Minecraft Dungeon

Sorti en 2009 en tant que petit jeu indépendant, Minecraft a depuis montré toute l’ampleur qu’ont pris le jeu et le studio Mojang. En 2015, le jeu tentait de se diversifier en faisant un partenariat avec TellTales pour Minecraft Story mode. Aujourd’hui, nos personnages cubiques tentent une nouvelle aventure vers le diablo-like. Que nous vaut donc ce Minecraft Dungeon ? Réponse dans les prochaines lignes.

N'est pas Stanley Cubique qui veux.

Comme je le disais en introduction, Minecraft Dungeon surfe sur la vague du Diablo like, tout en se voulant accessible aux néophytes. Il reprend les codes des hack and slash tout en étant loin de ses modèles, mais l’ambition n’était surement pas celle-là. Pour vous parler de l’histoire, un pauvre illageois abandonné de ses parents trouve l’orbe de domination et, rongé par la haine et le désir de vengeance, il devient l’Arch-illageois qui décide de répandre la terreur sur les villageois. Et voila, c’est tout.

un choix de personnage assez vaste

Ceci étant dit, nous savons que l’histoire n’est qu’un prétexte pour dérouler une aventure à enchaîner les donjons. Sur ce point, Minecraft Dungeon a au moins le mérite de proposer une bonne diversité malgré son contenu famélique. Tout comme dans le jeu d’origine, le joueur parcourra des biotopes divers comme les montagnes enneigées, les plaines et marais ou encore les mines de redstone.

Cependant, ne vous leurrez pas, ce ne sont que des skins, les niveaux ultra linéaires ne se démarquent pas vraiment les uns des autres et le manque d’intérêt de l’exploration qui ne vous récompense en rien, ne servira pas le jeu. Minecraft dungeon réussi l’incroyable tour de force d’être ennuyeux et redondant alors même qu’il suffit de 5h pour le finir.

le skin est là, pas la saveur

Un petit cube, un gros cube, on reste sur sa faim

Concernant l’univers Minecraft, tout est là et rien n’est là. En effet, vous retrouverez comme nous l’avons dit de nombreux biotopes, ainsi que tout le bestiaire habituel, des zombies aux araignées en passant par les archers squelettes et les enderman. Bien sur, nos amis les foutus creeper sont aussi de la partie. Cependant, ici, pas de Craft, pas de personnalisation, pas d’humour non plus. On se situe plus dans l’optique d’un diablo pour les nuls skin Minecraft, à l’instar de ce que pourrait être un hyrule Warrior.

il faudra looter pour monter en niveau

Tout semble orienter le jeu vers un public plutôt jeune, le gameplay simple et les menus tout autant en sont une preuve supplémentaire. En effet, vous aurez un bouton pour l’attaque au corps a corps, un pour l’arme à distance et un bouton par artefact. Car c’est de cela que sera composé votre équipement. Une arme de cac, une arme de distance et une armure pour l’équipement standard et 3 artefacts. Vous pourrez améliorer ces dernières grâces aux points d’enchantement en passant les niveaux. Ne craignez rien, le jeu est tellement simplifié que vous récupérez les points dépensés si vous démantelez votre arme.

L'inventaire assez pauvre

Niveau contenu, ça fait Creeper

Au niveau de votre camp de base, idem, là aussi le contenu est maigrelet puisqu’il n’y aura en tout et pour tout que 2 PNJ. Un qui vous vend des équipements aléatoires et l’autre qui vous vend des artéfacts aléatoires. Les seuls moyens de looter du meilleur équipement sont donc la chance avec les PNJ marchands, ou la chance en refaisant les niveaux à un cran de difficulté supérieur. Pour avoir refait au niveau 14 un monde en niveau de difficulté supérieur, le niveau de loot possible était 11-19 et je n’ai eu que des équipements moins bons que ceux que j’avais, 3 fois.

2 pauvres PNJ se battent en duel dans le campement

Enfin, pour parachever le tableau, sachez que le jeu possède une traduction française digne du Final Fantasy 7 de 1997, ainsi que de nombreux bugs. Je ne compte plus les portes qui ne s’ouvrent pas, les morts contre un boss qui me font revenir en dehors de la zone et ne plus pouvoir y re rentrer, les ennemis bloqués dans les décors etc.

pas toujours facile de distinguer la lave du sol

Finalement, que dire de ce Minecraft Dungeon, à part qu’il semble s’adresser aux plus jeunes et aux néophytes des hack and slash, ou bien aux fans absolus de la licence Minecraft, mais n’y cherchez ni challenge, ni contenu, les DLC étant cependant déjà présents sur la map en attente de votre argent pour compléter ce contenu famélique.

Les bons points
L'univers visuel de Minecraft
Très accessible aux néophytes
Les mauvais points
Contenu Famélique et DLC déjà prévus
Nombreux bugs techniques
Manque l'humour Minecraft
Trop d'aléatoire et peu de personnalisation

Bons points

Mauvais points

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.