[Critique] Les Coulisses de Devolver – Business et Punk Attitude

Publié par le 02 janvier 2020

Cela fait deux ans pour ma part que j’attends avec hâte la conférence Devolver qui a lieu à l’E3. Alors quand j’entends parler qu’un ouvrage, retraçant l’histoire du studio va paraître en librairie, je ne pouvais pas passer à coter ! Nous avons donc eu la chance de recevoir un exemplaire de la part de Third Éditions et dès les premiers pages je suis conquis. Je vais vous expliquer pourquoi !

Ce sont donc, les journalistes Baptiste Peyron et Pierre Maugein qui sont à l’origine de cet ouvrage. Ils nous offrent moult anecdote sur les premiers jours de Devolver en 2009 et sur les trois fondateurs Harry Miller, Mike Wilson ou encore Rick Stults, dont les parcours ont été semés d’embûches mais dont la philosophie n’a pas bougé d’un poil.

Pour ceux qui ne connaissent pas l’éditeur, sachez que la philosophie de Mike Wilson est que ce n’est pas en investissant beaucoup d’argent dans un jeu qu’il est bien pour autant. Mais il n’a pas été facile à la firme au fil du temps de mettre en avant des jeux indépendants.

Et l’équipe est passé par des moments difficiles et c’est ce que nous propose l’ouvrage, connaitre l’envers du décor et la réalité sur l’univers des jeux vidéo. Devolver doit surtout sa réussite à l’équipe de Croteam, qui est à l’origine de Serious Sam mais également à Steam qui a permis à l’éditeur de diffuser des jeux indés en dématérialiser.

Mais l’ouvrage ne se contente pas de parler que des fondateurs, mais nous conte également les différents succès de Devolver comme Hotline Miami, lancé en 2012 un shooter en vue de dessus où nous apprenons beaucoup sur la création du jeu et sur sa classification PEGI qui s’est obtenu de façon surprenante.

Mais Devolver n’a pas un eu qu’un seul succès, avec des jeux maintenant mythiques comme Crossing Souls, My Friend Pedro, The Talos Principle, Mother Russia Bleeds ou encore Gods Will Be Watching. Grace à l’ouvrage nous apprenons que Devolver donne souvent cartes blanches aux développeurs pour leurs différents projets, laissant libre cours à leur imagination.

Pour conclure cette critique « Les Coulisses de Devolver – Business et Punk Attitude » est un livre riche en anecdote, mais surtout il est tellement complet que l’on arriverait presque à ressentir le côté rebelle de Devolver. Le livre contient également différentes interviews et d’illustrations choses étonnantes pour un livre de Third Edition.

Alors si comme moi, vous suivez Devolver depuis leurs débuts ou si vous les connaissiez que depuis 2017 lors de leur conférence hallucinante de l’E3 ce livre est fait pour vous. Quant aux autres si vous ne les connaissiez pas alors ne rater pas l’occasion d’en apprendre plus sur l’un des éditeurs les plus rebelles du monde du jeu vidéo !