Luigi’s Mansion 3

Nintendo

[Preview] Luigi’s Mansion 3

Publié par le 18 octobre 2019

MaaaaAAaAaariiiiiOOOooo! Cette voix résonne encore dans ma tête depuis l’opus GameCube et la formidable découverte qu’a été ce Luigi’s Mansion, donnant enfin sa chance au frère de Mario de prouver son courage (ou pas), mais d’au moins connaitre son heure de gloire. Après un deuxième volet en demi teinte mais toujours aussi appréciable, les fans attendaient avec impatience un nouvel épisode de la série. C’est chose faite avec Luigi’s Mansion 3 qui sortira sur Nintendo Switch le 31 octobre prochain, pile à temps pour Halloween. Alors après quelques heures de jeu, quelles sont nos impressions sur cette nouvelle aventure?

Boo, y es tu? Que fais tu?

Il n’aura fallu que quelques minutes pour que je replonge dans l’ambiance et que je sache que ce Luigi’s Mansion 3 allait répondre à mes attentes. Une scène d’introduction bien léchée, deux, trois mimiques de Luigi et un fou rire plus tard, aucun doute, ce jeu s’annonce sinon comme une petite pépite, au moins à la hauteur de ses aînés. On retrouve notre Luigi en train de dormir dans le bus qui conduit Mario, Peach et les Toads vers l’hôtel dans lequel ils ont gagné un voyage. (Ça vous dit quelque chose?) Une fois arrivé sur place, c’était un piège, les camarades de Luigi sont fait prisonniers de cadres et Luigi en réchappe miraculeusement pour devoir ensuite aller à la rescousse de ses comparses.

Comme je le disais, si l’histoire semble réchauffé, on est tout de même directement plongé dans l’ambiance, les graphismes sont somptueux, la musique est envoûtante et on retrouve avec plaisir l’humour basé sur la couardise de Luigi ainsi que celle propre à l’univers des jeux Mario. Chaque sursaut de Luigi est un décrochage de sourire assuré et le doublage de Luigi est toujours aussi parfait. Ayant joué presque essentiellement en version portable et au casque, l’immersion est totale et l’ambiance assurée. Aucun soucis technique n’est à déplorer, le jeu est fluide même quand de nombreux fantômes sont à l’écran.

Le retour du Double stick est appréciable.

En version dock, vous pourrez profiter encore plus de cette direction artistique à tomber, mais aussi de tout les petits détails dont fourmillent les arrières plans de ce Luigi’s Mansion 3. Et croyez moi, il y en a tout un tas, d’autant plus que si l’hôtel semble immense, chaque étage propose son propre univers, ne laissant aucune place à la monotonie.

Concernant le gameplay, vous aurez de base votre lampe torche, très rapidement votre ectoblast et le fameux Gluigi que vous avez pu apercevoir dans les trailers. Avec ces trois éléments de base, vous arriverez à remplir la plupart des énigmes qui se mettront en travers de votre ascension. Le stick gauche sert a déplacer Luigi, quant au droit, il sert à viser avec votre aspirateur. La touche A sert pour la lampe torche, la touche X pour les interactions et votre révélateur d’anormalité ectoplasmique, quant au Y, il vous sert de lance ventouse. Ces dernières permettent entre autres de tirer les objets pour vous libérer des passages. Enfin, la gâchette droite vous sert à aspirer quand la gauche vous sert à souffler. Cumulez cela avec Gluigi, que vous pouvez appeler pour passer à travers les barrières ou les grilles en cliquant sur le stick gauche, et vous devriez surmonter toutes les épreuves mises en travers de votre chemin.

Du contenu à la pelle.

En cours d’aventure, vous rencontrerez de nombreuses têtes connues, alliés ou ennemis dont nous vous laissons la découverte et vous devrez aussi recueillir des gemmes dans chaque étage (mais pour quoi faire? Suspense!!) en traversant de nombreux environnements comme la cuisine, les chambres ou bien même une salle médiévale.

Ajoutez à cela le multijoueur, le mode Tour Hanté, ou les mini jeux du mode Jeux de l’étrange, comme « Bassin minés » ou « Tombe à la pelle » et vous obtenez un contenu assez conséquent sur lequel nous reviendrons dans notre test.

En conclusion, ce Luigi’s Mansion 3 semble tenir toutes ses promesses et même au delà. Avec un contenu qui s’annonce plus que conséquent, une ambiance toujours au top et un effort véritable pour rendre cet immense hôtel diversifié, il me tarde de retourner à mes sessions de jeu, limitées uniquement par l’autonomie de ma petite Switch.