Partagez :
Date de Sortie
Développeur
Plateformes
Éditeur
Genres
25 février 2022
Koei Tecmo Holdings
Switch, PS4, PC
Koei Tecmo Holdings, KOEI TECMO AMERICA Corporation
RPG
Synopsis

Une histoire mystérieuse à propos d’un rêve mystérieux… C’est l’histoire de l’une des aventures que Sophie l’alchimiste a vécues après avoir quitté sa ville natale, Kirchen Bell.

On retrouve de nouveaux Sophie et Platcha dans de nouvelles aventures. Que vaut cette suite ? Je vous rassure tout de même que si vous n’avez pas joué au premier du nom, vous avez la possibilité de voir un récapitulatif intense et bien explicite pour que vous puissiez jouer dans de bonnes conditions. 

Une alchimie amicale

Après avoir regardé le résumé de la première histoire, on peut comprendre l’intense alchimie entre Sophie et Platcha. Ce duo, pas comme les autres, s’apprêtent à vivre une aventure qui pourrait les diviser. Afin de suivre les pas de sa grand-mère, elle décide de quitter sa ville natale pour parfaire son apprentissage de l’alchimie et surtout de rendre la vraie forme à Platcha.

Lors de leur ascension, elles se retrouvent prises au piège et aspirées par un vortex. À son réveil, Sophie se retrouve seule dans un monde qu’elle ne connaît pas. De fil en aiguille, on comprendra qu’elle se situe à la frontière du temps entre passé, présent et futur. 

L’intrigue y trouve sa place (quoique prévisible) et on redécouvre du gameplay qui étaient oubliés dans le précédent opus. 

Un gameplay revisité

Au travers des 16 opus, on a pu découvrir une certaine évolution que ce soit en alchimie ou en phase de combat. Mais cette fois-ci, on fait un petit pas en arrière pour l’alchimie et un grand pour les phases de combats avec des améliorations graphiques. Mon seul regret est au niveau de l’animation de Sophie lors de ses déplacements : assez rigides et décalés.

Le combat se fait au tour par tour et non en temps réel. Le point positif est que nous n’avons plus ces pseudos temps de téléchargement qui gâchaient la dynamique du gameplay. Comme à l’accoutumée, on possède une équipe de 3 personnages secondée par une autre équipe de 3 (la réserve). En alternant les personnages, on peut effectuer des combos assez dévastateurs surtout face aux boss. 

L’autre partie du gameplay (et généralement ce qui fait avancer le scénario) est l’alchimie. Dans le magasin, avec l’aide d’un chaudron, il faudra combiner des objets pour en créer d’autres à l’aide de recettes. Si vous avez joué à Dragon Quest Builder, parfois le personnage a une idée de fabrication, on retrouve le même procédé ici avec des recettes (et parfois des idées).

On peut dire que 70 % du temps, on part à la recherche de matériaux dans des lieux, des combats ou en achetant en boutique. Il ne suffit pas de se baisser pour ramasser des objets, mais il vous faudra des item bien spécifiques (et craftable) pour espérer avoir des matériaux rares. Attention tout de même à ne pas prendre ça à la légère et se dire « facile ». Chaque recette se voit affubler d’un taux de réussite et surtout demandera un niveau alchimique bien précis. Je vous épargne la manière de fabriquer un objet mais, pour résumer, non seulement il vous faudra des matériaux mais en plus chaque matériau à un schéma d’alchimie qu’il faudra positionner sur une grille de case. En fonction des placements, vous obtiendrez un objet plus intéressant que se soit en puissance, en valeur ou en rareté. Je vous rassure tout est très bien expliqué dans le tuto et est grandement facilité et beaucoup plus clair que les précédents opus de la saga. 

Certains matériaux se trouvent aussi en fonction de la météo. Cette fois-ci, on peut agir sur celle-ci. On peut donc commander la pluie, un orage ou un ciel clair en fonction de nos besoins en matériaux et pas que. Cela influence aussi sur l’environnement et l’apparition des monstres.  

Cette alchimie est parfois très stricte, tellement stricte qu’elle freine assez brutalement le scénario et nous fait presque perdre l’envie de continuer. Il faudra être vigilant et prévoir assez de matériaux pour éviter d’être bloqué. Autant bien se préparer en farmant et en récoltant en même temps pour faire d’une traite le jeu sans effectuer plusieurs aller-retour et perdre en crédibilité scénaristique.

Le visuel presque alchimiquement raté

De manière générale, visuellement, il est un cran au-dessus de tout ce que l’on a connu. Des décors mieux travaillés (mais pas foufou dans le détail), la conception des personnages est réussie… enfin presque, leur mouvement est assez rigide et décalé. il arrivera par exemple que l’on fasse avancer sophie de 2 pas mais qu’elle aura une animation de retard et donnera qu’un seul pas. La rigidité des corps est assez grinçante et malheureusement le fan service et le rendu graphique des décors ne cachera pas tout ça. 

Néanmoins, on reste sur une palette de couleurs agréable et toujours à l’unisson avec le thème habituel de la saga et une OST toujours aussi agréable.

Ni déçu, ni enchanté. Je reste sur ma faim entre le scénario prévisible (mais fascinante quand on connaît la saga) et l'animation des personnages. Le charme visuel est toujours omniprésent, l'alchimie est toujours aussi passionnante. Les fans du 100 % vont bien s'amuser. Le prochain peut promettre une avancée bien surprenante si Koei Tecmo et Gust écoute toujours autant les joueurs. J'ai hâte.

Yakudark

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous pouvez partager nos articles

NOTRE AVIS

14
20

BONS POINTS

  • Alchimie plus poussée et agréable
  • un système de combat revisité
  • la fin d'un cycle
  • Agir sur la météo

MAUVAIS POINTS

  • vite freiné par l'alchimie dans le scénario
  • une animation bien en deçà de ce que l'on a connu

Vidéos liées

Images liées

VOS AVIS

Il n'y a pas de commentaires pour le moment. Soyez le premier à participer !

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX