Atelier Ryza: Ever Darkness & the Secret Hideout

C’est assez rare de voir une succession de sortie aussi rapprochée d’une saga. C’est chose faite avec Gust et sa saga des ateliers. On a eu récemment Nelke et Lulua. Maintenant c’est au tour de Ryza de nous conter sa formidable aventure en notre compagnie dans Atelier Ryza.

Atelier Ryza une nouvelle manière de jouer

Je vais vous parler du gameplay plutôt que du scénario car celui-ci ne brille pas d’originalité par rapport aux autres.

Comme on l’a su dans les annonces, il y a un renouveau dans la manière de faire de l’alchimie.

Pour rappel, dans les précédents opus, nous devions prouver notre valeur en menant diverses quêtes pour le compte d’une hiérarchie notoire. Il était assez compliqué et frustrant de mener à bien tout ceci avec le système de calendrier et de limite de temps. Certes cela avait un impact dans le scénario et les diverses fins mais dans Atelier Ryza, on en parle plus. Je rassure donc les anciens qui connaissent la saga et qui redoutent tout ceci. On ne tombera pas dans la routine frustrante. C’est un fait positif qui pourrait attirer des curieux et des nouveaux… bien qu’il soit toujours en anglais.

En plus d’une alchimie différente que je détaillerais plus bas, on change radicalement la manière de combattre. On passe du tour par tour au temps réel.

Voici donc les 3 nouveautés majeures de ce nouvel opus : plus de calendrier, nouveau système de combat et nouveau système d’alchimie.

Atelier Ryza et son nouveau système d’alchimie.

Alors ce qu’il change dans cette nouvelle alchimie, c’est au niveau de sa conception. On se retrouve face à une espèce de sphérier avec des matériaux spécifiques à utiliser. Chaque embranchement demandera soit des matériaux spécifiques soit des éléments types spécifiques (feu, eau…).

Tout ceci a pour but soit d’augmenter la qualité de la recette soit de débloquer une nouvelle recette ou encore d’ajouter des effets.

Prenons par exemple la recette d’une explosive Uni. Cela nécessite des Uni. Soit vous continuez à donner des effets divers avec des matériaux du type feu pour augmenter les dégâts et la qualité. Soit vous voulez débloquer une nouvelle recette comme le Red supplément. Dans ce cas, il faut utiliser des matériaux du type feu 3 fois pour débloquer définitivement la recette. Attention néanmoins, vous êtes limités en quantité de matériaux à utiliser par recette. Cela augmentera en fonction de votre niveau d’alchimie.

Différentes aides et options pour l’alchimie

Pour nous aider, lors de la conception, une liste apparaît avec toutes les recettes. Chaque recette se décline en 3 options. Son écriture est rouge, il nous manque des matériaux. Son écriture est noire, on a tous les éléments. Un symbole apparaît sur certaines recettes. Il nous indique si la recette se décline en un autre. encore, le symbole est blanc si on a tout et rouge s’il nous manque quelque chose. Tant que le symbole est présent, c’est que la recette initiale se décline en plusieurs autres.

Ces recettes s’obtiennent en les achetant chez des marchands initialement dans les autres opus. On avait le marchand d’item, un forgeron et autres. Ici, il n’y en a qu’un seul qui est avare en recette. Tout se fait désormais par notre propre alchimie y compris les armes, armures et accessoires. Ce n’est pas tout, on créé aussi des outils pour la cueillette comme une hache pour le bois ou une faux pour le blé. On ne perd plus notre temps à parcourir les différents magasins à chaque nouveaux chapitres.

Bref c’est assez complet et le tutoriel est assez complexe mais au final, on prend vite la main. Il ne reste plus qu’à parcourir différents lieus pour ramasser des matériaux.

Le système de combat en temps réel 

Pour le système de combat, il y a quelques nouveautés. Il n’y a pas que l’alchimie qui a nettement évolué. La première chose à savoir, c’est qu’il est en temps réel et non plus à tour de rôle comme avant. Bien entendu, l’aspect tactique est toujours conservé. On contrôle un seul des 3 personnages et les deux autres sont gérés par l’IA. Bien entendu, comme dans tout RPG, vous pouvez définir leur comportement entre différents modes : passifs ou agressifs. Chaque fois que vous utiliserez une action, vous gagnerez ce qu’on appelle des points d’action. Ces points d’action sont représentées par une valeur numérique et aussi par une jauge circulaire. Une fois que ça se remplit ou que ça atteint 10, vous pouvez utiliser une attaque plus forte et des actions spéciales mais ça réduit de nouveau à zéro tous les points d’action. À savoir que c’est une jauge commune aux trois personnages. Il faut donc gérer quand même les trois personnages pour éviter d’être à court de points d’action face à une bataille difficile.

Dans cet atelier, sur la gauche et verticalement, on a ce qu’on appelle une jauge ATB avec un visage représentant chaque personnage en cours dans la bataille. Vous trouverez sur cette même jauge les personnages ennemis aussi. Celui qui atteint le premier la barre du bas agira en premier. Si vous prenez un ennemi par surprise vous commencerez le combat avec 10 points d’action dès le départ. Ce qui vous octrois une tactique non négligeable surtout face à des ennemis coriaces.

À savoir que vous avez des raccourcis de touches dans les batailles qui vous permettent de choisir directement une attaque puissante de l’un de vos deux personnages qui vous accompagne. Bref vous l’aurez compris c’est tout un choix stratégique qui s’offre à vous et qui modifiera votre manière de jouer aux ateliers.

Globalement nous pouvons dire que cet atelier a sacrément évolué. Il offre une nouvelle perspective pour les anciens du genre et accueille plus facilement les nouveaux dans cet opus. On peut sentir un investissement à la hauteur aussi bien dans l’aspect graphique-technique que le combat et l’alchimie. Comme dans tout atelier, avant que l’intrigue se mette en place, il faudra patienter quelques heures avant de vraiment entrer dans l’histoire. D’ailleurs durant ces heures, vous aurez un tutoriel constant présentant les nouveaux aspects de l’alchimie et des combats.

Il faut savoir pour les anglophobes, qu’il y a toute une partie de termes techniques liée à l’alchimie. Pour tout le reste, c’est assez clair et simple à comprendre. Mais vous oublierez vite l’aspect technique avec de sacrées mélodies. C’est un vrai régal pour les oreilles, je vous recommande d’aller écouter, sur divers supports vidéo ou audio, la bande-son de cet opus. vous serez aussi conquis par la voix off japonaise assez mémorable.

Bref, ceux qui cherchent une nouveauté peuvent se jeter sur Atelier Ryza. Si le style vous plaît vous pourrez à votre guise acheter et télécharger les autres opus disponibles sur le store de la switch en sachant qu’une trilogie va de nouveau voir le jour. Une trilogie déjà sortie bien entendu. Quant aux autres vous pouvez y aller les yeux fermés.

https://www.koeitecmoamerica.com/ryza/

Bons points

Bons Points Nouveau gameplay

Bons Points Nouveauté dans l'alchimie

Bons Points Une bande-son mémorable

Bons Points Voix japonaise

Mauvais points

Mauvais Points En anglais avec quelques termes techniques

Mauvais Points Une histoire simple au final

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.