de les invoquer. Je n’ai pas eu la possibilité de pouvoir m’y essayer malheureusement pour me rendre compte des possibilités offertes.

Sachez enfin que vous aurez une durabilité pour chaque armes que vous utiliserez. Vous aurez toutefois la possibilité de les réparer dans le nexus moyennant un certain nombre d’âmes récoltées. Ce nombre est lié aux ennemis que vous aurez vaincus, et vous aurez la possibilité de conserver ce nombre si vous restez en vie. A chaque mort que vous aurez, votre dépouille vous permettra de récupérer les âmes déjà prises, à condition bien sûr d’atteindre celle-ci, sinon vos gains seront définitivement perdus

Demon's Souls dans sa version remake est un jeu splendide qui mettra vos nerfs à rude épreuve. Les sensations du jeu de l'époque sont bien là et sont magnifiées par la puissance de la PlayStation 5. Il n'y aura pas de compromis entre beauté du jeu et jouabilité puisque le jeu est beau ET fluide à la fois.
Cependant le jeu ne plaira pas à tout le monde du fait de sa difficulté ultra punitive. Le manque de points de passage n'aidera pas en ce sens car lorsque vous mourrez, tous vos efforts devrons être recommencés depuis le début et ce côté là risque fort de lasser certains joueurs.
Personnellement je n'ai pas réussi à apprécier le jeu à cause de ça, et la note que je lui met reflète mon ressenti, toutefois le jeu mérite probablement une meilleure note pour ceux qui sont adeptes de la franchise et qui sont probablement plus doués que moi pour arriver à ne pas trop mourir rapidement.

Stephtoonz

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Vous pouvez partager nos articles

Bons points

Bons Points Les temps de chargements presque inexistants

Bons Points Des graphismes somptueux

Mauvais points

Mauvais Points Trop punitif

Mauvais Points Pas de réel usage des fonctions de la DualSense

Mauvais Points Le mode multi pas très bien exploité

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.