Partagez :

Nous ne vous avions pas présenté de casque depuis un petit moment. Dernier né des casques sans fil de chez Roccat, le Syn Max Air promet de belles choses et c’est avec un grand plaisir que nous avons reçu un exemplaire à tester à la rédaction. Serons nous enchantés par ses performances ou au contraire plutôt déçus, c’est dans les lignes qui vont suivre que nous allons tenter de vous présenter au mieux notre ressenti et voir ce qu’il en est.

PRÉSENTATION

  • Incroyables force de signal et autonomie de batterie avec Stellar Wireless
  • Station de charge rapide incluse
  • Bluetooth simultané pour combiner chat VoIP, appels téléphoniques et plus encore
  • Coussinets ProSpecs™ confortables et arceau adaptable
  • Écouteurs rafraîchissants pour garder vos oreilles au frais
  • Audio 3D immersif grâce aux transducteurs de 50 mm Nanoclear™ de Turtle Beach
  • Superhuman Hearing® vous donne l’avantage en amplifiant les sons cruciaux en jeu
  • Un microphone à bascule amovible TruSpeak™ pour des communications limpides
  • Conception et aluminium léger et résistant
  • Compatible avec les PS5, PS4 et Nintendo Switch
  • L’éclairage RGB programmable est compatible avec l’écosystème AIMO

CARACTÉRISTIQUES

  • Connexion sans-fil directe avec un émetteur USB-A
  • Émetteur 2,4 GHz
  • Commandes : bouton d’alimentation, molette de réglage du volume principal, bouton de désactivation du microphone, molette de retour audio du microphone
  • Microphone unidirectionnel amovible
  • Batterie de 16 h rechargeable
  • Plage de fréquences : 20 Hz – 20 kHz
  • Écouteurs de 50 mm avec aimants en néodyme
  • Windows® 10/11 (assistance logicielle)
  • USB 2.0 (ou plus)
  • Connexion à Internet (pour le logiciel de pilotes)
  • Casque gaming Syn Max Air de ROCCAT®
  • Station de charge
  • Microphone amovible
  • Câble de chargement USB-A
  • Câble de chargement USB-C
  • Adaptateur USB-A à USB-C
  • Protection d’emplacement pour microphone amovible
  • Guide de démarrage rapide

Le casque est livré dans un emballage rigide sobre, mais tout de même assez classe. D’aspect extérieur et sans avoir ouvert l’emballage pour découvrir le matériel, on sent que le produit semble être de qualité. Mais voilà souvent un beau packaging peut cacher des surprises parfois mauvaises, nous nous sommes hâtés de le découvrir réellement. Et le casque dans son écrin de mousse semble en effet être de qualité et résistant.

Livré avec deux câbles, un USB-A et un USB-C ainsi qu’un micro amovible et un adaptateur permettant de passer d’un USB-A à un USB-C, on sait déjà que nous allons avoir quelques branchements à fournir avant de pouvoir mettre le graal sur notre tête. La première mise en route est simple, on branche la base, on allume le casque et c’est parti. Comme à chaque nouvelle réception de matériel, nous passons par la case mise à jour, et premier obstacle, le casque ne se met pas à jour via la base fournie, mais via un câble USB, mais qui reste capricieux pour cette première mise à jour. Heureusement les suivantes ont été bien plus simple, mais je dois bien admettre que j’ai facilement dû me battre pendant 30 minutes pour faire accepter le casque par mon ordinateur et ainsi lui permettre de bénéficier des dernière spécificités que pouvait apporter cette update.

Une fois cette mise à jour effectuée (que ce soit d’ailleurs pour le casque en lui même ou encore sa base), nous pouvons enfin allumer l’accessoire afin de rentrer dans le vif du sujet et voir si le Syn Max Air en a sous le capot. J’ai effectué plusieurs tests en conditions réelles, à savoir connaitre la portée du signal, jusqu’où le casque permettait de pouvoir écouter sa musique sans perte. La capacité en terme de volume, c’est à dire mettre le volume à fond pour voir comment il réagissait, et ceci avec divers morceaux de musique.

Mon premier essai portait déjà dans un premier temps à connaitre jusqu’où je pouvais me balader chez moi avec une musique en lecture sans en perdre la moindre partie. Le casque possède une portée très correcte puisque mon PC dans le salon j’ai pu me mettre à l’entrée de ma chambre porte fermée et capter encore ma musique, c’est à dire à environ 10 mètres et deux murs entre la base et le casque. Pour moi la portée est donc très bonne.

Second test, mettre le son à fond, bien entendu je n’ai pas gardé le casque sur mes oreilles, sinon je serais certainement sourd à l’heure actuelle. De base, avec un volume de 30 (réglable avec la molette sur l’un des écouteurs) le son est déjà relativement puissant selon les morceaux joués. Sur un volume au max, c’est à dire 100, pas besoin d’avoir le casque sur la tête pour entendre correctement nos morceaux. Je n’ai pas eu la réelle sensation qu’au maximum, le son ai saturé sur les basses.

Première conclusion sur ces deux premiers tests, c’est que le casque offre une expérience réellement très satisfaisante avec un son puissant, mais aussi une portée qui permette de faire un peu ce que l’on souhaite chez soi sans risquer d’être coupés dans son écoute. A ce sujet, les écouteurs rembourrés prennent bien les oreilles et isolent vraiment très bien de l’extérieur. Une fois le casque sur la tête et le son lancé, on est dans notre bulle, encore une fois je trouve que c’est du tout bon.

La mise en route du casque est un poil longue je trouve, entre le moment où l’on actionne le bouton marche, et celui où le casque est détecté par la base, il faut bien patienter une dizaine de secondes. C’est un détail, mais quand on aime avoir rapidement le son c’est finalement une éternité. Ceci dit la possibilité de ne pas avoir un câble à se trainer mérite probablement quelques concessions que nous avons bien voulu consentir.

Du côté de la base de rechargement, si comme moi vous êtes un fana des loupiottes de partout, vous serez ravi puisque celle-ci est équipée de led, évidemment compatibles avec la fonction AIMO mise en avant par le constructeur et qui permet d’uniformiser tous vos accessoires Roccat avec un seul style lumineux. Pour être honnête, ayant tous mes accessoires chez eux, c’est particulièrement grisant de voir son setup s’illuminer de manière uniforme.

Si j’avais un reproche à faire à cette base, ce serais sur sa partie connectivité pour brancher le casque. Je m’explique, 3 « picots » sont présents, permettant au casque une fois posé de se recharger. Lors des premières utilisations j’ai trouvé laborieux de trouver la bonne position pour que le casque se mette effectivement en charge. A ce système je lui aurait préféré un système nécessitant d’insérer un embout présent sur la base dans un emplacement sur le casque, premièrement parce que niveau stabilité du casque je trouve que ça aurait été très probablement plus sécurisant, le casque n’ayant pas de « jeu » sur la partie recharge, et surtout les connectiques auraient très certainement plus de facilités à se mettre en relation.

Notre avis :
En définitive, que penser de ce casque gaming ? Proposé au tarif de 249.99€ ce n’est certes pas le casque le plus abordable du marché, mais de toute façon ce n’est pas sa cible. En dehors de quelques petits détails sur lesquels on peut facilement passer, notamment le mode de charge dont je parle plus haut par exemple, le casque coche toutes les cases pour se positionner comme un matériel de haute volée. Le son est puissant, la batterie ne souffre pas de déchargement intempestifs et tient relativement longtemps, et un casque sans fil permettant de se balader chez soi sans se soucier de savoir si on va pouvoir écouter son morceau préféré, finalement, ça n’a pas de prix. Pour ma part je l’ai testé, et il a été adopté directement !

Verdict
9/10

Articles liés

VOS AVIS

Il n'y a pas de commentaires pour le moment. Soyez le premier à participer !

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX