Cris Tales

Cris Tales est une lettre d’amour indépendante et unique aux jeux de rôle japonais. Jetez un coup d’œil au passé, agissez dans le présent et observez vos choix transformer le futur, cela sur un seul et même écran! Joignez-vous à la magicienne temporelle Crisbell et à ses compagnons dans un monde fantaisiste faisant face à un futur sinistre. L’Impératrice temporelle et ses forces menacent de déclencher un cataclysme qui détruira Crystallis et quatre autres royaumes de la région. Pour l’arrêter et réécrire le futur du pays, vous vous lancerez dans une quête à travers les royaumes, recrutant de puissants alliés qui vous aideront dans la lutte. Maîtrisez leurs habiletés et la magie temporelle de Crisbell pour vaincre vos ennemis – expédiez-les dans le passé pour les affronter alors qu’ils sont plus jeunes et faibles, envoyez-les dans le futur où ils succomberont aux dommages causés par un poison inoculé dans le présent ou créez vos propres stratégies avec un système de combat unique en son genre. Alors que les pouvoirs de Crisbell augmentent, vous ferez des choix aux profondes conséquences pour ceux que vous rencontrerez, des conséquences qui auront des répercussions sur le monde dont vous ferez l’expérience en temps réel tout au long de votre quête. Chaque personnage, PNJ, ennemi et royaume possède un passé, un présent et un ou plusieurs futurs, selon vos actions! Les superbes graphiques 2D dessinés à la main sont animés un cadre à la fois afin de donner vie à des possibilités qui se ramifient au cours de plus de 20 heures de jeu.

Nintendo

Le Temps : un sujet assez complexe

Ce sujet est en effet assez vaste avec toutes ces théories qu’on peut voir dans les films, les séries, sur le net, dans des revues spécialisées.. Qui n’a jamais rêvé de remonter le temps pour changer certains aspects du passé ?

Certains vous diront que le futur est géré par votre acte passé et d’autres vous diront que le futur, dès qu’on en parle c’est déjà du passé.

Oublié tout ce que vous savez et laissez-vous bercer par ce fantastique conte à la sauce J-RPG. Tout comme le synopsis le raconte, on dirige une petite fille prénommée Crisbell accompagnée d’une grenouille et de compagnons. Elle vit dans un orphelinat et tout son destin est ébranlé avec l’arrivée de cette fameuse grenouille et du vol d’une rose. De fil en aiguille elle développe un pouvoir : celui de voir le passé et le futur. De ce fait, sa vision est altérée. On voit à l’écran les 3 époques en même temps. 

Ce que voit Cris dans le présent est une cause du passé et donne un effet dans le futur (d’où l’expression de cause à effet). 

Nom de Zeus, I'll be back.

Il faut savoir que les aller-retour dans les époques ne se font pas comme vous le pensez à la manière de Chrono Trigger. On parle plutôt de projection astrale pendant les combats et hors combat, ce n’est que la grenouille qui peut voyager (en début de partie) dans le temps et influencer l’histoire. C’est assez marrant de voir que même elle est sujet aux affres du temps suivant que vous l’envoyez dans le passé ou futur. D’ailleurs, l’écran est scindé en 3 pendant les phases exploratoires : on peut voir en même temps les 3 époques et ainsi comprendre l’histoire et voir en temps réel les conséquences de nos choix.

Ce qui est intéressant pendant les batailles c’est que le plan est divisé en 3. Il y a des ennemis à gauche, nous au centre et des ennemis à droite. On attaque au tour par tour avec une différence c’est que Cris peut envoyer dans le futur les ennemis de droite et dans le passé des ennemis de gauche. Quel intérêt ? Imaginez un ennemi avec une armure indestructible et un ami qui a un sort d’eau. Il suffit de lancer le sort eau puis de l’envoyer dans le futur. Ceci aura pour conséquence de rouiller l’armure et de pouvoir le blesser.

Sinon un sort de poison lancé sur un ennemi peut contaminer les autres dans le passé ou reçoit des dégâts cumulés importants dans le futur

Pour résumer pendant le combat, seul Cris peut user des pouvoirs temporels (avec des CP) mais elle peut aussi user de compétence et de faits d’armes avec une sacrée épée.

Mais ce n’est pas tout, avec ses compagnons, on peut user de 2 synergies : active et passive. L’active est une barre qui se charge en fonction de vos attaques et une fois remplie, on peut user d’une attaque d’équipe dévastatrice. Quant à la passive, elle permet de combiner des compétences comme je l’ai expliqué plus haut avec l’eau et le poison.

Plus loin dans le jeu, on apprend qu’elle est l’élue et que tout ce qui lui arrive n’est pas par hasard. Tout le long du jeu est parsemé de quêtes secondaires importantes tout de même mais aussi des choix qui influenceront le destin de beaucoup de personnes. Ce n’est qu’à la croisée du destin que les choix se compliqueront. C’est une « souffrance » de devoir faire des choix sur 40h de jeu minimum. Je pense que je vais devoir faire une seconde partie pour voir les différences en fonction de mes choix. D’ailleurs je vous conseille vivement de vous attarder sur les quêtes secondaires et le choix des équipements car même si on ne peut choisir la difficulté du jeu, il reste parfois frustrant d’arriver à un certains point et de galérer surtout que.. il n’y a pas de sauvegarde automatique.. faut le faire à l’ancienne et dans certains endroits clés (extérieurs des villes et dans les camps). Je vous rassure tout de même qu’avant les boss, on vous propose une sauvegarde. 

Une peinture cristaline

Qu’on se le dise, un bon scénario sans direction artistique est souvent un échec (et encore plus avec un gameplay pourri). Non seulement le scénario et le gameplay sont bons (même si ça s’essouffle dans la dernière ligne droite) mais cette direction artistique est sublime. Je pense que c’est ça qui a suscité autant d’intérêt pour le jeu. Ces dioramas fait mains sont somptueux et collent parfaitement avec chaque situation ou lieu précis de l’histoire. Tout cela est accordé avec une bande-son sympa.

Ce qui m'a frappé le plus pendant les présentations au travers des trailers, c'est vraiment cette direction artistique et bande-son. J'ai été plongé en arrière dans le temps (coïncidence) en pensant à Valkyrie Profile avec nostalgie (ne me demandez pas pourquoi, c'était presque instinctif d'y penser). Malgré quelques défauts minimes techniques, il est très agréable d'y jouer, de se suspendre dans les diverses émotions que dégagent l'histoire et les personnages. C'est une bouffée d'air frais qui ferait presque oublier toute cette actualité que nous vivons. Je n'ai plus qu'à dire un gros merci pour la création de ce jeu. MERCI

Yakudark

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous pouvez partager nos articles

Bons points

Bons Points Le graphisme artistique de toute beauté

Bons Points Un véritable conte de fée

Bons Points les transitions passé et futur

Mauvais points

Mauvais Points Temps de chargement perturbant dans les donjons

Mauvais Points Certains regretteront le manque de sauvegarde automatique

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.