Marvel Ultimate Alliance 3 The Black Order

On commence avec Marvel Ultimate Alliance qui est sorti en 2006 sur PlayStation 2, PSP, PC, Xbox, Xbox 360, Game Boy Advance et en 2007 sur PlayStation 3. Le jeu est développé par Raven Software et édité par Activision. Dans ce premier épisode, notre team de super-héros fait face au Docteur Fatalis qui dirige un groupe de super-vilains : les Maîtres du Mal.

On se retrouve, dès le lancement du jeu, en pleine bataille sur l’héliporteur du SHIELD entre nos héros et le groupe. Bien sûr, ce n’était qu’une diversion cachant le véritable objectif de Fatalis. Le directeur Nick Fury, une fois l’attaque repoussée, prend le commandement de la mission en recrutant plusieurs super-héros afin de contrer et découvrir le plan de Fatalis.

De fil en aiguille, on débloque pas mal de super-héros avec une gestion de leurs superpouvoirs et de leurs expériences. Entrecoupé de phases « libres », on peut en apprendre plus sur tout le monde et participer à un quiz sur tout l’univers Marvel. C’est assez plaisant mais le jeu est tout en anglais.

Du point de vue du gameplay, c’est assez linéaire. On se déplace sur diverses cartes plus ou moins grandes en allant d’un point A à un point B en bourrinant sa manette face à des hordes d’ennemis. Puis, on fait face à des adversaires plus ou moins puissants allant du simple soldat au super-vilain en passant par des adversaires qui « clonent » des pouvoirs de l’univers Marvel.

On enchaîne avec la suite de Marvel Ultimate Alliance

Marvel: Ultimate Alliance 2 (appelé aussi Marvel Ultimate Alliance 2: Fusion) est sorti en 2009. Édité par Activision et développé par Vicarious Visions, le jeu est sorti sur de nombreuses plateformes : Nintendo DS, PlayStation 2, PlayStation 3, PSP, Wii, Xbox 360 et PC. L’histoire se passe pendant le culte de Civil War sur la Terre-616 et est une suite directe à Marvel: Ultimate Alliance. (La Terre-616 est la Terre de la trame principale de l’univers Marvel.)

Pas de très gros changements, on reste dans l’esprit d’un action-RPG avec des super-héros qui affrontent de super-vilains. Le gameplay et la progression des personnages restent identiques avec quand même un petit plus : les attaques fusionnées. 2 héros peuvent en effet fusionner leur pouvoir pour en créer un beaucoup plus puissant. Rappelez-vous l’attaque fusionnelle de Thor et Capitaine America.

Et ensuite, nous avons cru à un abandon de la franchise qui en avait convaincu plus d’un (bien que les 2 opus soient en anglais).

Et ce n’est que 10 ans plus tard… 

Je ne sais pas pourquoi mais 2 phrases cultes des guignols ont refait surface à l’annonce de la sortie d’un troisième opus : « Ah que coucou !! » et « $#%* 10 ans » (oui je sais Chirac disait « 2 ans »). Développé par la Team Ninja et édité par Nintendo, la switch est à l’honneur avec ce troisième opus et tenez-vous bien… tout en français. Avec mon grand pouvoir Marvellous, je vous livre tout sur ce petit test. J’espère être à la hauteur de cette grande responsabilité :  « de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités »

 

Lorsque vous travaillez avec des personnes que vous aimez et que vous admirez parce qu’elles excellent dans leur travail, cela ne ressemble pas à du travail. C’est comme si tu jouais.

Et bien cher Stan Lee, jouons-y !! Ventilo allumé, boisson fraîche à portée de main, tout confort dans son canapé et me voilà fin prêt pour lancer une partie. Tout commence par une cinématique qui fait son effet en la présence des Gardiens de la Galaxie. Si vous les connaissez bien, je vous laisse le loisir de deviner ce qu’ils font.

 

Dans le mille, ils fuient une planète qu’ils viennent de déposséder de certains biens de valeur à certains habitants. On peut dire merci à notre cher gardien du quadrant de Keystone aka Rocket. On en change pas les bonnes habitudes. Se croyant loin de tout danger, les 4 comparses sont surpris par une sirène d’alerte assourdissante du vaisseau. On peut dire encore une fois merci à Rocket pour les modifications apportées au vaisseau (The Milano dans le film). Libre de modifier à sa guise le vaisseau, cette alarme est pour son profit personnel bien sûr. Elle se déclenche dès que les radars découvrent un vaisseau ou des minerais rares qui pourraient rapporter de l’oseille.

Dans une ceinture d’astéroïdes, ils découvrent un vaisseau Kree abandonné… du moins en apparence. Mais malgré leur instinct, qui leur souffle un danger, l’appât du gain est plus fort que la raison. Nous voici donc à bord du vaisseau et nous prenons enfin les commandes.

« Dans cette nouvelle histoire, héros et anti-héros de tout le Marvel Universe unissent leurs forces dans une course pour retrouver les Pierres de l’Infini avant que le maléfique Thanos et son Ordre Noir ne s’en servent pour déclencher le chaos cosmique. Des lieux emblématiques comme l’Institut Xavier ou Asgard, chaque étape de ce périlleux voyage sera primordiale pour empêcher la dévastation de la galaxie.

Vous devrez affronter toutes sortes d’ennemis et de boss, explorer des territoires, récolter des objets, résoudre des énigmes et faire la connaissance de nombreux personnages Marvel pour contrecarrer les plans de Thanos ! »

Parlons du gameplay de Marvel Ultimate Alliance

On retrouve les mêmes sensations que nos 2 précédents opus. Un action-RPG qui a pourtant déjà fait ses preuves et qu’on pourrait croire dépassé. Mais se replonger dans cette manière de jouer fait vraiment appel à notre nostalgie des précédents opus. Est-ce vraiment bien ou pas ?

C’est assez plaisant, malgré les développeurs différents, de voir qu’ils ont gardé l’esprit des autres opus. Cette manière de jouer fera plaisir aux anciens joueurs mais ça ne choquera pas les nouveaux. Aux vues que beaucoup de récents et nouveaux jeux qui sortent font appel à cette vue classique d’action-rpg.

S’agissant d’un action-rpg, vous pouvez vous battre avec des attaques rapides, puissantes, sautées, des postures défensives, des esquives et des techniques.

Mais pour mener à bien les diverses missions, en plus du leveling de perso, vous avez la possibilité d’upgrader vos techniques uniques à chaque super-héros. Au nombre de 4 techniques par personnages et chacun ayant 4 bonus de rang max, l’amélioration ne sera pas gratuite. Chaque palier demande de points de technique (PT) que vous obtenez à chaque palier de niveau du personnage gagné. Bien entendu, plus vous voulez augmenter vos techniques, plus cher se sera. En plus des PT, il vous sera demandé des orbes de technique et plus vous augmentez vos techniques, plus vous gagnerez des bonus de rang (coût en PE réduit, dégâts accrus….). Pour acquérir de nouvelles techniques, il faudra augmenter le niveau de votre personnage.

Les PE sont des points d’endurance qui vous permettent d’user de vos techniques. Ils peuvent se recharger avec des orbes bleus trouvés sur les ennemis ou les destructibles de niveau.

Puis il y a les synergies. Il s’agit ni plus ni moins d’une combinaison de techniques de 2 personnages. C’est assez pratique quand on se retrouve face à des adversaires qui ont une jauge d’endurance et qu’il faut absolument vider pour atteindre ses PV. Il y a 2 façons d’en user, soit face à des adversaires en maintenant ZR (qui est un appel synergique pour inciter l’IA à se préparer pour l’utiliser) et en appuyant sur A lorsque la touche apparaît à l’écran. Soit devant un mur ou barrière qui demande d’user de certaines techniques pour les détruire et faire apparaître un coffre à trésor spécial. Ces trésors contiennent des récompenses rares et notamment des objets pour donner de l’expérience à n’importe quel personnage.

C’est du réchauffé des précédents opus !!!!

Je vous rassure quand même qu’il y a des petites nouveautés dans le gameplay. En plus de la barre de vie et d’endurance, vous avez aussi une petite barre jaune appelée « Jauge EX« . Elle se remplit progressivement avec des attaques ou des dégâts subits. Une fois la jauge pleine, on peut lancer une attaque EX avec L+R. C’est l’attaque la plus dévastatrice d’arsenal des héros. Mais ce n’est pas tout, si la jauge EX est pleine pour chaque persos, vous avez la possibilité d’invoquer les 4 attaques EX (en appuyant 4 fois sur L+R). C’est l’alliance extrême ou assaut AX. Quant on se retrouve face à un boss à qui on a enlevé la barre d’endurance, cette attaque fait très mal. Je suis monté à 140 combos en début de partie avec une team qui n’avait pas beaucoup de bonus d’union.

Puisqu’on en parle, les bonus d’union c’est quelque chose que nous connaissions déjà mais dans Marvel Ultimate Alliance 3 c’est un peu plus clair. Les bonus d’union c’est lors d’une association de héros, on peut gagner des bonus de caractéristiques qui affectent tout le groupe. Par exemple, en prenant les defenders, on peut avoir de la force et de la défense supplémentaires. Ce n’est vraiment pas négligeable quand on possède des personnages bas level et qu’on veut le booster pour faciliter sa prise d’expériences.

D’ailleurs, monter en niveau et booster l’union ne sont pas les seuls moyens d’augmenter les caractéristiques de vos personnages. Quand vous aurez la possibilité de contacter le shield, vous pourrez accéder au menu recherche et développement (R&D) dans le labo. Il s’agit d’une grille de renforcement à la sauce sphérier de final fantasy 10. Il y a plusieurs secteurs qui possèdent plusieurs nœuds avec des caractéristiques déblocables avec de l’argent et des points de développement. Plus vous vous éloignez du nœud central, plus les caractéristiques sont importantes. On peut partir d’une caractéristique point de vie +30 et finir avec des points de vie +200. Ou bien d’avoir la possibilité d’activer la régénérescence des PV de vos persos. Parmi ces nœuds, il y en a qui débloqueront d’autres secteurs avec toujours autant de nœuds à débloquer. À vu de nez et n’ayant pas tout débloqué, il y aurait 7 secteurs avec 37 nœuds chacun. Je vous laisse faire le calcul.

On passe beaucoup de temps dans les menus !!

Globalement c’est plus ou moins vrai. La difficulté est croissante et la montée des niveaux est assez pénible. Les niveaux sont assez courts dans l’ensemble et possèdent un nombre d’ennemis limité. Mais, il y encore d’autres possibilités pour donner de l’expérience et avoir des récompenses rares comme de nouveaux costumes. Il s’agit du mode mission. Certaines missions sont déblocables à l’aide de failles de l’infini et d’autres en fonction de critères bien spécifiques consultables dans le menu mission.

Il y a plusieurs secteurs de missions et vous commencerez par le secteur Gamma. En plus d’avoir une condition de réussite pour gagner des objets, il vous faudra gagner des étoiles. Ces étoiles se gagnent en remplissant des conditions spécifiques (missions terminées, finir le niveau en 1 minute max, dégât total de synergies 70000…). Autant dire qu’il y a du challenge à la pelle dans cet opus.

Mais ne vous inquiétez pas, vous pourrez jouer à plusieurs 

Je suis sûr qu’une fois vos amis en place pour jouer, vous allez crier « Avengers, rassemblement ! »… ou pas. Dans ce cas, je me sentirais vachement seul ^^. Bref, il y a 3 manières de jouer en multi :

  • Hors ligne
  • En ligne
  • local

Un petit LDC sera disponible.

Marvel Ultimate Alliance 3 est sorti le 19 Juillet et nous savons déjà qu’un pass d’extension sera disponible pour 19,99 €.

« Ce pass d’extension inclut trois packs de DLC qui seront progressivement disponibles après le lancement de Marvel Ultimate Alliance 3: The Black Order et ne seront pas vendus individuellement:

  • Les packs de DLC contiendront du nouveau contenu comme des personnages jouables, des modes de jeu et des scénarios additionnels.
  • Ils incluront du contenu de franchises populaires comme les Quatre Fantastiques, X-Men et Marvel Knights.
  • Le premier pack de DLC sera disponible à l’automne 2019.
  • En faisant l’acquisition du pass d’extension, vous recevrez une tenue alternative de chef pour Deadpool au lancement du jeu. »

Fichue Nostalgie.

Globalement je suis mitigé. Je suis entre la déception de voir qu’au final, il pourrait s’agir d’un Marvel Ultimate Alliance HD avec un DLC « New Story«  plutôt que véritablement un nouvel opus. Mais le fan de Marvel s’éclate toujours autant à diriger ses persos favoris et à débloquer leurs costumes. Graphiquement il est beau, les persos sont plutôt bien détaillés, les niveaux sont simples mais efficaces (sans grande révolution non plus). Le petit plus passe aussi par les gains des illustrations avec des photos détaillées de la conception du jeu.

Cependant, nostalgiques et nouveaux joueurs y trouveront du plaisir à jouer mais ce ne sera pas un jeu dont on s’en souviendra comme le best du best. Il restera toujours dans cette fichue case de la nostalgie.

 

Pseudo :

Gros joueur de Tactical RPG et de JRPG. Baigne dans les jeux vidéos, manga et comics depuis que je suis en âge de lire. Je déteste les jeux de foot et le multijoueur.

Playstation Ps4

A propos de ce test

Jeu fourni par :

Testé sur : Nintendo Switch

Bons points

Bons Points Les cinématiques

Bons Points Beaucoup de super-héros et super-vilains jouables

Bons Points Les musiques et doublages

Bons Points Débloquer de nouveaux costumes

Mauvais points

Mauvais Points Caméra capricieuse

Mauvais Points Linéaire, dans la même lignée que les 2 précédents

Mauvais Points Temps de chargement assez long surtout lors des changements de groupe

Mauvais Points Les dialogues PENDANT les phases de combat

Mauvais Points On perd vite de vue son assaillant et son perso quand il y a une armada qui t'attaque

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.