Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition

Je me souviens qu’à l’évocation de Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered, mon cerveau s’est souvenu de ce jeu comme d’un FF à part, différent et unique, mais impossible de me rappeler exactement pourquoi. Seize ans plus tard il est donc temps de me replonger dans ce titre et de découvrir les quelques nouveautés en plus de son lifting visuel et sonore.

Les chroniques du cristal originales

Ce qui frappe immédiatement au lancement de Final Fantasy Crystal Chronicles c’est l’ambiance onirique du titre. Côté scénario, on vous refait le pitch vite fait : Un miasme mortel s’est répandu sur le monde vous incarnez un caravanier dont la mission dont vous êtes mandaté par votre village est de récupérer de la myrrhe pour purifier votre Crystal et tenir ce nuage à distance. Il en découlera bien sur moult péripéties que vous devrez affronter seul ou en coopération, particularité de ce titre. Si le scénario de ce FF est ultra léger, cela est justifié par une volonté de l’éditeur de laisser à chaque joueur la possibilité de façonner sa propre histoire. A vous de gérer votre voyage entre les différents niveaux afin de récolter votre goutte de myrrhe et de faire ainsi passer la journée et déclencher la suite du scénario. Vous pourrez choisir un personnage parmi quatre races différentes (Clavat, Selkie, Lilty, Yuke), et faire le choix d’un métier parmi les huit disponibles, ce qui influera sur les loot de fin de niveau.

Votre histoire débute

Là ou FFCC était novateur, c’était par son gameplay hybride entre le hack n slash et l’A-RPG, avec une grosse composante multi joueur.

Vous pouviez donc frapper les ennemis au corps à corps et, avec le bon timing, enchaîner des petits combos. Vous pouviez aussi canaliser les magies et les concentrer, voir les mixer entre elles pour en obtenir de plus puissantes. Cependant, a chaque nouveau niveau, tout était réinitialisé et vous deviez à nouveau trouver des sphères de magies auprès des ennemis ou des coffres. Une autre particularité du jeu résidait dans le fameux cristal que vous deviez purifier avec la myrrhe. En plus de devoir vous le coltiner tout le jeu (ou le laisser porter par Mog, mais celui-ci était lent, se fatiguait vite et était donc souvent un boulet.), vous deviez aussi lui associer le bon élément pour pouvoir progresser. En effet, le jeu possède des socles élémentaires vous permettant de changer la nature du cristal et donc de passer les barrières de Miasme de l’élément associé.

Tout le village compte sur vous

Ce FF prenait aussi des aspect de MMO dans le sens où le scénario fantomatique était associé à une très grande redondance et un farm considérable. En effet, les journées passent de la même manière, les niveaux sont assez vides et linéaires et vous serez obligés de farmer pour obtenir des upgrades d’équipements et le craft d’équipements quasi indispensables pour le niveau final.

Autre point noir, le nombre d’actions disponibles limitées par le nombre de slots réduit, vous obligeant à constamment repasser par les menus. Si c’est juste chiant en solo, c’est mortel en multi, car vous continuez de prendre des dégats pendant que vous réorganisez vos actions. Et autant vous dire que la mort arrive vite dans ce FF assez punitif.

Quels sont donc les ajouts du Remastered?

Les informations que la plupart de nos lecteurs veulent avoir, c’est : quelles sont les différences avec la version Gamecube, alors voici ce que l’on peut vous en dire.

Concernant l’aspect technique du jeu, sachez tout d’abord que si les graphismes ont été lissés, ils restent quand même assez datés. Le jeu à mal vieilli et la refonte est insuffisante pour le remettre au gout du jour. C’est tout juste passable pour permettre aux joueurs de découvrir le soft sans avoir a subir les graphismes de l’époque. De plus, l’aliasing reste présent. Outre les graphismes, la bande son à elle aussi subi des retouches. En effet, les musiques emblématiques ont été retravaillées tandis que de petites nouvelles font leur apparition.

La carte de votre aventure

Du côté du contenu solo, faisons les choses dans l’ordre. Vous avez désormais plus de choix lors de la création du personnage. De même, de nouveaux équipements et objets d’amélioration ont fait leur apparition. Concernant l’ergonomie du jeu, le sous menu a été allégé, rendant la navigation plus fluide et plus simple et l’apparition d’une mini map à l’écran est un plus non négligeable. Vous aurez aussi la possibilité via l’obtention de timbres chez les Mogs de pouvoir jouer avec l’apparence de personnages secondaires via le mode Mimic. Pour allonger la durée de vie, vous pourrez aussi rejouer les scènes de l’histoire via le journal du joueur et de nouveaux donjons à la difficulté augmentée ont été ajouté au contenu end game.

Mog peut transporter votre cristal

Concernant le multijoueur, sachez que la coopération en local a purement et simplement été retirée du jeu. Les phases de boss étant assez hardues, il vous faudra donc une bonne entente et une bonne communication avec vos coéquipiers en ligne. Pour cela, le mode discussion est extrêmement utile pour dialoguer rapidement. Cela ne sera pas de trop pour utiliser le mode horloge magique qui demande un bon timing et qui permet de fusionner vos sorts avec ceux de vos alliés. Pour cela vous devez lancer vos sorts au même moment et au même endroit. En associant vos sorts à une heure, vous pourrez lancer des versions améliorées. Enfin sachez que vous pouvez jouer à une version lite en coop avec un ami possédant la version complète du jeu et que le jeu est cross play multiplateforme.

En conclusion, Final Fantasy Crystal Chronicles remastered possède quelques ajouts fort appréciables mais qui ne révolutionne pas le jeu de base. Celui-ci étant différent des autres jeux de la saga, il n’est pas dit qu’il plaira à tout le monde. Déjà en demi teinte lors de sa sortie, Square Enix prends le pari de le relancer dans la fosse au lion pour essayer de toucher un nouveau public, pas sur que le pari soit réussi.

Archangejulien

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Bons points

Bons Points un final fantasy différent

Bons Points un univers onirique

Mauvais points

Mauvais Points La lenteur du jeu

Mauvais Points Le cristal a transporter

Mauvais Points le scénario fantomatique

Mauvais Points le nombre de slots d'actions

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.