Partagez :

BIENVENUE À MATO

Nous nous rendons dans la ville dystopique de Mato pour y incarner un détective qui va faire diverses enquêtes afin de découvrir les secrets qui se cachent dans cette ville envahie par tout un tas de créature surnaturelles. Dans cet univers nous devrons faire quelques recherches afin de faire avancer notre enquête et seront épaulés dedans par des alliés.

Nous commençons cette démo dans un bar par une phase de dialogue, et à l’issue de celle-ci nous reçevons notre première mission.

Nous découvrons les environs, sachant que la map se décompose en plusieurs lieux, chaque lieu étant restreint à des zones délimitées par des « cordons » qui nous permettent de naviguer de l’une à l’autre. Autre chose à savoir sur la carte, c’est qu’il est possible de se « téléporter » dans une zone directement depuis le menu de la carte générale, du coup on se pose un peu la question de l’utilité de mettre des points de changement de map à l’extrémité de chaque zone.

Les missions et quêtes annexes se prennent directement auprès de personnages présents dans les zones, ils sont repérables facilement puisque des points d’exclamations se trouvent au dessus d’eux ou au niveau des zones à inspecter.

D’ailleurs vous ne risquez pas de vous perdre dans Mato Anomalies puisqu’outre le fait de repérer à qui vous devez prendre ou rendre une quête, la map vous indiquera aussi quelle zone vous devrez rejoindre pour ce faire. Toutes les zones ne seront pas accessible immédiatement, elles se déverrouilleront au fur et à mesure de votre progression dans l’histoire.

Pour cette démo nous avions accès à tout le chapitre 1, soit environ 2-3h de jeu et 6 zones étaient accessibles.

AUTOUR PARTOUT

Lors de votre avancée dans le jeu, vous serez amenés à rentrer dans des instances permettant de combattre et de faire avancer l’histoire. Vous aurez aussi l’occasion de récolter des objets et de l’argent dans les coffres présents dans ces dernières. Les ennemis que nous avons eu à affronter étaient de représentations des personnes après qui nous étions en train d’enquêter, mais n’avaient pas de représentation humaine. Les instances étant un peu des sortes de Matrices dans lesquelles nous rentrions.

Ces espèces de « donjons » étaient relativement linéaires avec parfois quelques embranchements mais qui au final revenaient au même endroit, seul l’un des derniers de la démo proposait une variante, et permettait de suivre différentes voies selon les choix effectués aux embranchements. La finalité étant tout de même la même direction, cette pseudo-liberté était plutôt plaisante, même si je ne sais pas trop l’incidence de choisir tel chemin plutôt qu’un autre, peut être que les loots étaient différents selon l’embranchement choisi. A savoir qu’une mini-map s’affichent au gré de notre avancée dans ces donjons pour permettre de savoir par où l’on est déjà passé ou non.

Pour ce qui est des combats, ceux-ci étaient au tour par tour, chaque personnage ou ennemi ayant une place définie sur une timeline qui avance au fur et à mesure de vos actions. Certaines attaques nécessitent de temps de rechargement, il vous faudra bien faire attention à comment vous les utilisez. Par exemple l’un de nos personnage avait la possibilité de soigner l’équipe, mais le délai de réutilisation de cette compétence était de 2 tours, il fallait donc par conséquent faire attention à quand l’utiliser.

MENER L'ENQUÊTE

Les phases de combats ne sont pas les seules à être présente, car comme je l’ai indiqué plus haut, nous incarnons un détective, et par conséquent avons des suspects à interroger par moments. Ces passages d’interrogatoires se présentent comme des phases de combat. Vous devrez définir avant ceux-ci quel deck de cartes vous utiliserez, car oui ce sera un combat via des cartes. Le suspect possède de son côté 3 « orbes » qui définissent ses actions à la fin de chacun de vos tours. Par exemple il peut se faire soigner à hauteur des dégâts qu’il vous occasionnera, ou l’une de ses orbes peut vous retirer plusieurs de vos cartes de votre main.

Nous de notre côté nous auront possibilité de faire des dégâts au suspect, le but étant de rendre sa barre de « vie » à néant. Cette partie interrogatoire est vraiment très stratégique, car si nos points de vie à nous tombent à zéro, la mission échoue et nous devons la recommencer. Je dois avouer que la première fois j’ai perdu car je n’ai pas suffisamment su m’organiser pour ne pas subir trop de dégâts, et surtout je n’avais pas forcément pris le bon deck pour jouer.

La dernière chose présente est comme pour tout bon RPG qui se respecte la partie upgrade (équipement ou personnage). Ici nous avons une partie équipement relativement simple car vous n’aurez que vos armes à changer, et pour la partie annexe le jeu vous permettra de mettre l’équipement le plus adapté avec ce que vous aurez à votre disposition de manière automatisée.

La partie augmentation des caractéristiques des personnages elle se traduit par un écran ou vous pourrez dépenser vos points de compétences acquis à chaque passage de niveau entre une partie Ying dans laquelle vous aurez des compétences spécifiques, la partie Yang où vous aurez d’autres compétences, et enfin la partie Ultime qui elle vous permettra de déverrouiller une attaque spéciale en combat.

Articles liés

VOS AVIS

Il n'y a pas de commentaires pour le moment. Soyez le premier à participer !

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX