PlayStation 5

[Unboxing/Test] Arctis 7X Wireless

Publié par le 25 novembre 2020

Il y a quelques semaines de cela, nous vous avions présenté dans un Unboxing/Test, l’un des derniers casque de chez SteelSeries dédiés aux nouvelles consoles que sont la PlayStation 5 et les Xbox Series X/S. L’arctis 7P qui est dédié principalement à la console de Sony (mais pas que) était passé dans nos mains afin de se rendre compte de la qualité ce casque sans fil.

Aujourd’hui, nous revenons dans un nouveau test, et cette fois c’est son confrère le Arctis 7X dédié lui principalement à la Xbox que nous avons eu l’occasion de tester. Passage en revue

C'est parti pour le déballage et le test !

Sans grande surprise, :

  • Le casque Arctis 7X (c’est un peu la base quand même!).
  • Un câble adaptateur pour passer de l’USB-A à l’émetteur sans fil USB-C
  • L’émetteur sans fil USB-C
  • Le câble de charge micro USB qui se branche en USB-A (fourni sans bloc mural)
  • et enfin un câble audio quadripolaire 3.5 mm
Le contenu de la boite au grand complet

En terme d’essai, je me suis attaqué à un jeu PlayStation 5: Astro’s Playroom afin de voir ce que donnait le casque une fois enfilé sur la tête.tout comme l’Arctis 7P, afin de l’utiliser au mieux et pour avoir des paramètres plus personnalisés, vous aurez besoin de télécharger la solution logicielle de SteelSeries: SteelSeries Engine. Avec ce logiciel, vous aurez la possibilité de paramétrer:

  • les basses et les aigües, soit de façon personnalisée, soit avec des paramètres prédéfinis.
  • de définir le volume du micro.
  • et enfin de définir quels jeux profiterons de ces paramètres.

Commençons donc notre tour d’horizon, qui sera relativement rapide, puisque les deux casques sont finalement identiques en tous points. Les fonctions que l’Arctis 7P disposait sont les même sur l’Arctis 7X (Au passage si vous n’aviez pas fait le rapprochement, 7P, lettre P pour PlayStation, et 7X, lettre X pour Xbox)

Comme son confrère un bouton On/Off, un bouton permettant de mettre en sourdine le micro, et deux molettes: l’une permettra d’augmenter ou diminuer le volume sonore dans les écouteurs, et l’autre qui s’appelle ChatMix, ne sert pas comme l’Arctis 7P à avoir moins de retour du micro dans le casque, je n’en ai pas eu l’usage mais il semble qu’il serve à gérer le mixage du son lorsque vous êtes en vocal. Le microphone fonctionne aussi comme sur son confrère: lorsque celui-ci est désactivé, une lumière rouge apparaitra pour vous indiquer qu’il n’est pas en route.

Pour le micro, j’ai fait un essai sur le jeu Let’s Sing 2021 afin de voir si le jeu le reconnaissait correctement, il s’avère que le casque branché avec la prise jack fourni directement sur la manette permet de s’en servir comme micro. Le rendu n’est pas aussi fidèle que si vous utilisiez un micro, mais il fait le travail.

Il est à noter une différence entre l’Arctis 7X et son homologue testé auparavant qui se situe au niveau du récepteur USB du casque, celui-ci possède deux positions, via un petit switch disposé sur celui-ci, une dédié aux consoles de Microsoft, et l’autre pour se mettre sur tous les autres supports. Nous l’avons testé en position USB sur Xbox, le casque n’est du coup pas reconnu, et ne peux servir de micro, par contre une fois basculé correctement le casque est immédiatement reconnu et fonctionne relativement bien puisque les paroles sont relativement bien reconnues. A noter que contrairement à l’Arctis 7P, lorsqu’il est branché sur la console, le son de la télé ne sera pas coupé.

Au niveau de son design, le casque est tout aussi classe que sa version dédié PS5 tout en noir pour aller avec le design de la Xbox Series X avec des notes de vert pour rappeler le sigle de la marque. Les écouteurs peuvent se « rétracter » de 45° afin de pouvoir poser le casque parfaitement à plat. Les coussins des écouteurs sont très confortables et maintiennent bien les oreilles des bruits externes. Le bandeau ski permet un maintien parfait sur votre tête et permet de le régler à votre convenance à l’aide de scratch.

Tout comme l’Arctis 7P, en terme de portée et d’interférences, je n’ai jamais eu à souffrir pendant mes tests de micro déconnexion du casque ou de grésillements comme j’ai pu l’avoir parfois avec le casque officiel de Sony. Peut importe la pièce dans laquelle je me trouvais, je n’ai jamais eu de soucis pour que le son continue à me parvenir.

L’autonomie du casque est elle aussi annoncée comme pouvant durer 24 heures en non stop, et le casque tient lui aussi toutes ses promesses, puisqu’il vous faudra bien ces 24 heures avant de devoir le remettre en charge.

Affiché lui aussi à un tarif de 179€99 mais disponible dans un seul coloris, le casque n'est évidemment lui non plus pas à la portée de toutes les bourses.
Nous ne reviendrons pas sur les qualités du casque, celles-ci étant les même que pour le casque dédié à la console de Sony, avec quelques différences toutefois. Si vous avez les moyens de le prendre vous ne regretterez pas votre achat si vous souhaitez bénéficier d'un casque gaming efficace et simple d'utilisation, en ayant malgré tout la possibilité de paramétrer à votre convenance grâce au logiciel maison de SteelSeries.

Stephtoonz

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Vous pouvez partager nos articles