Anna’s Quest

Anna’s Quest est un jeu d’aventure en point and click. Développé par Daedalic qui est plutôt un habitué du genre pour avoir entre autre publié la trilogie Déponia, le jeu est sorti en 2015 sur PC et fait donc son arrivée sur console. Nous avons eu le plaisir de toucher à la version Nintendo Switch, voici notre avis.

Psych-Anna-lyse

Dans Anna’s Quest, vous jouerez une petite fille dans un monde voyant cohabiter les contes et le réel. Anna vit avec son grand père dans une maisonnette isolée du monde extérieur que le vieux monsieur décrit comme étant fourbe et dangereux, interdisant à Anna de s’aventurer hors des bois. Cependant, le papi tombe malade et Anna décide de braver les interdits pour tenter de trouver un remède à la maladie de son grand père.

Une petite fille a son papi

Ce qui devait arriver, arriva et Anna est capturée par une sorcière qui pense qu’elle a des pouvoirs psychiques et, devinez quoi? c’est le cas. Grace à la sorcière, Anna développe ses pouvoirs psychique et pourra les utiliser pour résoudre les énigmes.

Un gameplay classique

Le gameplay des point and click n’est plus à présenter, et il évolue assez peu. Nous serons donc ici en terrain connu avec des interactions sur les objets permettant d’observer, d’interagir ou de combiner avec un autre objet préalablement sélectionné dans votre inventaire. La particularité se trouve donc dans les pouvoirs psychiques d’Anna. En effet, celle-ci pourra interagir avec les objets de manière physique ou psychique. Cela ira de tordre une cuillère (vous voyez la référence?), à décrocher un haut parleur par exemple.

Les classiques du point and click

Pour suivre un peu la modernisation des gameplay de point and click, vous aurez la possibilité d’une pression sur le stick du joycon de faire apparaître tous les objets avec lesquels vous pourrez interagir. Vous pourrez aussi passer de l’un à l’autre avec la touche Lb. Vous pourrez aussi utiliser l’écran tactile en mode portable. L’inventaire vous permettra aussi de combiner des objets en votre possession.

Des dessins à la main

L’ambiance du soft très inspirés des frères Grimm et autres contes de La fontaine est majestueusement souligné par des graphismes dont les dessins sont faits à la main. Cela donne un charme certain à notre aventure. Ne vous laissez pas cependant berner par cet aspect au premier abord enfantin, le jeu présente un aspect assez noir de l’humanité contrebalancé par la vision juvénile d’Anna, toujours bienveillante et voulant voir le meilleur en chacun des personnages.

Ben et le renard dans un style très léché

Une difficulté grandissante

Encore un aspect qui ne doit pas vous tromper, c’est le premier chapitre. Assez brouillon et plutôt facile, un tantinet ingénu, celui-ci ne reflète en rien la suite de l’aventure, et ce quel que soit le domaine dont on parle. Que ce soit scénaristiquement, dans la profondeur des personnages ou bien l’intérêt et la difficulté des énigmes, ce chapitre n’est qu’un énorme tutoriel qui n’est pas représentatif de la suite de l’aventure dont les énigmes deviennent plus ardues mais aussi plus intéressantes et cohérentes, sans jamais devenir insurmontables.

On se croirait vraiment dans l'ambiance once upon a time

Anna’s Quest est vraiment un point and click tout ce qu’il y a de plus classique si ce n’est ce petit côté pouvoir psychique malheureusement bien trop sous exploité. Cependant s’il est sans prétention, il n’est pas sans intérêt et propose une aventure somme toute sympathique et à petit prix puisque le jeu est vendu 19.99 euros pour environ 6 à 8h de jeu selon votre capacité a résoudre les énigmes. A noter que contrairement à mes screens, le jeu est entièrement doublé en français. 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous pouvez partager nos articles

Bons points

Bons Points Le cachet du dessiné main

Bons Points Des énigmes sympatoches

Bons Points Le doublage en français

Mauvais points

Mauvais Points Trop simple sur le début

Mauvais Points Parfois brouillon

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.