Partagez :

Les Sisters 2 – Stars des Réseaux : Une Aventure Connectée

Avant d’explorer l’intrigue de « Les Sisters 2 – Stars des Réseaux », il est essentiel de se familiariser avec les protagonistes, les « Sisters ». Cette bande dessinée a été créée par William et Christophe Cazenove, et a ensuite donné naissance à une série animée, puis à un jeu vidéo. Il est important de noter que pour apprécier « Les Sisters 2 – Stars des Réseaux », il n’est pas nécessaire d’avoir joué au premier chapitre ni d’être familier avec la bande dessinée ou la série animée.

Le titre se suffit à lui-même, offrant une histoire simple, joyeuse et légère qui se boucle de manière satisfaisante. Bien entendu, les fans de la série pourront reconnaître de nombreux éléments parmi les personnages et les décors du jeu, qui, autrement, pourraient sembler anonymes. Passons maintenant à l’intrigue mettant en scène les deux sœurs : Marina, la cadette, et Wendy, l’aînée.

En abordant les Sisters, qui est essentiellement un jeu de société comprenant 24 mini-jeux différents et une variété de modes multijoueurs, nous ne nous attendions pas à trouver une campagne narrative. Le titre nous a cependant surpris en cela.

Le jeu possède une véritable trame narrative. Une fois que vous choisissez avec laquelle des deux sœurs vous souhaitez vivre l’aventure, vous êtes plongé dans un début narratif des plus réjouissants. En bref, le père des sœurs leur offre des iPads de dernière génération, ce qui les pousse immédiatement à se lancer un défi.

Quel est ce défi ? C’est simple : un concours pour savoir qui pourra obtenir le plus grand nombre d’abonnés sur Sis-Tok, une plateforme ressemblant à un mélange entre Tik-Tok et Instagram, principalement axée sur le partage d’images. Voilà tout. Comme vous pouvez l’imaginer, cela nous donne l’occasion d’explorer librement une carte ouverte et colorée, regorgeant d’innombrables activités et objets à collectionner.

L’objectif est clair : gagner des abonnés. Mais comment ? En défiant les divers habitants et en accomplissant des missions de toutes sortes. Les fans de l’œuvre originale des « Sisters » reconnaîtront les personnages principaux, aux côtés de personnages moins connus tels que « le fermier » ou « le pêcheur », par exemple. Chacun de ces personnages engage une discussion avant et après le défi ou la mission, permettant ainsi de mieux comprendre la sœur que vous avez choisie. Bien entendu, le jeu est parsemé de clichés et l’approche narrative, bien que teintée d’humour, s’adresse à un public relativement jeune.

Une Aventure Riche en Possibilités

En se concentrant sur l’aventure solo, on ne peut qu’apprécier la profusion d’activités offertes. La structure du jeu présente un espace vaste et diversifié, bien que certaines zones puissent sembler plutôt dénudées et anonymes, agrémentées de divers indicateurs. L’aventure se déroule à la troisième personne, en 3D, et notre Sœur est d’emblée équipée de divers gadgets. En premier lieu, les scooters qui nous permettent d’accélérer et de bénéficier d’un turbo temporaire, se rechargeant automatiquement.

Les moyens pour accélérer peuvent varier, même si la vitesse reste constante. De plus, nous avons la possibilité de personnaliser notre Sœur en utilisant des coupons obtenus lors de missions secondaires. Outre le scooter, notre protagoniste est également pourvue d’un pistolet à eau, utile pour taquiner les autres ou résoudre des énigmes environnementales simples. Cependant, ce pistolet en bois est quelque peu rudimentaire. Enfin, l’appareil photo s’avère précieux, que ce soit pour les missions thématiques ou pour immortaliser quelques souvenirs.

Notre Sœur peut également se « naviguer », se tenant debout sur un drôle de bateau gonflable qui apparaît comme par magie dès qu’elle touche l’eau. Tout cela ne représente pourtant que le cadre d’un plat principal, à savoir les mini-jeux. Comme prévu, ils sont au nombre de 24 et présentent une diversité marquée, certains étant amusants et gratifiants, d’autres moins réussis et ennuyeux. Il y en a vraiment pour tous les goûts, de la course d’aviron classique au tir sur cible contre des extraterrestres, en passant par une course contre la montre avec un compte à rebours affiché sur un réveil déjanté, et bien d’autres encore.

Ces mini-jeux constituent les défis proposés par les différents adeptes du « pic » dans l’aventure principale. Les accomplir nous permet de progresser dans notre quête vers la renommée sur Sis-Tok. De plus, ils sont les vedettes incontestées des autres modes de « Les Sisters 2 : Stars des Réseaux », incluant des tournois, des défis en chaîne, des défis personnalisés et bien plus encore. Le plaisir atteint son paroxysme en bonne compagnie, avec la possibilité de jouer jusqu’à quatre joueurs.

Entre Éclats de Couleurs et Petits Accrocs Graphiques

Du point de vue graphique, le jeu présente plusieurs problèmes. Bien que l’impact initial nous plonge dans un monde coloré, vaste et joyeux, un examen plus attentif révèle un recyclage notable d’éléments provenant de différentes générations passées. De plus, certains détails sont affectés par des problèmes de jouabilité. Par exemple, nettoyer les murs d’un immeuble avec un pistolet à eau peut se révéler laborieux si la « saleté » semble persister malgré les efforts.

On observe également des problèmes d’interpénétration, quelques ralentissements notables et par moments, le protagoniste semble avoir du mal à se déplacer correctement, avec des animations qui peuvent se figer. Heureusement, ces problèmes peuvent être corrigés par des mises à jour. Cependant, il convient de souligner que l’interface, notamment les menus, est particulièrement confortable et intuitive. Par ailleurs, il est intéressant de noter que les graphismes en 2D des Sœurs et de leur univers, visibles lors des chargements, sont nettement plus captivants et raffinés que les modèles en 3D.

En ce qui concerne l’aspect sonore, le titre s’en sort convenablement, notamment grâce à des doublages qui, bien que présents par moments seulement, apportent une dimension supplémentaire à l’expérience. Cependant, les effets sonores ne sont pas toujours aussi convaincants, comme par exemple le bruit de l’herbe piétinée, qui semble bien loin de reproduire la réalité. Petit bonus, il bénéficie d’une VF.

Il y a joué également :

Pour être honnête je ne connais pas tellement les sisters, si ce n'est principalement la BD, même si je ne la connais sûrement pas aussi bien que mes filles qui auraient probablement des choses à m'apprendre dessus. Quoi qu'il en soit j'ai voulu m'essayer à ce jeu qui semblait sympathique au premier abord et qui paraissait rafraichissant.
La structure du jeu est relativement simple et même si le monde semi ouvert du titre est relativement grand, on arrive à facilement s'y retrouver. Cependant soyons franc, le jeu est surtout destiné, comme l'indique mon collègue Yakudark, à un jeune, voire très jeune public. Malgré tout on aurait aimé avoir un petit peu plus de challenge dans les différents mini jeu, car les réussir est finalement très facile, et obtenir le maximum de points ne sera pas spécialement compliqué, si ce n'est peut être recommencer les jeux une seconde fois. Les jeux sont de plus relativement répétitifs, c'est un peu dommage, et par moments certaines actions sont perfectibles pour réussir à terminer une épreuve.
Malgré tout, les explications de fonctionnement de certaines épreuves sont trop vagues et j'aurais aimé pour certaines qu'elles soient un peu mieux expliquées avant leur commencement de manière à pouvoir comprendre les contrôles à utiliser de façon plus lucide.
La 3D du jeu ne pas pas particulièrement dérangée,mais il faut reconnaitre qu'en effet les divers écrans de chargement façon bande dessinées ont tout de même plus de charme et sont malgré tout plus détaillés.
Le bon point de ce sisters est surtout la possibilité de jouer à plusieurs, ce qui devrait ravir nos chères têtes blondes.

Ma note personnelle : 12/20

NOTRE AVIS

13
20

Les sisters 2 - Stars des réseaux propose une expérience d'ambiance riche, éclatante de couleurs et divertissante, particulièrement agréable en bonne compagnie. Le jeu ose également s'aventurer dans une campagne solo offrant une carte vaste, regorgeant d'activités à entreprendre. Cependant, il est regrettable de constater quelques imperfections dans les graphismes et divers problèmes techniques qui, malheureusement, entachent un produit principalement destiné à un public spécifique. Malgré cela, il demeure capable de fournir quelques heures de plaisir inaltéré.

Yakudark

BONS POINTS

  • Une grande map pour de multiples mini jeux
  • Jouer en famille
  • Fidèle à son auteur

MAUVAIS POINTS

  • Des soucis techniques
  • Malgré la variété des mini jeux, c'est vite répétitif
  • le passage planche BD à la 3D est assez dérangeante

Vidéos liées

Images liées

VOS AVIS

Il n'y a pas de commentaires pour le moment. Soyez le premier à participer !

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX