Crash Team Racing: Nitro-Fueled

A l’origine, le style de jeu de type karts avait été démocratisé de belle manière par Mario Kart sur Super Nintendo. Il a longtemps été copié, mais jamais égalé, jusqu’à ce qu’un petit outsider pointe le bout de son nez sur la première console de Sony: Crash! Crash Team Racing (que nous renommerons CTR pour la suite de ce test) avait à l’époque réussi à tirer son épingle du jeu en devenant une référence incontournable du jeu de courses de kart. Beaucoup de fans espéraient une refonte de ce jeu sorti sur PlayStation première du nom lorsque les premiers jeux Crash furent remastérisés. Aujourd’hui le jeu est sorti, et au final, est ce que la recette de l’époque fonctionne toujours aussi bien? C’est ce à quoi nous allons tenter de répondre dans les prochaines lignes.

Deux jeux en un revisités.

Derrière ce titre un peu racoleur, vous allez me dire, mais non il n’y a qu’un seul jeu. Je m’explique! Ce CTR là regroupe les circuits de deux jeux: Crash Team Racing, et Crash Nitro Kart (CNK). En parlant de ces circuits vous serez ravis d’apprendre que les passages secrets et les raccourcis des jeux d’origines ont bien entendu été conservés, certains seront plus simples à appréhender que d’autres, mais aucun ne devrait vous poser trop de problèmes en ce qui concerne la façon de les dénicher. Je vais faire ce test de cette façon: à l’époque je n’ai joué qu’à CTR et je ne connais donc pas du tout CNK ni ses circuits, ce côté là sera une réelle découverte pour moi et par conséquent ce que je vais juger ce sera mon souvenir de jeu sur CTR comparé à cette nouvelle mouture principalement. De ce côté là les équipes de Beenox ont fait un superbe travail de refonte sur toutes les maps qui existaient pour les deux jeux. Même si l’ont excepte les quelques ajustements que certaines ont eues, le plaisir de retrouver Crash et ses amis (ou ennemis) est bel et bien présent! A propos de ces ajustements, certaines habitudes que nous pouvions avoir lorsque nous avons pu jouer aux jeux originaux devront être oubliées, certains passages de circuits ne se négociant pas tout à fait de la même manière que les jeux de base, il faudra un petit temps d’adaptation pour reprendre les commandes en main.

Choisissez les commandes qui vous conviennent le mieux!

 

Les commandes parlons en! Vous pourrez choisir de piloter avec les commandes d’origine (croix pour accélérer, rond pour lancer le power-up/arme) ou avec des commandes « revisitées ». Personnellement, après m’être réhabitué aux commandes d’origine, je n’en ai plus changé. Après tout n’est qu’un choix personnel, certains préféreront opter pour les nouvelles commandes qu’ils jugeront plus simples à gérer. D’autant que vous aurez de quoi faire puisque le jeu compte un peu plus de 30 circuits avec bien entendu leurs variantes en mode miroir. Des heures de cramage de gomme en perspective!

Du mode de jeu en veux tu en voilà!

En mode local vous aurez pas mal de choix pour jouer!

Côté mode de jeu, nous retrouvons tout ce qui peut se faire dans ce type de jeu. Outre le mode Aventure qui vous lancera dans une aventure solo, vous retrouverez le mode jeu Arcade Local. Plusieurs cas de figures se présentent à vous dans ce mode de jeu: le jeu en multi local et le jeu local mais en solo. Pour le côté multi, vous aurez les courses uniques, les courses de coupes qui enchaînent 4 courses de suite et enfin le mode combat. Pour le côté solo vous aurez l’incontournable contre la montre, la course de reliques, les défis CTR et les défis cristaux.

C’est parti pour l’aventure!!!

Commençons par le mode aventure. Celui-ci vous mettra dans la peau d’un des coureurs de la terre qui devront arriver à récupérer des coupes disséminées dans plusieurs courses afin de battre Nitro Oxyde qui compte bien faire de notre chère planète un parking géant s’il arrivait à nous vaincre. Pour ce faire, vous devrez arpenter les 4 principales zones de la campagne d’aventure et y récupérer les 4 coupes avant de battre le boss de chaque zone. Comptez environ une petite dizaine d’heures pour terminer le mode aventure en le complétant en ligne droite. Bien entendu comme tout Crash qui se respecte, gagner ces coupes ne vous permettra pas d’atteindre le 100%, une fois chaque course terminée, il vous sera possible de les rejouer avec deux modes différents:

Entre défi CTR et course de reliques mon choix balance.
  • Le défi CTR vous permettra de refaire la course de manière « classique » si ce n’est que vous devrez impérativement trouver les 3 pièces composant l’abréviation CTR disséminées sur le parcours, et autant vous dire que certaines sont plus complexes à trouver que d’autres!
  • La course de reliques, elle, vous mettra au défi de terminer les 3 tours de circuits dans le minimum de temps possible, pour ce faire les caisses de power-ups seront remplacées par des caisses figeant le temps de 1 à 3 secondes, et si vous les collectez toutes, 10 secondes seront déduites de votre temps final.
Les défis CTR et course de reliques vous donnerons du fil à retordre par moments

Cette quête du 100% devrait vous faire durer le plaisir de jeu encore plus longtemps, on peut partir sur une bonne trentaine d’heures pour finir le jeu en totalité et à condition de ne pas trop galérer sur certaines courses. Je passe rapidement les modes course unique et course de coupe en mode multi puisque ces derniers modes vous permettront de revivre les circuits du jeu avec 2 ou 3 de vos amis sur le même écran. La course unique sera un seul circuit, tandis que la course de coupe vous fera courir sur 4 circuits d’affilé. Venons en maintenant au mode combat. Ce mode vous permettra de vous affronter dans une arène contre l’IA, avec ou sans vos amis, qu’ils soient avec vous dans votre équipe ou contre vous dans l’équipe adverse. Le but sera d’infliger le plus de coups possibles à l’équipe adverse dans un temps donné, l’équipe ayant le plus de points à la fin du décompte final étant bien entendu la gagnante. Le seul point négatif de ce mode étant l’absence de visibilité sur le score de l’équipe adverse (peut être que ce sera corrigé dans un prochain patch qui sait!)

Enfin pour finir avec les modes de jeu locaux: le contre la montre comme son nom l’indique vous poussera à effectuer les meilleurs temps possibles, et une fois une première course effectuée, vous pourrez vous battre contre le ghost de votre temps le plus rapide. Le mode course de reliques vous permettra de vous challenger sur tous les circuits du jeu afin d’obtenir les reliques de platines sur toutes les courses possibles et autant vous dire que de toutes les réunir devrait vous donner des envies d’arrachage de cheveux plus d’une fois! Le mode défi CTR vous permettra, comme en mode aventure, de rechercher les pièces disséminées dans les circuits tout comme le défi cristaux qui vous demandera de réunir les 20 cristaux répartis dans une arène avant la fin du décompte. Et avec 12 arènes vous aurez de quoi vous occuper. Ces 3 derniers modes sont tous disponibles lors de vos sessions Aventure.

 

La personnalisation et le défi sont avec vous!

La « grande » nouveauté de ce CTR est la possibilité de personnaliser vos véhicules ET vos coureurs. En effet pour chaque course que vous terminerez vous gagnerez des pièces. Pièces à utiliser dans le menu « Arrêt au Stand », endroit où vous pourrez les échanger contre des items allant du skin de personnage à des personnages ou des nouveaux modèles de kart. Chaque jour ayant une nouvelle boutique « d’affaire du jour ». Ces personnalisations étant uniquement esthétiques elle vous permettront tout de même de vous démarquer de vos adversaires puisque vous pourrez relooker votre kart en modifiant sa couleur, ses roues, sa calandre, lui rajouter des autocollants etc…

Le côté personnalisation passera aussi par les modes précédemment cités, puisque certains items se débloqueront au fur et à mesure de votre avancée dans le mode Aventure par exemple ou encore lorsque vous ferez des courses en multi avec un certain personnage sur certains circuits.

Pour la partie défi en tous genres, vous aurez parfois du mal à réussir certaines courses, la difficulté étant biaisée de par le fait du mode de difficulté que vous aurez choisi. En effet l’IA aura toujours une longueur d’avance sur vous et ceci sans rien faire. La vitesse de vos adversaire étant artificiellement augmentée sans usage de boost de vitesse. Vous devrez user des boosters de vitesse des circuits, des power-ups et gérer à la perfection le triple boost que vous pourrez activer en dérapant dans les virages. Cette option de triple boost était d’ailleurs déjà présente dans le tout premier CTR mais sous une forme légèrement moins complexe. Il vous faudra apprendre à maîtriser cette technique, car en effet, une fois celle-ci maîtrisée en totalité, vous aurez la possibilité d’avoir un boost de vitesse quasi infini.

 

Au final que dire de ce Crash Team Racing: Re-fueled? Et bien en dehors des quelques points négatifs c’est un digne successeur de ses deux précédents ancêtres. Une fois la prise en main et les automatismes récupérés (en parlant d’automatismes si vous êtes comme moi vous risquerez d’être souvent penchés dans les virages) et une fois l’adaptation faite sur les circuits revus et corrigés et le nouveau système de boost maîtrisé, vous devriez passer des heures dessus, que ce soit en solo, mais aussi, et c’est là pour moi le plus gros point fort du jeu en multi en local. C’est totalement jouissif de pouvoir à nouveau courir contre ses amis ou de s’entraider lors des grosses bastons dans les arènes de combat, et vous ne verrez pas les heures défiler.

Pseudo :

Gamer depuis ma tendre enfance, ma première console : La Game Boy Fat. Depuis je n'en suis jamais sorti et je collectionne toutes les consoles que je trouve. Principalement Fan de RPG, j'aime aussi les jeux de plateforme à l'ancienne.

Steam stephtoonz

Playstation stephtoonz

A propos de ce test

Jeu fourni par : Activision

Testé sur : Playstation 4

Bons points

Bons Points La prise en main rapide

Bons Points On retrouve rapidement les sensations d'époque

Bons Points La myriade de bonus et de personnages à débloquer au fur et à mesure

Bons Points Le challenge est présent dans les divers modes défis

Bons Points Le multi local jouable à 4 sur un seul écran

Bons Points La refonte des niveaux est superbe

Mauvais points

Mauvais Points Les hitboxs parfois un peu farfelues

Mauvais Points L'IA cheaté en mode difficile

Mauvais Points L'absence de visibilité sur les points adverses en mode combat

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.