Ghostbusters : The Video Game Remastered

Pour les 35 ans de Ghostbusters, vous n’êtes pas sans savoir qu’il va y avoir un nouvel opus au cinéma. En attendant, vous pouvez toujours vous faire la main sur ce jeu qui est considéré par beaucoup de fans comme le troisième opus de la saga. Vous n’êtes pas convaincu ? Alors équipez-vous de vos packs de protons et suivez-moi !

Vous – le cinquième passager

On a l’immense privilège d’intégrer la fine équipe de Ghostbusters. Accompagné de Peter, Ray, Egon et Winston, on se retrouve plongé en plein cauchemar à quelques jours de Thanksgiving en 1991. Le paranormal est de retour dans Manhattan et une flopée de fantômes s’empressent de créer chaos et panique dans la ville. C’est là qu’on intervient.

Dès ces premiers moments d’immersion, il y a énormément de clin d’œil aux 2 premiers films. D’ailleurs la première mission est celle de l’hôtel avec le fameux bouffe-tout. Et c’est avec cette scène qu’on vous forme à l’utilisation des différents dispositifs en notre possession avec entre autres le piège, le pack proton et le détecteur.

Accrochez-vous bien parce que même si c’est un FPS et que vous avez l’habitude, on parle de fantôme et de paranormal. En gros, ça se téléporte et traverse les murs. Il est donc assez fréquent de mourir… surtout assez tôt et dans la phase 2… entre le bonhomme Mich… Bibendum Chamallow et autres joyeusetés…. Car même si c’est une version graphiquement optimisée, la rigidité d’antan n’a pas été changé et ça risque de vous décourager. Que nenni me direz-vous !! On est des ghostbusters !!

Thanksgiving – la nuit des morts vivants

Ce week-end de fête ne sera pas de tout repos et on peut compter sur Dan Aykroyd pour nous retransmettre ces émotions. Sans oublier que l’humour des films Ghostbusters est bien présent. À cela, on peut rajouter la prestation quasi parfaite des compositions d’Elmer Bernstein… même si on regrette le thème de Ray Parker Jr. dont je m’attendais vraiment à retrouver en intro. Un autre regret, c’est l’absence d’un doublage français qui pourtant était bien présente dans la version 2009. À contrario, nous avons bel et bien la version originale du doublage. Petite pensée à notre regretté Harold Ramis.

Massacre au proton

Jeu de mots à part, concentrons-nous un peu plus sur le jeu. Il faut savoir que le scénario devait être celui de Ghostbusters 3. Mais comme vous le savez, il n’a jamais vu le jour. Il a finalement été utilisé pour le jeu ce qui explique la qualité scénaristique et l’ambiance. De plus, comme je l’ai dit plus haut, Dan Aykroyd et Elmer Bernstein ont travaillé dessus. Toutes les techniques qu’ils n’ont pu utiliser dans les films se sont retrouvé dans le jeu d’où l’immersion de qualité.

Retour vers le gameplay

Du point de vue du gameplay, c’est assez mitigé. Outrepassons la rigidité ! La capture des fantômes est assez bien dosée dans la difficulté. Avec le pack à protons sur le dos, on se doit de vider sa jauge d’énergie avant de passer à la phase de capture. Autant vous dire que le fantôme ne se laissera pas faire, car même si votre pack est puissant, il ne ralentit pas pour autant. Il bouge sans arrêt rendant la chasse difficile. Bref, une fois la jauge d’énergie vidée, il est temps de passer à la capture. On jette son piège et il faut l’attraper avec son faisceau pour le mener vers le rayon tracteur du piège. Il faudra balancer le fantôme dans tous les sens pour l’assommer afin de le mener plus facilement au piège. Plus il y a de ghostbusters sur le fantôme, plus facile sera la capture.

Ghostbusters et la dernière croisade

Pour faire une chasse aux fantômes efficace et ultime, on peut se fier à la nouvelle technologie des packs à protons. En plus de l’outil de capture et d’affaiblissement, il y a 3 modules supplémentaires. Certains s’utilisent pour influencer le décor et d’autres pour certains ennemis coriaces à consistance physique. On peut donc compter sur la phase amélioration du pack en échange d’argent.

Cet argent s’obtient tout simplement en détruisant le décor. C’est d’ailleurs un des atouts majeurs de ce remastered avec la nouvelle technologie que nous possédons (infernal engine) qui facilite la possibilité de destruction. Une fois la somme rassemblée, on peut améliorer le tout. Il y a donc le jet de slime qui est très pratique aussi bien pour certains fantômes que pour le mode exploration. Mais pour pallier à toutes sortes de fantômes et démons, on peut compter sur le diffuseur à particule et le lanceur méson.

À la recherche des artefacts maudits perdus

En plus des combats et pour nous laisser respirer un peu, on a la possibilité d’explorer les environs. Bien que la linéarité du jeu ne laisse pas de liberté colossale, il est toujours plaisant de détruire les biens, de scanner les fantômes pour plus d’informations sur eux ou de chercher les artefacts maudits à l’aide de votre psycho-tensiomètre.

Tout ceci est entrecoupé par des cutscènes assez amusantes (du moins avec l’humour potache des années 80)

On s’amuse bien dans toute la finalité malgré quelques défauts qui auraient pu être améliorés. Je pense notamment à la bande-son qui sature et est très désagréable pour nos oreilles chastes. Est-ce que c’est voulu pour garder l’ambiance des années 80 ? Possible. Il faut compter entre 5 et 7h pour finir le jeu ce qui est assez court mais intensif. Et si vous espériez pouvoir jouer avec vos amis face à des vagues spectrales… Je vous annonce qu’il n’est malheureusement plus disponible dans la version 2019. Au final, c’est une bonne combinaison de jeu alliant nostalgie et empressement de voir ce tout nouveau film. 

Pseudo :

Gros joueur de Tactical RPG et de JRPG. Baigne dans les jeux vidéos, manga et comics depuis que je suis en âge de lire. Je déteste les jeux de foot et le multijoueur.

Playstation Ps4

A propos de ce test

Jeu fourni par : Saber Interactive

Testé sur : PS4

Bons points

Bons Points Très immersif...

Bons Points retrouver un ami disparu

Bons Points Destruction de l'environnement plus imposante

Mauvais points

Mauvais Points ...mais assez court

Mauvais Points la bande-son et un thème quasi inexistant

Mauvais Points des options de 2009 enlevé (multi et voix FR)

Mauvais Points une traduction approximative

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.