Relicta

Amateur de Q.U.B.E. ou de portal, ce jeu est fait pour vous. On reproche souvent les aspects graphiques ou de narrations dans les jeux récents et on en oublie surtout le bon gameplay et… le moteur physique. Ce dernier est vraiment le bon mot-clé pour définir tout le jeu et c’est une réussite malgré des défauts (en cours de maj) qu’on oublie en avançant dans la complexité du genre : puzzle game. Préparez-vous à entrer dans le monde d’amour, gloire et beaut…. pardon je m’égare : Mystères, puzzle et physique !

Objectif Lune

Je vais commencer par le plus simple : la narration.

On se retrouve sur la Lune de Chandra dans un complexe souterrain immense fait de plusieurs parties différentes. Pour vous aider à visualiser tout ça, imaginez une araignée. Le corps principal est le centre névralgique d’habitation et de déplacement dans le complexe avec une navette. Celle-ci se déplace dans les pattes de l’araignée qui représentent des complexes appartenant à des scientifiques travaillant chacun dans leur spécialité (terraformation, flore, mécanique…). On va parler de bloc scientifique. Et chaque patte est reliée à un ascenseur pour aller sur la surface de la Lune de Chandra terraformée. Pour ce faire, il a fallu alimenter cette station avec une étrange et inconnue météorite. 

Le Dr Angelica Patel est l’une de ces scientifiques (physicienne) et sera notre protagoniste. 

Je vous laisse imaginer le dénouement suivant : des scientifiques, sur la lune, manipulation et terraformation, une météorite inconnue qui alimente toute la base… Ce qui est prévisible se passe avec la disparition progressive des membres de la communauté scientifique, des pannes étranges qui mettent à mal l’I.A. de la base et l’intervention extérieure de nouveaux membres d’équipage dont la fille de notre protagoniste… comme par hasard. Tout dérape et la vie de chaque scientifique, dont votre fille,  est menacée par une défaillance liée à la météorite.

Comme vous le constatez, le scénario est plutôt vu et revu et cet aspect mystérieux, tout de même, soulève quelques questions dont les réponses se trouvent dans les collectibles que vous trouverez sur votre chemin qui sont essentiellement des mails échangés. 

Il ne faut pas être dans la Lune !

Il faut être attentif à tout et chercher dans tous les recoins pour résoudre l’intrigue avec ces collectibles. Je vous avoue que ce n’est pas folichon. Ils sont assez faciles à trouver. Ce qui me dérange c’est surtout les déplacements dans la base lunaire. Elle est grande mais beaucoup de porte sont fermées avec de très long couloir répétitif.. on se perdrait facilement si cet aspect d’exploration limitée n’était pas mis en place. Ces fameuses portes ne s’ouvriront que pour avancer dans l’intrigue. Donc si vous êtes un fan de monde ouvert ou d’exploration, ce n’est pas le cas dans Relicta : après tout, c’est un puzzle game. 

Je rassure tout de même, l’exploration ne se fait pas que sur la base lunaire. On peut marcher sur la Lune… même si les paysages sont complètement différents dû à la terraformation ce qui a complètement changé l’aspect de la nouvelle Lune. Nous pouvons aussi bien être face à un paysage digne d’une ère glaciaire que dans le monde d’Avatar de James Cameron. Bien que ce soit joli et tentant d’aller au-delà du scénario et de jouer aux explorateurs, là aussi on se retrouve limité par des murs invisibles et on se déplace aussi dans des « couloirs » nous privant de toute liberté.

Mais on oublie vite cet aspect quand on se retrouve face aux premières énigmes ! Le principe général est simple : il faut rejoindre l’ascenseur qui nous mène dans des complexes (ou biomes : environnement) différents de la base lunaire. Pour cela, il faut désactiver le champ de forces de la barrière de protection de couleur Jaune. Voyons plus en détail dans le prochain chapitre ! 

Des gants lunatiques !

Ces fameux puzzles sont axés sur la manipulation du magnétisme et de la gravité  grâce à une technologie implantée dans des gants polyvalents et futuristes à faire rager l’agent John Anderton dans Minority Report. 

Ce gant nous sert donc à agir sur la gravité et le magnétisme de « cubes ». Ces cubes servent donc à alimenter des portails, à agir sur des boutons nous permettant d’agir sur les portes, de moyen de transport dans certains cas… Ces cubes ne peuvent traverser les champs de force violet. 

Il faut donc utiliser la matière grise pour alimenter les portes jaunes afin de pouvoir avancer dans le scénario en positionnant correctement les cubes aux bons endroits.

Pour ce faire, il faut indiquer aux cubes leur fonction. La gravité permet aux cubes de voler sous conditions d’avoir été amorcé par le magnétisme. Il ne suffit pas de mettre le cube en mode gravité et il va voler tout seul. Il faut qu’un mouvement s’opère. Comment ? En modifiant le magnétisme de 2 cubes (ou une plateforme) pour qu’ils se  repoussent. Un code couleur est mis en place : rouge et bleu. Les couleurs contraires s’attirent et les identiques se repoussent. 

Les énigmes sont vraiment diverses et variées, plus on avance plus les énigmes sont retord et longues sans oublier les rajouts de contraintes ou au contraire d’aide (plateforme auto-propulsante ou robot, téléporteur de cube…)

La mécanique est bien rodée et on se plaît à trouver la solution en quelques minutes ou on rage sur une énigme dans un environnement très petit qui semble facile. Malheureusement, on arrive parfois à résoudre une énigme à un cheveu près sans savoir si c’était la bonne marche à suivre. De plus, le manque de sauvegarde automatique fait que si, pour X raisons, on devait arrêter de jouer et qu’on reprenne la partie au puzzle déjà résolu, il n’est pas dit que vous pourrez reproduire le même schéma d’approche et de résolution. 

Mais le sentiment de puissance intellectuelle est quand même présent quand on a résolu les énigmes… même si plus loin, il faut se préparer à faire face à des frustrations. 

Relicta est un très bon puzzle game qui utilise des mécaniques physiques très précises malgré tout. Il m'est arrivé de dire à voix hautes ce que je faisais au détriment des regards interrogateurs de mes enfants qui parfois m'ont bien aidé. Durant une soirée, ça a été en famille avec des "alors si je fais ça, lui je le mets en rouge l'autre en bleu, ça doit le faire mais si je fais ça, je ne peux pas faire ça à cause de la porte... mais si je le mets en gravité... alors peut-être que...". C'est un bon passe-temps familial de curiosité intellectuelle. On m'en redemande encore. C'est une bonne surprise qui m'a fait repenser à mes parties de T.I.M. ou The Room pour les connaisseurs. Si la logique ne vous fait pas peur, vous pouvez passer de bonnes heures dessus. Et combien d'heures me direz-vous ? Tout dépend de votre aisance dans la résolution des puzzles.

Yakudark

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Vous pouvez partager nos articles

Bons points

Bons Points Les énigmes diverses et variées

Bons Points l'intrigue

Mauvais points

Mauvais Points L"aspect monde ouvert mais très fermé au final

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.