Arcadegeddon

Peut-être avez vous déjà entendu parler de Illfonic, peut être pas. Ils sont plutôt connus pour leur expérience dans les jeux multijoueurs, notamment avec Friday The 13th : The Game en 2017. Après deux essais un peu moins concluant depuis (coucou prédator, c’est de toi qu’on parle), ils reviennent cette fois ci dans un jeu qui n’est pas basé sur une licence mais pour un jeu inédit. Que vaut donc cet Arcadegeddon et à quoi s’attendre? Voici notre avis sur l’accès anticipé.

Retrouvez vous dans l'Oasis

Pourquoi ce titre? Je pense que vous l’avez deviné, mais on va parler un peu de scénario. Et un peu est le mot juste, il ne faut pas vous attendre à une histoire en trois actes avec rebondissement et twist final. La méchante multinationale Fun Fun co la mal-nommée veux détruire tout l’univers vidéo-ludique et votre oncle qui est un grand développeur de jeu d’arcade, propriétaire d’une salle d’arcade, est la victime de cette organisation. En effet, son nouveau jeu Arcadegeddon est la cible d’une cyberattaque de la part de Fun Fun co qui déploie un virus dans le programme. Vous allez donc devoir aller affronter ou au moins ralentir le virus directement dans le jeu.

La situation est grave camarade

Après un ou deux niveaux servant de tutoriels, vous apprendrez les bases du combat dans Arcadegeddon mais aussi rencontrerez vos premiers alliés, des membres de gang de la résistance contre Fun Fun co. Ces derniers vous confieront des missions à accomplir lors de vos passages virtuels afin de gagner en notoriété auprès d’eux et de débloquer des atouts et des accessoires cosmétiques.

Piou Piou Pan Pan

Le titre résume bien ce que vous devrez faire pendant vos expéditions dans le monde virtuel. Tirer sur tout ce qui bouge. Arcadegeddon est un pur shooter TPS coopératif. Et il ne s’en cache pas. Même si vous aurez des objectifs comme sécuriser une zone, fermer des brèches ou récupérer des clefs, le moyen de les atteindre sera toujours le même, exploser tout ce qui ne fait pas partie de votre équipe.

Concrètement, vous pourrez choisir de vous la jouer (Han) solo ou bien en coop à 4. Une fois votre team montée, vous partez enchaîner les niveaux. Les niveaux sont découpés en plusieurs objectifs, chacun validant un checkpoint et permettant de continuer votre progression en affrontant des ennemis de plus en plus difficiles. 

Rainbow chest et look perso

Comme dit plus haut, Arcadegeddon est un TPS multi coopératif. Comme tout bon jeu en ligne, l’important c’est le look. Pour cela, il vous faudra débloquer des éléments de personnalisation en remplissant les missions des membres de Gang. Cela vous permettra de débloquer leur tenue et accessoire afin de personnaliser votre personnage et de vous démarquer.

Le style, il n'y a que ça de vrai

Lors de vos pérégrinations dans le virtuel, vous trouverez de nombreux coffres de couleurs différentes en fonction de la rareté du loot. Bien sur, les coffres les plus rares (roses) seront mieux cachés que les coffres communs (bleus). Ceux ci contiendront des armes ou des hacks, bonus passifs, comme une augmentation des dégâts sur les boss ou des bonus de précision.

C'est un peu court jeune homme

Avant de parler du contenu famélique pour le moment, rappelons toutefois que le jeu est encore en accès anticipé. Cependant, il ne propose pour le moment qu’un seul mode de jeu: le mode survie. Cela pourra suffire aux aficionados du farm pour obtenir le score le plus haut possible et atteindre le hall of fame hebdomadaire, mais la plupart s’arrêteront probablement aux quêtes données par les PNJ.

Les membres de gang vous donnent des objectifs annexes

Là ou cette version anticipée réussit un tour de force, c’est d’être beaucoup trop longue pour beaucoup trop peu de contenu. En effet, de par son principe, le mode survie est potentiellement infini. Vous enchaînez les niveaux tant que vous avez encore un souffle de vie. Cependant, sachez que chaque niveau prend environ une trentaine de minutes. Les objectifs de gang demandent parfois d’enchaîner 3 niveaux, sans compter les objectifs du genre « ouvrir 5 coffres roses » qui peuvent demander plus que cela. Et ces objectifs ne sont pas cumulatifs. Ils doivent être fait en une seule session. On se retrouve un peu dans l’état d’esprit Returnal où vous devez prévoir des sessions de jeux assez longues et non dans l’esprit « Call of » où vous lancez une partie pour vous défoulez en fragant 10 min.

Fine gachette

Là où Arcadegeddon rempli parfaitement son rôle, c’est dans le shoot. Heureusement me direz vous, c’est son but premier. Oui, mais voila, le jeu propose énormément d’armes aux ressentis différents. De la gatling au fusil à pompe en passant par le sniper et le lance disque, toutes les armes vous donnent un ressenti différent et le soft tire pleinement parti de la DS5 et de ses gâchettes adaptatives. De plus, les ennemis sont tellement nombreux que les munitions tombent comme les feuilles fanées en automne, vous obligeant régulièrement à changer d’armes et varier les plaisirs.

Déjà 31 min et a peine la moitié des objectifs remplis

Encore une fois, avant de conclure, rappelons que le jeu est présenté dans sa version accès anticipé, aussi faut il donc se dire que des ajouts et changements sont à prévoir. En l’état actuel des choses, Arcadegeddon propose un contenu trop famélique et des parties bien trop chronophages pour trouver sa place parmi un large public. Cependant les adeptes du scoring et des longues soirées entre potes pour se disputer le tableau de score y trouveront peut être leur bonheur.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous pouvez partager nos articles

Bons points

Bons Points l'utilisation des gâchettes de la DS5

Bons Points La variété et la sensation des armes

Mauvais points

Mauvais Points des sessions trop longues

Mauvais Points trop peu de contenu

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.