Dreams

En développement depuis plusieurs années Dreams est une évolution de la pensée de Media Molécule, le studio anglais connu entre autres pour la série des little Big Planet. Toujours dans cet optique de proposer aux joueurs un jeu permettant de laisser libre court à leur imagination, le studio propose cette fois-ci une expérience encore plus poussée et pleine de promesses. Se présentant dans le concept comme un Mario maker, le soft prétend cependant proposer un inventaire beaucoup plus étendu. Alors qu’en est-il manette en main? Le rêve prend il forme ou bien est-ce un véritable cauchemar?

Sachez tout d’abord que Dreams est conçu principalement dans l’idée d’un outil de conception de jeu vidéo simplifié mais pas simpliste. Cependant, si vous n’avez aucune fibre créatrice, le jeu peux aussi vous intéresser en participant et testant les créations des autres joueurs. Nous détaillerons donc ces deux parties lors de ce test.

L'espace d'accueil vous propose le choix entre la création et le jeu

Commençons par la partie création. Celle ci se décompose entre votre espace d’accueil que vous pouvez personnaliser à la méthode du Playstation home à son lancement et la création de rêve. En effet, vous pouvez ajouter toute une palette d’éléments comme une ambiance, une musique, des personnages ou des objets. Tous ces éléments sont à débloquer lors de vos quêtes de follet ou en parcourant les créations originales proposées par le jeu. Cela nous permet donc d’introduire votre meilleur ami du jeu: le Follet. C’est lui qui vous servira à tout. Il vous permettra d’interagir avec le décor, de prendre possession des personnages pour vous déplacer dans les niveaux ou bien pour entrer en mode éditeur dans la création de rêve. Ce dernier aussi est personnalisable. Tout dans Dreams est prévu pour vous correspondre au mieux. Une fois votre follet choisi, vous pourrez vous lancer dans les quêtes tutorielles afin de vous familiariser avec l’éditeur et votre espace d’accueil.

Sachez que le jeu ne vous lâche pas comme cela dans l’inconnu, vous devrez passer par de nombreux didacticiels afin d’enfin vous laisser accéder au créateur de rêve. Et une fois que vous en aurez l’accès, nous vous conseillons de suivre les vidéos didacticielles très complètes et nombreuses afin de maîtriser les différents outils du mode de création, sous forme de cours ou de tutoriels. Une fois toutes ces informations absorbées, vous pourrez vous lancer dans la création de votre rêve. Pour cela, vous allez créer de nombreuses scènes, comme dans votre espace d’accueil, et ensuite vous pourrez associer les différentes scènes pour que l’enchaînement puisse créer votre histoire et concrétiser votre rêve. Il est assez compliqué d’exprimer avec des mots cet éditeur si complet et il vous faudra surement un bon temps d’adaptation pour maîtriser l’engin.

De nombreux tuto sont disponibles pour vous épauler dans votre aventure créative

Si comme moi votre esprit créatif frôle le néant ou la température en Antarctique avant le réchauffement climatique, ne vous inquiétez pas, vous pouvez quand même profiter de cet outil créatif. En effet, le jeu vous propose aussi la possibilité de ne pas partir de zéro en modifiant des rêves de base ou bien des créations de la communauté pour les adapter à votre sauce. J’ai en effet croisé, à partir du temple run de base, des joueurs ayant crée un niveau de plateforme avec Lara Croft par exemple. Cela vous permet de ne pas partir de zéro et d’éviter un travail titanesque pour un résultat tout à fait sympa.

Comme je le disais, l’outil de création est ultra complet et il faut un véritable investissement pour maîtriser toutes les subtilités. Cependant, une fois dompté, le système offre des possibilités quasi infinies et je ne cesse de m’émerveiller devant le talent des autres joueurs. Cela nous permet donc d’aborder la deuxième facette du jeu, celle qui intéressera les moins créatifs d’entre nous, c’est à dire la possibilité de tester les créations des autres joueurs et de Media Molécule.

Francès récupère des récompenses dans le rêve de Art

Nous aborderons donc le niveau proposé par les développeurs appelé « Le rêve de Art ». Vous vivez l’aventure de Art, contrebassiste ayant abandonné son groupe sous la pression des concerts et la peur d’échouer. Ce rêve est conçu pour vous montrer un peu toutes les possibilités de créations mais aussi pour collecter un grand nombre de récompenses vous permettant d’avoir un panel plus étoffé d’objets de création. Vous alternerez donc entre des phases où vous contrôlez Art, sorte de visual novel ou récit à la Wolf among us, dans lesquels vous devrez avancer dans l’histoire en interagissant avec les autres personnages, avec des phases de plateformes où vous contrôlez des petits robots, à l’image D’astrobot. La précision des phases de plateforme est toute relative mais elle permet de vous rendre compte du potentiel. Enfin, vous aurez des phases où vous contrôlez des peluches dans des phases plateformes/aventure comme une Banjo Kazooie par exemple.

Avec ce court parcours d’environ 2h, Media Molecule veux montrer un éventail de possibilités allant du jeu d’action à la visual novel en passant par l’expérience visuelle d’une comédie musicale et laissant la voie ouverte à toute l’imagination dont on sait que les joueurs sont dotés. Nul doute que des créations auxquelles personne n’avaient pensé verront bientôt le jour.

Le rêve de Art, pot pourri de vos possibilités 

Il est très difficile d'effectuer le test d'un jeu comme Dreams tant il se place en marge totale de ce que l'on connait. Impossible de juger les graphismes, le scénario ou encore la bande son. Encore pourrait on parler de la maniabilité à la manette qui est correcte une fois prise en main mais avec une caméra un peu déroutante au début. Sachez que le jeu est jouable avec les PS move, mais je n'ai pas pu en faire le test. Toujours est il que Dreams se place comme une petite pépite, autant pour les créateurs en herbe avec un éditeur ultra complet, permettant de créer ses environnements, ambiances propres, la possibilité d'ajouter des musiques a certaines parties de niveaux, des interactions, des ennemis, tellement de possibilités que j'en oublie surement la plupart dans ces lignes, mais aussi à tous les curieux qui ne souhaiteraient que parcourir les créations des autres et partager leur rêves.

Archangejulien

Bons points

Bons Points Les possibilités infinies

Bons Points La possibilité de tester les créations des joueurs pour les moins créatifs

Bons Points les tutos nombreux et détaillés

Bons Points La possibilités de partir de bases pré-existantes

Mauvais points

Mauvais Points La maniabilité de la caméra

Mauvais Points la précision des phases de plateformes et des sauts

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.