Astro’s PlayRoom

Dans la vie d’un joueur, l’arrivée d’une nouvelle console est toujours un petit évènement. Il y a quelques semaines nous avons eu le droit à la sortie de consoles nouvelle génération. Microsoft à ouvert le bal avec ses Xbox Series X/S et un peu plus tard ce fût au tour de Sony de sortir sa PlayStation 5.

C’est cette dernière qui nous intéresse ici, puisque celle-ci est fournie avec un jeu préinstallé: Astro’s Playroom. Le jeu est censé démontrer l’étendue des possibilités de la nouvelle DualSense de la console. Découvrons tout cela ensemble.

Dès le départ on vous annonce la couleur!

Je suis Astro, le petit robot, ami d'Sony

Il faut remonter en Octobre 2018 pour retrouver le petit robot, nouvelle mascotte de la PlayStation. Utilisé alors pour vanter les capacité du casque VR de la console, nous le retrouvons aujourd’hui dans un petit jeu de plateforme visant à nous faire ressentir de nouvelles sensations manette en main. Attardons nous pour commencer au jeu en lui même plus qu’aux fonctions de la manette sur lesquelles nous reviendrons plus loin.

Astro’s PlayRoom est un jeu de plateforme tout ce qu’il y a de plus classique. Le jeu joue sur la fibre de la nostalgie, puisque nous sommes à l’intérieur de la PS5 et chaque partie de la console est un enchainement de niveaux à explorer et à terminer. Nous partons de la place du CPU qui sert de lieu de retour entre chaque niveau et partons explorer la prairie de la Ram ou encore la jungle du GPU. Chaque partie de la machine possède son identité, plage paradisiaque, jungle luxuriante ou encore froid polaire seront autant d’éléments qui vous permettrons de ressentir les niveaux comme jamais.

Comme je le disais la fibre nostalgique est de mise dans ce jeu, puisque vous aurez la possibilité de découvrir des artefacts plus ou moins bien cachés dans les niveaux. Ceux-ci étant à la gloire des consoles de Sony puisque ce seront ni plus ni moins que les anciennes consoles ou leurs accessoires que vous devrez découvrir. Mais ces artefacts ne seront pas les seuls clins d’œil à la marque puisque quelques unes des figures emblématiques ayant fait les beaux jours de PlayStation seront eux aussi présents.

Le jeu n’est clairement pas dur, il est accessible aux joueurs avancés comme aux plus jeunes. Les niveaux seront donc à explorer et votre petit robot aura à sa disposition la possibilité de sauter, de frapper et même de « planer » quelques instants. Ajoutez à cela la possibilité via des combinaisons de pouvoir prendre place dans une fusée, une espèce de boule de billard ou encore un robot monté sur ressorts.

Astro et DualSense au service de l'émotion

Voici le monde ou nous allons évoluer

Ce n’est pas dans sa structure de jeu qu’il faut chercher les innovations du jeu, mais bien du côté de la manette et des interactions qu’elle permet avec le jeu. Alors attention, je ne dit pas que le côté plateforme du jeu est mauvais, bien au contraire, le jeu est très bon, on a pas le temps de s’ennuyer et on est constamment émerveillés par la vie que chaque niveau recèle. Mais vitrine technologique oblige, c’est forcément du côté de la DualSense que nous devons nous tourner.

Le jeu est très facile à prendre en main, et les sensations ne tardent pas à se faire ressentir. En effet, on remarque très vite que les développeurs ont vraiment mis l’accent sur les sensations lors de la prise en main du jeu. Chaque action, chaque pas que le petit robot fait est caractérisé par une vibration particulière dans la manette. Selon les divers revêtements que vous traverserez, chaque vibration retransmise à la manette sera caractéristique de la surface ou vous serez, de la glace sur laquelle vous ferez du patin au sable graveleux, vous n’aurez pas le même rendu dans la manette.

On peut toutefois rapidement se perdre dans ces sensations puisque la manette vibre presque constamment, mais les développeurs ont réussi à faire en sorte que celles-ci aient un degré de priorité afin que le joueur puisse constamment savoir ou il se situe et dans quel univers il évolue. Le son n’est pas en reste puisque le haut-parleur de la manette retranscrira lui aussi les sons environnants: vent, clapotis de l’eau ou encore grincement des ressorts, tous ces sons seront un plus au service des vibrations déjà présentes et renforcerons aussi d’avantage l’immersion du joueur dans son aventure.

Astro dans le rythme

On croisera certains personnages bien connus

Comme je l’ai noté plus haut, le jeu fourmille de petits détails et de petits clins d’œil tout du long, et malgré quelques longueurs à certains endroits, le rythme du jeu est plutôt bien dosé, on ne voit pas le temps passer, ni les niveaux d’ailleurs et on ne s’y ennuie jamais. Le jeu n’est toutefois clairement pas très long, si vous souhaitez continuer votre chasse au platines, comptez environ une petite dizaine d’heures pour y parvenir.

Mais bon, fallait il que les développeurs prennent le risque de rallonger artificiellement le jeu ? Je ne pense pas, dans l’état actuelle des choses la longueur, la difficulté et la découverte des nouvelles sensations proposées par la DualSense et la PlayStation 5 sont tout à fait correctes et bien dosées.

Premier jeu de la console de Sony, intégré à l'intérieur même de la console, ce Astro's PlayRoom est une jolie découverte dans les entrailles de la bête. Complètement au service des sensations retranscrites dans la DualSense, la nouvelle manette est réellement bluffante.
Bien entendu, toutes les vibrations ne sont pas non plus réellement fidèles, mais force est de reconnaitre que les développeurs ont mis le paquet pour que chaque mouvement, chaque pas et chaque niveau soit reconnaissable instantanément.

Stephtoonz

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Vous pouvez partager nos articles

Bons points

Bons Points Les sensations de la manette

Bons Points Un plateformer tout mignon

Bons Points La fibre nostalgique

Bons Points Accessible à tous

Mauvais points

Mauvais Points Un peu court

Mauvais Points La caméra par moments

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.