[Test] The Witcher: Monster Slayer sur mobile

La série The Witcher n’est plus à présenter. Géralt est devenu un héros mondialement connu et est très bien représenté à l’écran par (saint) Henry Cavill.  Après des jeux vidéo, des jeux de plateau, voici une application mobile. Fruit de l’union de Pokémon Go et de The Witcher voici: The Witcher Monster Slayer.

Cette application est disponible depuis le 21 Juillet 2021 sur IOS et Android

Le fils illégitime

Sur le papier cette fusion semble prometteuse, arpenter les rues en quête de monstre à chasser, l’épée à la main, potion, huile et signe prêt à frapper. Le début est sympa, on commence par créer son sorceleur, homme ou femme (corrigez moi si je me trompe dans les jeux vidéo ce rôle est exclusivement masculin), on le personnalise assez sommairement (moins de 10 coiffures, tatouage etc…). Bon nous sommes sur mobile soit, c’est assez peu mais on va se rattraper sur le gameplay.

Dans The Witcher Monster Slayer point de pokéball, votre épée c’est votre doigt. Vous devez faire glisser votre doigt sur votre écran afin de donner un coup. si vous le faites rapidement, ce sera un coup rapide qui fera peu de dégâts, si vous vous attardez plus longtemps, le coup sera puissant. Sur le papier ça à l’air sympa mais en pratique c’est plus compliqué que prévu, vouloir faire des coups puissant peut vite vous faire perdre un rythme qui aurait pu mettre vos adversaires au tapis. Chaque coup remplira une jauge de critique. Vous devrez alors toucher votre écran au bon moment pour faire le maximum de dégâts.

Le bestiaire du jeu est vraiment ultra fourni par contre, vous pourrez rencontrer l’intégralité du bestaire du monde de The Witcher. Comme dans les livres  vous prélèverez  la tête de la bestiole qui aura eu le malheur de vous avoir croisé. Chaque combat vous octroiera des points d’expérience dans le même système que son équivalent Pokémon, un montant fixe et des bonus pour la première rencontre et les coups critiques.

interface
l'interface

De plus comme chez son équivalent, The Witcher Monster Slayer le génocide en masse de monstre vous apportera des trophées qui vous permettront d’obtenir des bonus sous forme d’objets utilitaires ou de points d’expérience. Chaque niveau vous donnera des points de compétences que vous pourrez répartir dans l’un des 3 arbres: attaque rapide, attaque puissante, Signes. C’est peu quand on connaît l’univers au final.

La seule chose qui change par rapport à Pokémon c’est que vous n’avez pas de pokéstop, la seule raison qui pourrait être motivante à bouger c’est celle du craft. Pour fabriquer les potions de votre sorceleur, vous avez deux options, attaquer tout ce qui bouge dans votre aire d’action ou vous balader pour trouver les herbes qui seront indispensables pour vos précieuses potions.

The Witcher Monster Slayer implante aussi un système de quête plutôt bien pensé mais qui nécessitera des jambes solides. En effet, il n’est pas rare de devoir faire 1 ou 2 kilomètres pour arriver dans la zone où se trouve le monstre de votre mission. Mais voilà c’est redondant, je sais bien qu’un sorceleur c’est chasser et tuer des monstres mais le schéma est toujours le même et c’est dommage.

Et pour finir par ce qui peut être le plus gênant, la carte est parfois vide : vous pouvez facilement faire 500 mètres sans voir un seul monstre alors qu’à certains endroits, vous avez une dizaine de monstre dans un rayon de 30 mètres.

Des graphismes moyenâgeux

Dans le cas des jeux mobiles, on peut toujours se dire que les limitations des mobiles peuvent jouer. Du coup j’ai testé le jeu sur trois téléphones différents, deux Iphone (7 et 11) et un Samsung. Et bien non Dans le cas de The Witcher Monster Slayer l’interface du jeu est immonde, digne de jeux Playstation 1 bien en dessous de Pokémon Go. Par contre lors des combats, les graphismes sont beaucoup plus sympathiques et on peut vraiment apprécier les détails de chaque monstre.

La carte semble avoir été dessinée par des enfants, c’est vide, et vraiment pas agréable. Vous pouvez bien sûr jouer en mode 3d mais cela risque de vider rapidement votre batterie.

On ne peut s’empêcher de faire la comparaison avec Pokémon et il est clair que The Witcher Monster Slayer est en dessous de la plupart des jeux du même genre.

Conclusion du test de The Witcher Monster Slayer

The Witcher Monster Slayer avait tout pour réussir sur le papier. La licence d’un jeu mondialement reconnu, une concept qui sans être original collait bien à l’univers. Mais ce jeu mobile gratuit manque clairement de finitions, graphiquement à la traîne, le jeu peine à se renouveler après quelques heures de jeu. Des cartes à l’allure enfantine parfois vides et des quêtes redondantes peu intéressantes n’aident pas Monster Slayer à se démarquer de ses homologues. 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Vous pouvez partager nos articles

Bons points

Bons Points Bestaire impressionnant

Bons Points Concept intéressant

Bons Points Graphismes en combat sympathique

Mauvais points

Mauvais Points Carte parfois vide

Mauvais Points Quêtes redondantes

Mauvais Points Graphismes sur la carte vraiment en dessous

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.