Beat Cop

Le support mobile est relativement propice aux jeux Point’n’Click, aujoud’hui nous allons vous parler d’un jeu sorti sur PC en Mars 2017 et qui se voit doté d’un portage sur nos bons vieux smartphones. Alors, le portage porte-t-il ses fruits et le jeu est-il prenant ? C’est ce que nous allons tenter de voir dans les lignes suivantes.

Le pixel-art c’est pointilleux

On va tout de suite commencer sur un point assez privilégié par beaucoup de gens: les graphismes. Si vous n’aimez pas les jeux tout en pixels, c’est n’est pas la peine d’aller plus loin dans la lecture de ce test puisque le jeu est tout en pixels. C’est un choix voulu par l’éditeur et concepteur du jeu. En effet Pixel Crow qui, pour le coup porte bien son nom, souhaitait imprégner son jeu de l’atmosphère des séries et films policiers des années 80. Le jeu est relativement beau et mine de rien on n’imagine pas que des graphismes en pixels puissent être aussi fins. Vous retrouvez un Brooklyn des années 80 très vivant. Vous êtes un détective accusé à tort de meurtre et êtes rétrogradé en « simple trouffion » dans la rue où vos missions seront de coller des prunes et surveiller une rue pendant toute la journée.

Choisissez votre côté de la force

Le jeu vous parachute donc dans la rue et bien loin du boulot d’enquête du détective que vous étiez avant, vous allez devoir vous familiariser avec la rue où bien évidemment tout ne se passe pas comme vous le pensez. Chaque journée démarre par un briefing du chef vous donnant les consignes et ordres du jour et commencerez ensuite votre journée. La première journée aura vocation de tutoriel, vous serez accompagné d’un autre flic qui vous expliquera le fonctionnement de la rue. Entre les différentes bandes de mafia œuvrant dans la rue, vous pourrez soit décider de rester incorruptible, soit d’aller vers l’une ou l’autre des factions. Evidemment selon vos choix, certaines conséquences pourront intervenir en votre faveur ou défaveur. Selon vos réussites dans les missions demandées par votre supérieur, vous recevrez des points supplémentaires lors du récapitulatif de votre journée, de même que vous recevrez en plus ou en moins des points d’appréciations que ce soit auprès de vos collègues, des différentes bandes (mafia ou gang), que des habitants de la rue. Vous pourrez même avoir droit à des primes pécuniaires si vous réussissez vos objectifs, mais dans le sens contraire, vous pourrez avoir des déductions sur votre paie si vous ratez certaines choses.

You’re talking to me??

Le gros point fort du jeu est, pour moi, sans conteste, sa traduction française intégrale. Alors par contre ne vous attendez pas à des expressions châtiées, le langage exprimé dans Beat Cop est relativement … Fleuri ! Et c’est ce qui lui donne son identité propre, on a plaisir à chercher les dialogues avec les autres personnages. C’est à travers ce langage que l’humour du jeu est formulé. On sourit souvent devant les expressions et interactions faites entres les personnages et dès le briefing du matin vous pourrez commencer votre tranche de rire. Entre le fou de sexe, l’addict à la bouffe ou la seule nana du groupe, les vannes et les pics fusent dans tous les sens.

La loi c’est moi!

Comme je l’ai noté plus haut, vous êtes un flic dans la rue et vous allez devoir organiser vos journées selon les ordres donnés par votre supérieur et les demandes que vous aurez tout au long de la journée (appels du central, demandes des habitants, suggestions des bandes). Le jeu ne vous donne pas d’impératifs dans votre organisation, mais parfois vous aurez des situations pour lesquelles vous aurez un timer avant lequel vous devrez accomplir la tâche en question, et avec les habitants et/ou le central qui vous envoient des demandes en même temps, parfois il va vous falloir faire des choix pour lesquels vous ne saurez les répercussions qu’à la fin de la journée voire plus tard dans le jeu. Et c’est sur ce point là que le jeu pêche un peu, on aurait aimé savoir un peu plus ce qui nous attends selon telle ou telle décision.

Niveau ambiance sonore, on se retrouve avec des sons funky et disco, chaque magasin possède son propre univers musical (la pizzeria de la mafia italienne vous fera vous croire à Rome par exemple). Pour le côté « maniement » du jeu, selon les actions à faire (parler à un habitant, mettre des prunes, etc…) un petit menu apparaîtra et vous proposera des choix selon ce sur quoi vous avez cliqué (pour les voitures par exemple vous pourrez vérifier les plaques, les feux, les pneus ou mettre un PV entre autres)

Au final que dire de ce petit jeu? Le côté rétro/années 80 fonctionne à merveille, l’univers est assez vivant et on s’amuse à arpenter la rue de long en large pour voir ce qu’il s’y passe et pour y coller aussi quelques prunes pour voir ce que ça va donner comme réactions. Le petit bémol c’est que par moments il y a quelques latences dans le jeu, pendant lesquelles il n’y à rien à faire d’autre que d’attendre. Si vous êtes fans de jeux sur mobiles et que vous voulez un petit jeu qui vous prendra peu de temps dans les transports par exemple, Beat Cop est fait pour vous. C’est un petit jeu sans prétention et vous pourrez vous essayer au début du jeu, si ce dernier vous plaisait, sachez qu’il ne vous demandera que 4.99€ pour débloquer le jeu en totalité.

Pseudo :

Gamer depuis ma tendre enfance, ma première console : La Game Boy Fat. Depuis je n'en suis jamais sorti et je collectionne toutes les consoles que je trouve. Principalement Fan de RPG, j'aime aussi les jeux de plateforme à l'ancienne.

Steam stephtoonz

Playstation stephtoonz

A propos de ce test

Jeu fourni par : 11 bit studios

Testé sur : Mobile Android

Bons points

Bons Points Le côté pixel-art du jeu lui confère une atmosphère très années 80

Bons Points L'humour (parfois rugueux) est à mourir de rire...

Bons Points Le côté non dirigiste dans votre façon de gérer votre journée...

Bons Points Vous êtes un flic est c'est vous la loi !

Mauvais points

Mauvais Points Le tactile assez imprécis lors de certaines situations

Mauvais Points ... mais qui ne plaira pas à tous

Mauvais Points ... mais un peu brouillon par moments

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.