Fairy tail

Soyons franc, les adaptations d’animés en jeux vidéo ne sont pas une franche réussite. Si Naruto tire son épingle du jeu, ce n’est pas le cas de J-star victory ou plus récemment de My Hero Academia ou One punch man. Il n’y avait donc qu’un très faible espoir pour la guilde la plus farfelue et la plus bordélique de l’histoire. Je vais vous gacher tout de suite tout suspens, le jeu est une catastrophe. Explications.

Ça commençait pourtant bien

Attention pour ceux qui ne sont pas à jour dans l’animé, vous risquez d’être fortement spoilés. Globalement le jeu couvre la partie allant de l’examen de rang S sur l’ile de Tenro jusqu’à l’arc Tartaros, traitant ainsi 5 Arcs de l’animé de manière plus ou moins approfondie. Pour résumer donc, après une disparition de 7 ans suite à l’examen de rang S, les membres majeurs de Fairy tail reviennent pour retrouver la guilde ruinée et tombée dans la désuétude. Elle est désormais la guilde la plus nulle de Fiore et le but va être de lui redonner sa gloire passée.

Pour cela, Fairy Tail va se confronter aux autres guildes lors du grand tournoi de la magie. Ils y affronteront les Sabertooth, Lamia Scale ou encore Blue Pegasus lors d’épreuves magiques. A côté de cela, vous devrez aussi accomplir des missions et aider les citoyens. 

Une fois le tournoi terminé, vous aborderez l’arc Eclipse avec des révélations sur les dragons puis on sautera l’Arc du village du soleil pour se focaliser sur l’arc de Tartaros. Une fois le jeu fini, l’épilogue traitera très rapidement l’Arc Avatar.

Cela représente un contenu plutôt étendu et pouvait promettre de bonnes choses, seulement voila, quantité ne rime pas avec qualité.

Tout n'est pas tout blanc ou tout noir, des fois c'est Grey

Chaque attaque possède une aire d'effet, un cout de PM et parfois des effets supplémentaires

Alors avant de le descendre en flèche, rendons à Natsu ce qui appartient a Natsu. Les graphismes sont tout à fait corrects, mais difficile de se rater en cell shading. Le respect de l’univers est là, les personnages proposés sont en nombre respectables et les têtes de liste sont là. Idem, les voix japonaises sont présentes et les musiques sont celles de l’animé, jusque là, la copie est plutôt bonne. 

Le traitement de l’aventure principale, bien qu’ultra dirigiste n’en demeure pas moins correct. La séparation des chapitres est parfois surprenante et abrupte mais globalement on avance dans l’histoire à un bon rythme et le contenu est présent.
Le système de combat au tour par tour se base sur le concept suivant: les ennemis sont disposés sur un quadrillage et vos attaques possèdent une puissance, une zone d’effet et parfois des effets secondaires. Par exemple, certains coups toucheront 3 cases horizontalement et pourront vous conférer un bonus de contre attaque ou bien infliger une baisse de la défense des adversaires ou encore les faire bouger sur le quadrillage. Un système simple et efficace et à la fois assez stratégique lors des gros affrontements. Il y a aussi des systèmes de faiblesses et résistances selon la nature de vos attaques. Vous pourrez aussi utiliser des objets, vous défendre ou bien même lancer une attaque groupée avec vos coéquipiers en enchaînant les attaques jusqu’à l’arrêt de l’enchaînement ou jusqu’à déclencher le final.

Non, là où le bas blesse, c’est… bah… tout le reste en fait.

Les animations sont sympathiques mais parfois BEAUCOUP trop longues

Dans l'ensemble, c'est quand même bien Fiore

Alors par où commencer la liste des défauts qui est longue comme le bras… On va dire qu’on commence par le plus honteux: la localisation… Non vraiment les gars, je sais qu’on râle souvent sur le fait que les jeux ne proposent pas la localisation, mais là, je pense que j’aurais mieux compris les objectifs en anglais qu’avec ça. Même google trad aurait mieux fait. Alors on va me dire « oui mais tu es dur, on a déjà les sous titres français, c’est mieux que rien » et bien non… C’est même pas vrai. Alors on aurait pu laisser passer les fautes de frappes qui font sourire (« Je suis occupé pout un bon moment » , « vous ne pouvez utiliser que des mages re rang S ») , si on aurait pu pardonner les traductions qui perdent leur sens (cf screens ci dessous), on ne peux pas pardonner certaines traductions qui ne veulent absolument rien dire et qui pourtant vous décrivent vos objectifs ou trophées. Alors voici quelques exemples à la volée, mais le trophée « vous avez rempli cette missions 50 fois » veux en fait dire « vous avez fait 50 missions secondaires », « 5 de vos objets ont été détruits par un excès de dégâts, » veux en fait dire que « vous avez détruits 5 décors avec un excès de dégâts lors des combats », mais là encore cela reste des trophées (je parle même pas de « Le rang de lien 3 est passé niveau 1 » tellement ça veux rien dire) mais cela touche aussi les objectifs de guilde. « Faire évoluer votre personnage » veux en fait dire « faire évoluer les liens d’amitié entre vos personnages » pratique quand vous venez de passer 2h à level up et que le chiffre n’augmentait pas. Et c’est comme cela partout, une honte à peine à la hauteur de FF7 sur psone.

Mais bon, s’il n’y avait que cela, parlons maintenant du bestiaire et des PNJ. Pareil, c’est purement honteux. On nous recycle 5 sortes de PNJ copiés collés un peu partout et un bestiaire de 7+8 monstres globalement ( Loup, voleteur, lizardman, the beast, sirène, bandit, golem et deux autres) car non, loup et loup en colère ne sont pas deux monstres différents. Idem pour voleteur et voleteur bizarre.

Notons aussi l’incohérence du jeu qui ne prends pas en compte son propre système. Entendez par là que j’ai littéralement roulé sur tout le jeu en étant systématiquement 10 niveaux au dessus des boss. J’en arrive au endgame, et je me retrouve avec des missions de chasse de rang B à devoir farmer 10 monstres qui ont 20 level de plus que moi parce que tous les monstres ont une aura maléfiques dans la zone de chasse. Une débilité sans nom.

Ajoutons à cela des missions infaisables car disponibles tôt dans le jeu et demandant de faire des quantités de dégâts astronomiques pour libérer des passages vers l’objectif, des bugs où le jeu affiche un écran noir pendant les combats (cf screens ci dessous) et rassurez vous, ces bugs sont récurrents malgré la MAJ et si vous avez ce bug à un étage de la map, il s’applique à tous les combats jusqu’à ce que vous changiez d’étage ou qu’une cinématique sauve éventuellement le truc.

Pas mal de contenu annexe

Si vous voulez achever tout le contenu annexe , vous êtes probablement masochistes comme moi, il faudra vous armer de courage car le contenu est conséquent. Outre remonter la guilde au sommet de Fiore, il vous faudra aussi la reconstruire et l’améliorer à fond. Pour cela, il vous faudra une quantité astronomique d’argent et quelques matériaux rares à aller chercher sur des monstres ou à récolter. Il vous faudra aussi quantité de matériaux pour restaurer les installations.
Mais ne vous inquiétez pas, la quantité déraisonnable de missions de chasse devrait combler tous vos besoin tant on a l’impression que l’on ne videra jamais le tableau des requêtes. Et même si on finit par y arriver, le jeu nous laisse quelques missions de chasse que l’on peut refaire à l’infini.
Cela vous permettra aussi d’avoir assez de matériaux pour répondre aux demandes des citoyens qui vous demanderont parfois ce qui est à leur pieds.

Enfin, si ces innombrables aller retour entre la foret et la guilde, l’ile de Tenro et la guilde, la montagne et la guilde, les plaines et la guilde, Crocus et l’autoroute de Crocus et la guilde, ne vous ont pas rendu super amis avec vos compagnons, vous pourrez danser dans la guilde en buvant la bière distribuée par Cana et Mirajane pour maximiser vos relations et améliorer votre collaboration magique. Si l’envie vous en dit, vous pourrez affronter des quantités innombrables d’ennemis à la suite en vous rendant à la piscine de la guilde (nani?) ou synthétiser des Lacryma auprès de Reby dans son laboratoire.

Pour parachever le tout, il faut parler du lieu le plus important du jeu, la maison de Lucy. Vous pourrez y donner des bonbons à Nikola pour obtenir des récompenses, et consulter le glossaire, les cinématiques du jeu et les conversations entre les personnages lors des missions de personnages, mais surtout, surtout, SURTOUT, changer les tenues des personnages pour mettre tout le monde en maillot de bain! GOTY.

Les célèbres maillots de bain de Fairy Tail sauvent le game

En conclusion, je serais tenté de dire que rien ne va dans ce Fairy Tail cru 2020, mais ce serait exagéré. L’aventure principale est plutôt plaisante, le système de combat assez conséquent et si la traduction était meilleure, on pourrait même le qualifier de correct. Mais dès que l’on s’attarde à droite et à gauche, la faiblesse du titre saute aux yeux et la cruelle déception qu’est ce Fairy Tail s’impose d’elle même.

Bons points

Bons Points L'ambiance Fairy tail

Bons Points Le nombre de personnage raisonnable

Bons Points La durée de vie

Mauvais points

Mauvais Points Rébarbatif

Mauvais Points La traduction moins bonne que google trad

Mauvais Points bugué à mort

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.