[Critique] Maxime Chattam: du thriller noir mais pas que!

Publié par le 16 mai 2018

Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas parler d’une œuvre en particulier, mais d’un auteur que j’affectionne tout particulièrement. Je veux parler de Maxime Chattam. Je l’ai découvert avec le roman « L’âme du mal » il y a plus de 15 ans. A l’époque ma copine faisait son stage dans une maison d’édition et m’avait parlé de ce livre. Je me suis lancé dedans et, à ce jour, je crois que cette œuvre possède l’introduction qui m’a le plus marqué de toute mon histoire de lecteur. Une introduction qui annonce la couleur d’emblée, entre sentiments, choc, effroi et uppercut à l’estomac, je crois bien que je me souviens encore de chaque mot.

S’en est alors suivi toute la trilogie du mal (ressorti dans un magnifique ensemble broché, noir) puis des trilogies toujours plus sombres, vous emmenant dans les tréfonds de la bassesse humaine. Criant de vérité et effrayant de réalisme. Une vision sombre de la société et la plongée dans les abimes de l’âme humaine. Je crois bien que pas une seule de ses œuvres ne m’a déçu, même si j’ai un peu moins d’affection pour « le 5ème règne » et même si son dernier roman « Que ta volonté soit faites » change un poil de style. Tous les personnages sont attachants, de Joshua à Annabelle en passant par Ludivine, on prends un plaisir presque pervers à suivre des serials killer tous plus déjantés et machiavéliques les uns que les autres.

Puis un jour sort la série « Autre Monde » et l’on pense que Maxime Chattam se lance dans le roman pour adolescents, à la Narnia. Quelle erreur. Après un premier tome certes gentillet qui pose les bases, l’auteur retombe dans ses travers et rien n’est épargné à ses personnages. Deuil, jalousie, rejet, passage à l’age adulte, accident, responsabilités, décapitation regard de l’autre et gestion du handicap sont autant de thème traité avec intelligence dans la saga et subi par Matt, Tobias et Ambre.  Je ne compte plus les nuits passées à lire ses œuvres, faisant fi des bacs blancs, partiels et autres examen au fil des ans. A chaque sortie il fallait que je sois le jour J à la Fnac et je passais la nuit à lire caché sous ma couette avec ma lampe torche contre la volonté de mes parents. La vie étant ce qu’elle est, je n’ai pas encore eu le temps de finir « Génèse » qui conclut la saga, mais aujourd’hui sort « Ambre », retraçant le passé du personnage pour ceux qui voudrait en savoir plus. De plus, sachez que pour l’achat de ce livre, une partie est reversée à l’Unicef. De quoi se faire plaisir en faisant une bonne action. Enfin, il me tarde de suivre son prochain Thriller, la suite des aventures de Ludivine à la section d’enquête !!!!