Dragon’s Crown Pro

Jeu de niche pour certains, œuvre d’art pour d’autres, Dragon’s Crown est déjà disponible depuis presque 5 ans en Europe sur PlayStation 3 et PS Vita et proposait de parcourir les donjons du monde d’Hydeland à la recherche de 9 talismans, seul ou jusqu’à 4 joueurs en ligne. Il revient aujourd’hui en version Pro… Comme à chaque fois que je traite un remaster ou équivalent, je préfère annoncer en début de texte l’intérêt pour ceux et celles ayant déjà le jeu… Habituellement je termine par un « aucun » mais concernant Dragon’s Crown Pro ce n’est pas tout à fait exact.

Quels sont donc ces changements qui expliqueraient ce mot « pro » dans le titre et une réédition 5 ans après? Et bien si l’éditeur annonce des graphismes en 4K, ce qui peut être à demi amusant compte tenu du fait que le jeu était en 2D déjà magnifique à l’époque, cette nouvelle version propose également une version orchestrale de la bande son originale de Mr Hitoshi Sakimoto ( à qui l’on doit également la BO du culte Ogre Battle, FF tactics ou plus récemment FF XII), ce qui ajoute une nouvelle dimension sonore pour peu que vous soyez équipés en enceintes/ampli mais ne justifie pas encore le rachat.

Non, ce qui doit être retenu de la version Pro de Dragon’s Crown c’est sa localisation textuelle en Français ! Oui messieurs et mesdames, fini de se sentir exclus à cause de la langue de Shakespeare et de rater l’occasion de s’essayer à ce petit bijou d’action-RPG saupoudré de beat’em all. Pour les vétérans, sachez que vous pouvez non seulement importer votre sauvegarde existante de vos anciennes consoles mais également utiliser celle du pro pour continuer à jouer de manière portable (sans avoir les avantages de la version PS4 bien sur…). Enfin, le jeu est toujours jouable jusqu’à 4 en ligne et ce quel que soit la plateforme des joueurs (comprenez par la PlayStation 3, PS Vita et PlayStation 4). Pas mal non ?

À essayer d’urgence

Vous ne connaissez pas le jeu mais avez retenu sa localisation ? Voici un petit cour de rattrapage : Vanillaware est un studio japonais qui s’est spécialisé dans les jeux en 2D alors que dès leur premier jeu (Princess Crown en 1997), la 3D faisait la loi. Depuis ils ont pondu nombre de petits bijoux comme Odin Sphere ou encore Murasama. Leurs points communs ? Une patte et un design unique et reconnaissable facilement, des personnages charismatiques et 100% nippons et un défilement horizontal commun à chacun de leur jeu, un peu comme Akira Toriyama pour la saga Dragon Quest par exemple.

Dragon’s Crown ne fait pas exception à la règle en vous proposant d’incarner un avatar parmi l’une des 6 classes disponibles et de parcourir en mode farming les donjons du jeu, affronter les boss gigantesques afin de se stuffer (s’équiper) comme une armurerie sur pattes afin d’avancer encore plus loin pour récupérer ses fameux 9 talismans. Le jeu ne change pas d’un pouce par rapport à sa version originale, dans les bons côtés comme les moins bons. Si le jeu est toujours aussi fun à jouer à plusieurs, il est toujours brouillon par moment dans cette même configuration. Les habitués de la maison et/ou les puristes diront aussi que l’univers est moins riche qu’un Odin mais reste très honnête et surtout enchanteur pour un néophyte. Enfin à moins d’avoir une Playstation 4 Pro et un téléviseur 4K, la claque graphique sera moindre du fait que la version originale était déjà en haute définition, mais encore aujourd’hui le jeu reste superbe tant sur les détails que sur l’animation, alors avec l’équipement cité ci-dessus, c’est un vrai régal pour les yeux !

Comme tout remaster…

Dragon’s Crown Pro a surtout l’avantage par rapport aux autres remaster, de proposer une localisation française de bonne facture, ouvrant donc ce petit bijou de 2013 à tout le monde (du moins dans la compréhension des mécaniques, de l’histoire) et de continuer à jouer sans devoir allumer sa vieille Playstation 3 et se sentir seul. Evidemment, pour ceux ayant poncé le jeu, l’intérêt ne s’en trouve que très limité, sauf si vous avez envie de (re)jouer avec des amis qui eux ne connaissent pas le jeu. Quel dommage que le DLC offert avec la version japonaise ne soit pas disponible en France, cela aurait pu donner plus de sens à son prix, une cinquantaine d’euros. Mais quand on aime, on ne compte pas !

Pseudo :

Rôliste, Metalleux et jouant aux jeux vidéos depuis trop longtemps pour le chiffrer, je reste passionné par ce média, particulièrement les RPGs sur lesquels je me suis bâti une solide expérience. Chez moi pas de préférence. Ce sont les jeux qui font la console et pas l'inverse !

Playstation Lucian_Blight

Succés XBox Lucian Blight

A propos de ce test

Jeu fourni par : Atlus

Testé sur : Playstation 4 Pro

Bons points

Bons Points Localisation FR

Bons Points Musiques enregistrées avec un orchestre

Mauvais points

Mauvais Points Cher

Mauvais Points Aurait mérité quelques ajouts supplémentaires

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.