Disgaea 6 : Defiance of destiny

Il aura fallu attendre 6 ans et sans le moindre indice avant d’avoir des nouvelles d’un possible 6ème opus ! C’est chose faite Dude !  Youpi or not youpi ! zat’s ze kwestion Dude !! Mettons-nous en mode prinny et demandons un petit récap scénaristique.. et tout en Français Dude !! 

Le Death-tructor Divin.. L’ultime calamité de la création, le pire des désastres existants. Survenant de nulle part sans prévenir, ravageant sans pitié tout ce qui l’entoure. On ne compte plus ni les mondes ni les démons qu’il a exterminé à l’aide de sa puissance dévastatrice. Un monstre invincible.. Une créature indestructible..

Mais qui sait aujourd’hui que ce terrible Death-tructor divin avait pourtant déjà été vaincu ?

Wow Dude ! Encore un gros méchant vilain pas beau !! Après les vampires, les démons, les protecteurs de prinny, les anges… Voici le jeune Zombie au regard perçant, Zed (il semble cependant cacher quelque chose), accompagné par son fidèle compagnon, Cerbère. Ce n’est pas un guerrier mais il sait se rendre utile quand il faut. Le décor est planté ! Les protagonistes principaux sont là, partons à la découverte de ce sixième opus plus en profondeur dans les limbes des sous-mondes.

Zed c'est bien, en abuser ça craint !

Avant toute chose, ce jeu n’est pas une suite. Vous pouvez tout bonnement commencer par lui sans problème. L’avantage est qu’il est traduit en français intégralement. Si vous êtes habitué à la licence, vous risquez d’être fort surpris par les changements multiples du jeu. Les développeurs ont vraiment pensé aux 2 catégories de joueurs. Si vous ne connaissez absolument pas ce genre de jeu, vous serez guidés par un tutoriel quant aux habitués, vous aurez la possibilité de passer ceux-ci. À peine le tuto terminé, on enchaine avec le combat face au Death-tructor Divin, Dude, rien que ça. C’est la panique totale ! Mais vous serez vaincu et.. surprise, on se réincarne ou plutôt Ultra-réincarne. Autant vous dire que c’est la principale chose dont vous devrez vous concentrer. L’ultra-réincarnation vous permet de devenir plus puissant en conservant vos stats mais en repartant au niveau 1. Bien entendu, la première réincarnation est gratuite mais ensuite il vous faudra du mana. 

On en arrive à la première nouveauté de cet opus. La montée en niveau se fait beaucoup plus rapidement que les 5 précédents. Il m’aura fallu que 4 combats pour monter au niveau 150. Je peux vous garantir que quand on est habitué à avoir 56 en hp et 23 en attaque au Lvl 1 et qu’on passe à 26000 en HP et autant en attaque au niveau 1 dans cet opus, ça déstabilise !! Le deuxième changement majeur qui explique cette montée en puissance de l’expérience est que le niveau maximum passe de lvl 9999 à 99 999 999… et il fait partie du trophée pour le platine (sur switch ?? j’y reviendrais).

Autre changement qui, pour moi, est mal fichu est le passage de la 2D à la 3D… c’est pas mon trip et je n’aime absolument pas cette nouvelle mouture. Cet aspect 3d Chibi (ou SD) est tout bonnement mal venu dans cette saga. J’aimais bien la 2D.

Il y un autre changement qui m’a choqué et déçu, ce sont les animations des attaques groupées. C’était fun à voir ! Maintenant, ça ne fait que renforcer l’attaque. On peut dire adieu aux animations de groupe délirant (heureusement que le Disgaea sur Mobile a conservé ceci). Il y a tellement à dire que je vais découper le test en plusieurs parties. 

Le QG du sous-monde de la quatrième dimension

Vous voyagez dans une autre dimension. Une dimension où n’entre pas seulement en jeu l’espace mais un monde où peuvent s’entrebâiller et se refermer à tout jamais les innombrables portes du temps. Vous entrez dans la Quatrième dimension.

Si ça vous a fait sourire ou mis le générique en tête c’est que nous sommes de la même génération.. sinon tant pis, j’aurais fait un flop. Mais il faut dire que le générique de la quatrième dimension se prête bien au jeu. C’est ici que vous passerez le plus clair de votre temps. C’est le centre névralgique de la gestion en tout genre de vos personnages ou armes. 

On y trouvera :

  • La guide dimensionnelle : il s’agit du sélecteur de niveau pour avancer dans le scénario.
  • Le monde des objets : le classique. On entre dans le monde d’un objet/arme. Plus on avance dans les mondes, plus on augmente les stats des objets/armes. Petite nouveauté : on a la possibilité de rendre les combats automatiques en réglant l’IA de nos personnages. 
  • La Buvette : ici on peut boire des boissons qui augmentent nos stats ou notre ancienneté de classe ou enfin la maitrise des armes.
  • Explorateurs de sous-monde : On envoie une équipe de personnages explorer le sous-monde d’un objet et y rapatrier objet ou innocents ou encore faire du leveling d’objet.
  • L’hôpital du sous-monde : un nouveau changement, on ne se soigne plus. On ne fait que glaner les objets qui se débloqueront en fonction du nombre de PV ou PC ou résurrections utilisés pendant les combats. Par contre, dans les sous-monde des objets, on peut et doit se faire soigner.
  • La fameuse armurerie : on achète et vend armes/objets. Notre niveau de clientèle augmente en fonction des achats.
  • le maître des données : toutes les infos du jeu sont condensées ici. On y trouve des infos sur vos personnages débloqués, les encyclopédies objets, les données des fins, écouter de la musique (qui sont excellentes comme d’habitude) et les données trophées qu’on trouve sur PS4 avec le fameux trophées platine.
  • Spirite : On peut acheter et débloquer/renforcer/créer des papyrus des capacités spéciales et des Maléfices pour nos personnages.
  • Le Hall aux missions : Il s’agit des quêtes Fédex. Petit changement : on peut toutes les accepter. On est plus limité comme avant à 10 missions secondaires (de mémoire). On y trouve des missions qui débloquent de nouvelles classes de personnages.
  • La caserne : on place des personnages dans des troupes qui ont des caractéristiques spéciales. Par exemple, vous pouvez mettre vos personnages dans la troupe cap.spé. qui aura pour effet d’augmenter les gains d’expérience de vos capacités spéciales. Attention : place limitée par troupes.
  • le comptoir de la triche : ici on peut tricher !! Dude faut pas en abuser. On répartit les pourcentages de gain entre l’exp, le mana, la maitrise d’arme etc etc. Soit tout est à 100% soit 50% pour l’un et 150% pour l’autre.. et bien d’autres surprises (dont le gain d’xp à 0 pour les fous furieux).
  • L’assemblée infernale : le plus important. On organise des réunions pour faire passer un vote face à des députés qu’on peut soudoyer.  Parmi les votes, on peut demander d’avoir plus d’articles de qualité, de tripler les gains d’xp pour une bataille… Mais pas que, ici on peut créer de nouveaux personnages et on peut s’ultra-réincarner. 

Oui je sais !! Il y a beaucoup de choses à faire et beaucoup d’informations à retenir mais on s’y fait vite. Au lieu de se déplacer dans le sous-monde, on peut user des raccourcis avec les touches ZL ou ZR pour utiliser un des services de la liste ci-dessus. 

De la gestion Dude ! Beaucoup de gestion !

Que serait un bon J-tactical rpg sans de la gestion. Ce qui est bien c’est que chaque partie sera différente en fonction de vos choix ou même en comparant avec vos amis. Vous êtes libre de gérer vos personnages comme bon vous semble. Si vous voulez mettre une arme à feu entre les mains de votre soigneur, libre à vous (c’est juste que la maitrise de l’arme sera plus longue). D’ailleurs, autre changement : les monstres n’auront plus d’armes qui leur seront propres. Ils pourront s’équiper d’armes humaines et ils pourront soulever ses compagnons (alors qu’avant non.. faites gaffe aux prinnies, dude… sinon BOOOM).

Entre autres la gestion du QG, vous aurez aussi la gestion par personnages. Il faudra gérer les équipements, l’ultra-réincarnation, les maléfices, les capacités spéciales, les infos de troupes, l’ancienneté de classe et enfin les instructions malveillantes. On pourra comparer ça aux trophées. Chaque personnage possède la même liste d’instruction pour gagner des objets, du karma, des élixirs, des hells (la monnaie), du mana ou des armes uniques. Pour obtenir les gains, il faudra remplir des tâches bien spécifiques comme atteindre le niveau 250 ou vaincre le général des objets…

Vous l’aurez compris, il y a beaucoup de choses à faire. Je vous avoue que pour les nouveaux, ça pourra sembler confus surtout qu’il y a donc plusieurs « monnaies » différentes. Les hells sont la monnaie courante pour les armes/objets. Le mana qui s’obtient en terrassant des ennemis n’est utilisable que dans l’assemblée infernale (surtout utile dans la création de personnage). Il y a aussi le karma qu’on utilise dans la buvette.

Si vous pensiez avoir un jeu qui se finit en 10h, vous êtes loin du compte car même si le scénario s’enchaine, il faudra pas mal upper armes et personnages pour avancer tranquillement. 

Le gameplay qui fâche Dude !

Je ne vais pas tout vous détailler les phases de combat car il faudrait un guide de plus et je pense que vous devez saturer de me lire là. Je sens vos regards qui cherchent le mot-clé qui vous donnera envie d’en savoir plus !! 

On passe de la 2D façon anime bien classe à une pseudo 3D chibiesque. C’est en mon sens pas top du tout (surtout que ça engendre un ralentissement dans des phases d’attaque bien spécifiques).  Le gameplay original est identique c’est juste que graphiquement c’est une régression. Je suis bien déçu de ce côté-là. Mais je suis encore plus déçu qu’on ne retrouve pas les animations loufoques des attaques groupées. C’était pour moi le truc foufou qui donnait la pêche dans un combat. Malgré les nouvelles classes du jeu, on ne peut pas compter sur les magichange (monstre qui se transforme en armes). Par contre, il y a toujours les monstres géants !

Je pense qu’avec tous les changements in-game, ils auraient pu se passer du changement 2D-3D. Même les animations des capacités spéciales aurait pu être sympa sans cette exagération 3D chibiesque. D’ailleurs tout dépend de votre choix dans les options avant de lancer le jeu. Vous pouvez choisir entre un rendu graphique au top ou un gameplay plus fluide (mais moche) ou un mix des 2. Ce qui pourrait accélérer les animations in-game.

J'ai beaucoup aimé, je me donne à fond pour ce jeu, j'ai laissé de côté mes autres jeux. Certes pour certains vous ne passerez que quelques sessions dessus histoire de finir le jeu mais un puriste comme moi se doit de le poncer. Malgré ma déception 2D-3D, les changements sont minces mais efficaces. Il y a toujours autant à faire, un scénario toujours aussi poilant, Dude, avec des personnages qui marqueront encore les esprits. Les musiques sont sympas dont une dans le QG qui calme et relaxe. Prinny un jour, prinny toujours Dude !

Yakudark

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous pouvez partager nos articles

Bons points

Bons Points L'ultra réincarnation

Bons Points De nouveaux personnages

Bons Points Quelques changements...

Mauvais points

Mauvais Points ... parfois trop radicaux

Mauvais Points Plus d'animation d'attaques groupés

Mauvais Points les persos en 3D sur les cartes de batailles (visuel moins propre)

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.