Le Donjon de Naheulbeuk : L’Amulette du Désordre

Si vous ne connaissez pas le Donjon de Naheulbeuk, il faut savoir que c’est à l’origine une saga audio au format MP3 créée par John Lang en 2001. Considérée comme la saga précurseur de toutes les autres, elle possède un univers médieval-fantasy. Vous incarnez un groupe improbable d’aventuriers qui s’attaque à un donjon (le fameux donjon de Naheulbeuk donc) à la recherche d’un artefact rare.

Les bases sont posées, et le jeu nous est enfin parvenu sur PC (et devrait en toute logique sortir par la suite sur consoles). Comment le jeu se comporte-t-il, est-il fidèle à la saga audio ? Découvrons ensemble ce qu’il en est dans notre test.

A l'aventure compagnons !

Maintenant que vous connaissez un résumé rapide de ce qui peut vous attendre lorsque l’on parle de Naheulbeuk, posons un peu les bases du jeu. Il faut savoir qu’il est développé par Artefacts Studio et qu’il a subi de nombreuses péripéties avant de pouvoir enfin nous arriver sur nos chers PC. Le jeu est un RPG de type tactical (comme un Final Fantasy Tactics pour donner un comparatif connu). Vous débutez le jeu comme l’aventure MP3 débute, c’est à dire que votre compagnie démarre à l’entrée du donjon en faisant connaissance.

Pour les connaisseurs de la saga vous ne serez pas dépaysés puisque tous les personnages y sont: L’aventurer, le voleur, l’elfe, le nain, le barbare et tout les autres (on ne va pas tous les énumérer). Les dialogues sont eux aussi tirés directement de la saga audio, certaines phrases bien connues étant bien évidemment de la partie, vous aurez tout de même des lignes de dialogues inédites. Pour ceux qui ne connaissent pas les MP3, le fait de démarrer au début de la saga est une bonne chose puisque rien n’est oublié, et il n’est au final pas nécessaire d’avoir écouté les audios au préalable.

L’humour et les blagues parfois caustiques de certains personnages (coucou l’elfe et le nain) sont eux aussi bien présent, et c’est un vrai plaisir de se replonger dans le donjon clavier/souris en main. Alors pourquoi clavier/souris et pas manette ? Pour être tout à fait franc j’ai démarré mon test à la manette et j’ai rapidement migré vers le clavier/souris, les combinaisons de touches ne sont vraiment pas intuitives à la manette, et pour ce genre de jeu, c’est beaucoup plus simple d’utiliser les accessoires PC pour jouer de manière sereine.

Comme tout bon RPG, vos personnages auront donc une barre de vie (et de magie s’ils en font) et gagnerons de l’expérience au fil de vos péripéties et de vos combats (nous y reviendrons plus loin). Côté graphismes, le jeu possède sa patte à lui, et nous restons dans le thème de la saga MP3, pour lui pas besoin d’avoir des graphismes-de-la-mort-qui-déchirent, ce serait hors de propos.

Il dit qu'il t'emmerdes !

Passons maintenant à la partie exploration/combats. Vous arpenterez les couloirs du donjon, et aurez forcément des quêtes à remplir, et évidemment des ennemis à battre. Premier point concernant l’exploration qui m’a un peu dérangé, c’est la façon de manœuvrer la caméra, vous devrez la faire bouger avec les touches directionnelles pour la faire aller de droite à gauche et inversement, personnellement j’aurais préféré pouvoir conserver le clic gauche couplé à un mouvement de souris, mais ce n’est pas possible. On s’y fait, mais c’est un peu déstabilisant au départ. Pour le reste, l’exploration reste basique, vous avancez, trouvez des ennemis sur votre route, les combattez et avancez de nouveau.

La partie combat maintenant, se déroule donc au tour par tour comme la plupart des T-RPG. En haut vous aurez la barre de roulement des personnages, affichant donc qui joue et à quel moment. Bien entendu, certaines caractéristiques ou sorts permettrons d’influencer sur cet ordre de passage. Pour jouer, vous aurez dans un premier temps à disposer vos combattants dans une zone délimité avant d’entamer le combat. Chaque personnage dispose de 2 points d’actions. Vous pourrez ainsi attaquer et vous déplacer, mais vous aurez aussi la possibilité de « Sprinter », ceci étant une possibilité de déplacement plus grande, mais en contrepartie cela consommera vos 2 points d’action d’un coup. Certaines actions mettent fin à votre tour et ce même si vos points d’actions étaient au complet, il faudra donc agir avec précaution, et surtout penser à votre tactique.

Les combats possèdent une différence par rapport à certains autres T-RPG, c’est qu’outre le fait que vous aurez la possibilité d’utiliser l’environnement à votre avantage (faire exploser des barils, casser des caisses pour passer plus facilement), lorsque deux de vos personnages seront côtes à côtes face à un ennemi, le personnage qui attaque aura un soutien de la part de ses compagnons à proximité.

Baston !!

Maintenant l’analyse du jeu dans sa globalité, je dirais que sans être mauvais, le jeu aurait mérité d’avoir quelques points amélioré. Tout d’abord la caméra qui est assez pénible à prendre en main lorsqu’il s’agit de se déplacer dans le donjon en dehors des combats. Comme je l’ai écrit plus haut, la combinaison de touches+souris afin de se déplacer n’est pas forcément la plus intuitive qui soit.

Autre point qui aurait mérité d’être amélioré, ou qui j’espère fera l’objet d’une mise à jour future: la difficulté des combats. Difficulté n’étant pas forcément le terme à employer, car c’est surtout l’équilibrage qui devrait être revu. Combien de fois vos personnages vont rater leur jet d’attaque et du coup ne pas infliger un seul dégâts ? Ou encore l’IA ennemi qui bénéficie elle au contraire de jets favorables alors que certains combats devraient être plus complexes que d’autres ? C’est simple, on va passer énormément de temps à prendre des dégâts et à réussir à passer un combat contre des monstres lambda que contre certains boss qui seront eux torchés en 4 ou 5 tours.

Le Donjon de Naheulbeuk: L'amulette du Désordre est finalement un T-RPG tout ce qu'il y a de plus classique. On y retrouve tout l'humour qui a fait la renommée de la saga audio, on y adhère ou pas, chacun le jugera selon ses envies. Cependant, les combats mal équilibrés font que le jeu ne donne pas envie d'avancer plus lorsque l'on se heurte à des ennemis qui devraient être expédiés rapidement.
En l'état actuel des choses deux points mériteraient une mise à jour: rééquilibrer les combats et rendre la caméra plus intuitive.
De plus, le jeu parlera plus aux fans ayant connus la saga audio qu'aux nouveaux venus, mais reste tout de même agréable pour quiconque ne connaitrais pas la licence.

Stephtoonz

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Vous pouvez partager nos articles

Bons points

Bons Points On retrouve l'ambiance de la saga MP3

Bons Points Le respect du matériau d'origine

Bons Points La full VF

Mauvais points

Mauvais Points La difficulté mal dosée de certains combats

Mauvais Points La caméra pas toujours bien placée

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.