Animal Crossing New Horizon

« Fish in the sea you know how I feel, river running free you know how I feel, blossom in the trees you know how I feel. It’s a new dawn, it’s a new day, it’s a new life, for me, and I’m feeling good ». Que vous ayez la voix de Matthew Bellamy, Nina Simone ou tout autre cover de cette chanson, voici la parfaite description de l’état d’esprit d’un jeu Animal Crossing. Laissez tout derrière vous, prenez un nouveau départ et redémarrer depuis une page vierge, voici ce que vous promet la série. Pour la sortie de New Horizon, faisons un tour du propriétaire afin de voir ce que nous propose ce nouvel opus sur Nintendo Switch.

Comme nous vous le disions, le principe de la série Animal Crossing est le suivant: vous démarrer une nouvelle vie. Table rase du passé, page blanche, tout à écrire. L’aventure commence donc avec Meli et Melo, deux ratons laveurs qui tiennent l’accueil de l’agence de Voyage de Tom Nook. Après un bref questionnaire qui vous permet de créer votre personnage, vous choisissez une île déserte sur laquelle commencer votre aventure. Rassurez-vous, la topographie de l’île n’a pas grande importance car vous pourrez très vite en faire le tour, donc choisissez selon votre envie.

Une fois arrivé sur l’île, vous faites la rencontre de Tom Nook et de vos deux colocataires de l’île . Il vous faut ensuite installer votre tente. Là encore, l’emplacement n’a pas d’importance, choisissez un emplacement qui vous plaît, bucolique. Prenez cependant en compte que votre domicile est appelé à grandir, donc ne le collez pas trop à une rivière ou autres pour vous laisser un passage et une certaine visibilité, mais aussi que vous allez probablement décorer ses alentours, prévoyez donc de l’espace.

Animal Crossing New Horizon est donc un simulateur de vie. Vous allez devoir gérer votre île car vous allez très vite être nommé intendant. Pour cela vous devrez vous adonner à de nombreuses activités afin de collecter les ressources nécessaires aux bien-être des habitants mais aussi aux constructions de votre île. Sachez aussi que votre installation sur ce morceau de terre paradisiaque n’est pas gratuite, il vous en coûtera un emprunt qu’il faudra rembourser.

Cependant, n’espérez pas régler tout cela dès votre premier jour, Animal crossing est un jeu qui se joue dans la durée et cela peut être très frustrant au démarrage. En effet, le temps passe comme dans la vie réelle. Entendez par là que si vous lancez un projet de construction, vous devrez revenir le lendemain dans la vie réelle pour que celui-ci ait avancé. 

D’abord déroutant, cela impose une certaine discipline et une certaine organisation. En effet, il faudra prévoir de lancer le plus possible de projet avant de quitter le jeu, afin d’optimiser votre temps de jeu. 

Nous avons donc abordé votre crédit à rembourser, les constructions à effectuer, les habitants a satisfaire ainsi que votre propre bien être à assouvir. Comment pouvez-vous donc remédier à tout ça? Et bien les réponses sont multiples. Vous allez devoir farmer. Énormément. Pour cela, vous devrez récolter tout ce qui est possible sur votre île. Tout d’abord vous devrez vous contenter de récolter ce qui traîne au sol avec Y, ou ce que vous ferez tomber des arbres en les secouant. Vous obtiendrez ainsi des coquillages, des branches d’arbres et des fruits. Avec de la malchance des piqûres de guêpes aussi.

Une fois ceci fait, vous pourrez revendre les coquillages et les fruits ce qui vous permettra d’obtenir des clochettes, l’une des monnaies du jeu. Vous en profiterez surement au passage pour remplir certains défis qui vous rapporteront des Nook Miles, la deuxième monnaie du jeu. Ce que vous ne vendrez pas vous servira pour faire du craft. D’abord basique, vos branchages vous permettront de fabriquer canne à pêche, filet ou bien une hache.  Avec ces nouveaux outils, vous pourrez tirer du bois (dur, tendre ou simple) des arbres afin de pouvoir accéder à des crafts plus avancés comme des mobiliers d’intérieur ou d’extérieur. Il vous faudra pour cela des plans de constructions que vous pouvez acheter, obtenir dans des bouteilles à la mer ou bien inventer au fur et à mesure d’actions spécifiques.

Attraper des poissons et des insectes vous permettra de débloquer le musée, mais aussi de vous faire de l’argent à la revente ou même d’exposer des spécimens dans votre demeure. Sachez que les crafts ont des durées de vie limitées en fonction de leur résistance.

Comme nous le disions, les deux principes de base qui régissent la vie sur l’île sont le farm et le passage du temps. Tout se fait progressivement dans le jeu. Si tout cela contribue à l’ambiance calme et reposante du titre, au même titre que ses musiques et son ambiance sonore, cela pourra rebuter ou frustrer certains qui se sentiront bridés dans leur évolution

En effet, il faudra procéder par étapes. D’abord récolter ce qui se situe au sol, puis récolter grâce aux outils. Attraper cinq créatures vous permettra de déclencher l’arrivée de Thibou, le conservateur du musée sur l’île. Une fois arrivé, il vous proposera de dénicher des fossiles pour compléter le musée et vous fournira pour cela le plan de la pelle. 15 spécimens de plus entraîneront la construction du musée (sur 2 jours). Idem, une fois votre crédit d’emménagement remboursé, vous pourrez en contracter un nouveau pour construire une maison. Après une journée de construction, vous pourrez ensuite accéder à sa personnalisation. Vous pourrez y modifier le sol, le papier peint, entreposer des créatures capturées, des meubles craftés ou bien des éléments muraux ou tapis que vous aurez vous-même créés grâce à l’éditeur. Pensez à rembourser votre crédit pour en contracter un nouveau afin d’agrandir votre manoir.

Comme vous vous en doutez, l’évolution de votre île se fera au détriment de nombreuses ressources et celles-ci ne sont pas inépuisables sur votre bout de terre. Ainsi, chaque arbre ou rocher ne vous donnera qu’un nombre de ressources limitées par jour. Pensez donc bien à les récolter quotidiennement afin de ne pas devoir attendre le lendemain si vous en manquez. Idem, éviter de couper les arbres ou de casser les pierres de votre île si vous voulez en profiter tous les jours.

La solution alternative à cette dépense de ressources est d’aller, sans vergogne, piller d’autres îles. En effet, vous avez la possibilité d’aller visiter l’île de vos amis, ou si vous comptez continuer de garder de bonnes relations avec eux, de visiter des îles mystères en achetant un ticket Nook grâce à vos Nook Miles. Ainsi vous serez transporté via Dodo Airlines vers une île aléatoire que vous pourrez saccager pour en ramener le plus de ressources possibles et parfois inédites. 

Il est conseillé de partir sur ces îles avec le minimum nécessaire, afin de pouvoir ramener le maximum de ressources propres à l’île, comme des fruits que vous pourrez vendre à prix d’or et/ou replanter sur votre île pour en faire la culture. Cela vous permettra aussi de rencontrer d’autres PNJ qui pourront éventuellement se joindre à la population de votre île.

Avec vos avancées en culture et votre renommée grandissante, vous attirerez les regards sur votre île et de nouveaux habitants seront tentés de vous rejoindre. cela vous permettra donc de débloquer la perche qui vous permettra de traverser les rivières puis plus tard l’échelle qui vous permettra d’explorer les plateaux de votre île.

Il vous faudra aussi prévoir de nouveaux logements pour les futurs habitants et l’ameublement de leur maison afin de les convaincre de sauter le pas. Toujours cette notion d’avancée progressive, toujours régie par le passage du temps et des jours.

Pour autant, il y a toujours quelque chose à faire dans animal crossing si vous êtes adepte de la collectionnite et du complétisme. Que ce soit toutes les espèces de poissons, d’insectes, tous les fossiles pour remplir le musée, ou encore tous les crafts, les plans de construction ou les défis du Nook Phone, sans parler de la partie créations de vêtements, de sol, de décoration et les événements saisonniers, vous aurez largement de quoi vous occuper, et il faut avouer que le musée est vraiment impressionnant et vous donne envie de le voir toujours plus rempli

Cependant, là encore, il faudra non seulement être patient, car certaines espèces ne se présentent qu’à une période de l’année bien précise, mais il faudra aussi jouer à différentes heures de la journée. En effet, les tarentules et papillon de nuit n’étant présent que de 19h à 4h du matin par exemple.

Enfin pour finir, une nouveauté de cet opus est la terraformation. Cependant, fidèle à l’esprit du jeu, cette possibilité ne se débloque que tard dans l’aventure (apparemment au bout de 3 semaines de jeu) et nous ne pouvons donc pas vraiment en parler pour le moment.

En conclusion, Animal crossing New Horizon est un jeu un peu en balance. Un titre reposant et calme, mais parfois frustrant dans son avancée. Crédible et touchant par son univers, riche et complet et pourtant limitant pour le joueur lambda. Il saura cependant satisfaire la plupart des joueurs pour autant que ceux-ci se renseignent sur l'aventure à laquelle ils vont prendre part.

Archangejulien

Bons points

Bons Points Un jeu tout choupinou

Bons Points Le craft

Bons Points Le musée

Bons Points Les possibilités de personnalisation

Mauvais points

Mauvais Points La camera qui gène parfois la pêche ou la capture d'insecte

Mauvais Points Le temps qui passe en temps réel

Mauvais Points La limitation des saisons et des heures pour la chasse et la pêche

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.