Partagez :
Date de Sortie
Développeur
Plateformes
Éditeur
Genres
18 janvier 2022
Regista
Switch
NIS America
Action RPG – Dungeon crawler
Synopsis

Sous la surface du Royaume de Kanata s’étend un mystérieux labyrinthe qui renferme de fabuleux trésors. Qui d’autre que vous oserait s’aventurer dans ses donjons sans fin, grouillant de créatures et de secrets ? Mais ne craignez rien, aventurier, car vous ne serez pas seul. Choisissez parmi trois classes aux aptitudes uniques et emmenez un allié avec vous en mode co-op.

Sortis en amont sur Mobile, nous allons voir ce que ce portage nous réserve. Était-ce judicieux ! Suivez-moi dans cette aventure.

Un début qui s'annonce prometteur...

Si vous êtes fan des jeux rétro de premières heures et de dungeon crawler, ce jeu est fait pour vous. Dans un style graphique tout en pixel proche d’un RPG Maker, on suit les aventures d’un aventurier qui se retrouve dans un village tout ce qui a de plus banal. Le but est de s’enfoncer dans le labyrinthe et de le dépouiller de tous les trésors qu’il renferme dont les joyaux de la couronne. Et c’est tout. Du côté scénaristique, il ne faut pas s’attendre à quelque chose de foufou. On va plutôt se concentrer sur le gameplay qui sera assez nerveux et diversifié. C’est vraiment la base de tous jeux mobiles où l’on s’intéresse plus au gameplay qu’aux scénarios. Le but est de faire passer le temps en ayant la possibilité de quitter le jeu en pleine partie sans crainte d’être en pleine déclaration importante liée au scénario. La version switch ne dérogera pas à cette règle. 

Du côté des donjons, ce sera très simple : tout se passe sur un seul plan avec très peu de pièces à découvrir. On en dénombre peu. Il ne faudra pas s’attendre à se perdre malgré le nom de labyrinthe. On rentre dans un donjon, on explore entre 6 et 7 pièces en moyenne, on terrasse les ennemis, on ouvre quelques coffres et on recherche le monstre qui possède une clé pour passer au niveau suivant jusqu’au boss. À ce moment-là, le ton change et un combat assez nerveux vous y attend. Une fois vaincu, on récupère le coffre et on se retrouve dans le village.

Le village quand à lui est simple : une boutique, un coffre pour déposer vos affaires, une forge, un bar (pour le multi), un mineur (pour les ressources) et une île aux monstres. Ceux-ci vous accompagneront dans votre quête. Une fois débarrasser su surplus et upper vos armes, on repart dans un nouveau labyrinthe.

Chaque labyrinthe a un niveau recommandé pour espérer y survivre. Voilà donc globalement tout l’intérêt du jeu.

... mais on est vite rattraper par la redondance

Il faut vraiment se mettre en tête la logique d’un jeu mobile mais il est vrai qu’on s’attendait à des rajouts notables dans la version switch. Comme expliqué avant, on sombre vite dans la répétition du genre à outrance. Même si la difficulté est croissante (chaque labyrinthe à minimum 5 niveaux d’écarts), un petit retour en arrière pour gagner de l’xp et du loot plus puissant et on traverse ces nouveaux niveaux aisément. Attention toutefois à ne pas aller trop en amont sans avoir cleaner une partie du labyrinthe, le surnombre n’est jamais bon signe. 

Il a tout de même un petit truc en plus qui fait qu’on ne lâche pas aisément la manette. Est-ce l’appel du loot, de souffrir en affrontant le labyrinthe sous différents modes de difficultés ou l’envie d’essayer les 3 classes du jeu (que je vous laisse le soin de découvrir) ? 

Un gameplay simple mais efficace

La config est simple : on peut équiper 2 armes, 2 techniques d’armes, un casque, une armure, des bottes et de 3 anneaux magiques. Parmi ces armes, on peut retrouver la panoplie classique d’aventurier (épée, arc, lance…) mais aussi des boomerangs et des runes magiques. Chaque arme se voit affubler de diverses caractéristiques variables qui peuvent être augmentées en échange d’argents et de matériaux. Certaines armes ont aussi des caractéristiques propres (qui peuvent être augmentées aussi) comme absorption de vie, explosion, impact, attaque +… Il est donc judicieux de ne pas se précipiter sur une arme high level ou attaque sans avoir consulté ses caractéristiques. J’ai une arme de 14.7 en attaque et une autre de 20.8. Je reste sur mon arme faible level parce qu’il a « absorb pv ».

En plus d’attaque, on a la possibilité de se protéger avec un bouclier magique (contre mana) ou d’esquiver. Et pour finir, on est accompagné (ou pas) d’un monstre quasi inutile.

On passe le plus clair de son temps à faire ou refaire des labyrinthes dans l’espoir d’amasser de bonnes armes ou armures avant de continuer sur un autre plus haut niveau. On revend le matériel en trop, on booste ses caractéristiques, on achète au magasin des sacs de transport plus gros, des bouteilles pour porter plus de potions, des livres pour débloquer des skills.. et on repart à l’aventure. Bienvenue dans la boucle intemporelle du jeu. 

Le jeu reste simple mais pas mauvais pour autant. Disons qu'il s'agit là d'un passe-temps en attendant des gros hits Nis America sur console ou pour le plaisir de jouer avec ses amis en local pour une soirée rétro ou tout simplement pour jouer avec ses enfants sans prise de tête. La musique est entrainante au début mais on finit par couper le son avant de devenir marteau. On le finit assez rapidement et on s'essaie à le faire sous différentes difficultés présentes dans le jeu. Sans compter qu'il y a un mode supplémentaire pour mettre vos skills à rude épreuve. Sachez néanmoins que le jeu n'est pas traduit : on a le choix entre anglais, japonais ou brésilien.

Yakudark

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous pouvez partager nos articles

NOTRE AVIS

11
20

BONS POINTS

  • Les loots en pagailles
  • le côté rétro

MAUVAIS POINTS

  • redondance du jeu
  • un scénario simple
  • un simple portage

Vidéos liées

Images liées

VOS AVIS

Il n'y a pas de commentaires pour le moment. Soyez le premier à participer !

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX