Planet Zoo

La dernière fois que j’ai joué à un jeu de gestion animaux c’était avec Zoo Tycoon sur Xbox One et il faut le reconnaître, je n’y ai passé que très peu de temps dessus. Il y a un peu plus d’un an Frontier Developments nous proposait le jeu Jurrasic World Evolution. Un jeu aussi bien adapté à la manette, qu’à la souris clavier. 

La gestion telle qu’il est devenu mon coup de cœur 2018, le studio à l’origine de cette pépite est de retour avec Planet Zoo. Le succès sera-t-il au rendez-vous ? Frontier Development a-t-il dépoussiéré complètement la série ou a t-on le droit à quelques améliorations ? On va vous détailler tout cela !

Il faut le reconnaître, je ne suis pas friand des zoos, pour différentes raisons que je ne vais pas expliquer dans ce test. J’avoue que le jeu, ne m’a pas fait bonne impression au début, mais voilà force est de constater qu’il ne faut pas s’arrêter à la jaquette. Frontier Developments a compris que sortir un jeu de gestion de zoo peut être assez risqué. Le studio nous propose donc un jeu de gestion non pas basé sur un enrichissement personnel, mais sur le bien-être des animaux avec pour objectif de les relâcher dans la nature.

Plus vous relâcherez d’animaux dans la nature, plus vous remporterez des « points d’éthiques » qui vous permettront, si vos caisses sont vides, d’adopter des animaux. Pour vous aider à prendre le jeu en main, un mode campagne s’offre à vous, avec en tout 12 missions à accomplir. Les premières missions serviront de tuto et permettront à ceux qui n’ont pas l’habitude, de comprendre le fonctionnement du jeu. 

Grâce à ce mode, vous allez voir tous les problèmes qu’un zoo peut avoir, ce qui vous permettra aussi de savoir comment les résoudre. Frontier Devolpments ne vous lâche pas dans la nature sans vous équiper d’abord ! Vous verrez donc deux facettes du jeu avec deux directeurs différents. L’un est un amoureux inconditionnel des animaux et se donne corps et âme au bien-être de chaque espèce animalière que son zoo contient. Quant à l’autre directeur dit « antipathique », il ne se soucie uniquement que du profit. Et les rares fois où il se soucie des occupants de son zoo c’est pour son image de marque.

Comment prendre soin des animaux ?

Avant d’envisager d’adopter un animal, vous allez devoir lui construire un enclos. Pour cela vous allez devoir choisir la grandeur de celui-ci en fonction de l’espèce, à savoir que certaines espèces ne vivent qu’en communauté, à vous de choisir l’enclos adéquat. Vous pensez que c’est tout ? La hauteur des enclos est très importante et vous allez devoir la contrôler pour éviter que votre animal ne s’échappe. Une fois fait, il va vous falloir placer une porte pour que votre gardien puisse venir s’occuper de l’enclos en prenant bien soin de relier celle-ci à un chemin sinon le personnel ne pourra pas se rendre auprès de l’animal.  Sans oublier l’électricité pour que votre enclos fonctionne.

Une fois que tout cela est fait, il est temps d’adopter votre animal. Pour cela, rendez-vous dans la section « Échange d’animaux » puis dans le « Marché des animaux ». Une fois votre animal choisi, mettez le dans l’enclos que vous avez préparé pour lui. À partir de là, vous allez devoir contrôler le bien-être de votre animal. Pour cela vous allez devoir cliquer dessus afin d’ouvrir un menu qui vous donnera différentes sections d’informations :

Dans cette section, vous avez accès à l’âge de l’animal, son sexe, avec possibilité de lui donner un contraceptif. Mais aussi à son taux de bien-être réparti en 5 catégories. Le bien-être, l’alimentation, social, habitat et optimisations. Chacune d’elle devra se retrouver dans le vert et si cela n’est pas le cas à vous d’apporter les modifications adéquates.

Chaque catégorie a son propre menu déroulant et vous permettra de savoir au besoin les changements que vous devrez apporter. Comme par exemple avec l’habitat où vous allez devoir faire en sorte que la propreté, la température, le terrain, les plantes ainsi que l’abri soient dans le vert. Passez votre souris sur chaque section pour plus d’informations.

Ici vous contrôlez si l’animal a besoin d’herbe courte, d’herbe longue, de terre, de roche, de sable ou encore de la neige. La section navigable vous informa si le terrain doit être terrestre, maritime ou encore si l’animal a besoin d’une surface d’escalade.

Cette section vous permet de contrôler les plantes de l’habitat et au besoin de les changer. Vous pourrez également, savoir de quel continent vos plantes doivent être en fonction des origines de l’animal.

Ici, vous saurez si la nourriture ou autre sont de bonne qualité pour l’animal. Même concept si cela n’est pas le cas vous devrez apporter les modifications nécessaires.

Cette section est là pour vous donner la chronologie de votre animal, son arbre généalogique ainsi que sa descendance si celui-ci est parent.

Comme son nom l’indique, vous saurez si votre animal se sent bien avec ses congénères, combien d’adultes ou d’enfants la population de l’enclos contient. Et pour finir, si notre animal a une ou un partenaire.

Cette dernière section vous donne toute les informations sur la taille, la longévité, la fertilité et l’immunité de votre animal. Vous avez aussi accès aux statistiques physiques ainsi que totale (descendance, fuites, combats, etc…)

Dans cette section, vous avez accès à l’âge de l’animal, son sexe, avec possibilité de lui donner un contraceptif. Mais aussi à son taux de bien-être réparti en 5 catégories. Le bien-être, l’alimentation, social, habitat et optimisations. Chacune d’elle devra se retrouver dans le vert et si cela n’est pas le cas à vous d’apporter les modifications adéquat.

Chaque catégorie à son propre menu déroulant et vous permettra de savoir au besoin les changements que devrez apporter. Comme par exemple avec l’habitat où vous allez devoir faire en sorte que la propreté, la température, le terrain, les plantes ainsi que l’abri soient dans le vert. Passez votre souris sur chaque section pour plus d’informations.

Ici vous contrôlez si l’animal a besoin d’herbe courte, d’herbe longue, de terre, de roche, de sable ou encore de la neige. La section navigable vous informa si le terrain doit être terrestre, maritime ou encore si l’animal a besoin d’une surface d’escalade.

Cette section vous permet de contrôler les plantes de l’habitat et au besoin de les changer. Vous pourrez également, savoir de quel continent vos plantes doivent être en fonction des origines de l’animal.

Ici, vous saurez si la nourriture ou autre sont de bonne qualité pour l’animal. Même concept si cela n’est pas le cas vous devrez apporter les modifications nécessaires.

Cette section est là pour vous donner la chronologie de votre animal, son arbre généalogique ainsi que sa descendance si celui-ci est parent.

Comme son nom l’indique, vous saurez si votre animal se sent bien avec ses congénères, combien d’adulte ou d’enfants la population de l’enclos contient. Et pour finir, si notre animal a une ou un partenaire.

Cette dernière section vous donne toute les informations sur la taille, la longévité, la fertilité et l’immunité de votre animal. Vous avez aussi accès aux statistiques physiques ainsi que totale (descendance, fuites, combats, etc…)

Vous l’aurez compris, vous allez devoir contrôler une multitude d’équations pour que votre animal se sente bien dans son enclos. Au fur et à mesure de l’avancement de votre parc, vous aurez accès à certaines améliorations qui vous permettront d’optimiser votre parc. 

La gestion continue !

Vous pensez que s’occuper d’un animal ne consiste qu’à lui donner à manger ou à nettoyer son enclos ? Eh bien vous vous trompez (dois je encore vous dire que le jeu est complet ?), il y a d’autres soucis auxquels vous allez devoir faire face. Son comportement est à surveiller ! Comme vous le savez dans la nature, il y a toujours un alpha, et bien dans Planet Zoo c’est pareil, certains mâles vont devoir tout faire pour garder leur position.

 Ce qui va malheureusement engendrer des blessures, mais ce n’est pas le seul problème, votre animal risque aussi de tomber malade et vous allez devoir veiller au grain. Pour cela rassurez vous même si vous ne pouvez pas avoir les yeux partout, une petite notification apparaîtra pour vous prévenir. Vous n’avez donc plus d’excuse pour vous en occuper !

Malheureusement le jeu n’est pas parfait et on regrette le fait de ne pas avoir plus d’information quand on créé des enclos. Je m’explique, si vous ne savez pas ce qu’il faut pour un hippopotame par exemple, vous allez devoir vous fier à votre instinct ! Si vous créez un enclos trop petit ou encore pas assez haut, vous risquez d’avoir quelques problèmes. Et c’est là le soucis majeur, si vous faites des mauvais choix sur l’enclos, cela risque de poser un problème non seulement pour votre animal, mais aussi pour son soigneur qui aura des difficultés pour prendre soin de lui.

Vous allez donc devoir cliquer dans tout les sens pour récupérer un maximum d’information lorsque votre animal se retrouve dans son enclos. Mon conseil d’ailleurs : pensez à mettre pause assez rapidement une fois qu’il est installé, cela vous laissera le temps de réfléchir à ce que vous devez faire pour améliorer l’enclos si nécessaire.

Bon, une fois que vos animaux sont bien il va falloir penser à ramener des sous à la maison ! Eh oui la gestion de vos bêtes n’est pas la seule chose à gérer, les finances sont tout aussi importante. Pour cela vous allez devoir prendre soin des visiteurs de votre parc en leur proposant différentes activités. À vous d’installer différents bâtiments pour qu’ils puissent se rafraîchir et se rassasier. Mon conseil (oui encore une fois) c’est de mettre ces bâtiments pas trop loin des enclos, cela permet d’attirer plus de foules, donc plus d’argent pour vos caisses.

Le travail c'est la santé ?

La nourriture c’est bien, mais les informations sur les animaux le sont aussi. Vos visiteurs ont soif d’apprendre et pour cela vous allez devoir poser différents panneaux, haut-parleurs pédagogiques ou encore écrans animés au niveau des enclos. Cela permettra à vos visiteurs d’être généreux dans les boites de dons que vous aurez placées à proximité des enclos animaliers.

Il est temps de parler de votre équipe, car sans soigneurs, mécaniciens ou encore agents d’entretiens votre parc risque de mal tourner. Là aussi il va vous falloir faire preuve de stratégie en plaçant les bâtiments de services de la bonne façon. Mais quelle est-elle ? Vos bâtiments de service vont devoir se trouver à proximité des enclos afin que vos employés puissent s’occuper des animaux rapidement sans pour autant impacter les visiteurs. Un autre point négatif la gestion des employés !

Vous allez devoir leurs donner une zone de travail rapidement sinon ceux-ci ne s’occuperont pas des enclos. Oui apparemment l’IA est à la ramasse sur ce point et même si vous placez le bâtiment de service juste à coté des enclos, vos employés n’iront pas d’eux-mêmes s’en occuper.

Il est vrai que le jeu peut en rebuter plus d’un à cause de son manque d’ergonomie et d’automatisme, mais une fois que nous arrivons à le prendre en main, c’est un vrai régal. C’est plus de 74 espèces qui nous sont proposées dans le catalogue animalier (78 avec le DLC Arctique). Frontier Development a su nous proposer un jeu complet, mais surtout un vrai jeu de gestion de zoo. Alors comme je l’ai dit plus haut, certes le jeu a quelques bugs et les employés sont souvent à la ramasse, mais cela n’enlève en rien son charme. Les amateurs de Zoo Tycoon seront ravis dès les premières heures de jeu, quant aux autres je ne peux que vous conseiller de persévérer sous peine de passer à coté d’un bon jeu de gestion !

Pour conclure

Il est vrai que le jeu peut en rebuter plus d’un à cause de son manque d’ergonomie et d’automatisme, mais une fois que nous arrivons à le prendre en main, c’est un vrai régal. C’est plus de 74 espèces qui nous sont proposées dans le catalogue animalier (78 avec le DLC Arctique). Frontier Development a su nous proposer un jeu complet, mais surtout un vrai jeu de gestion de zoo.

Alors comme je l’ai dit un plus haut, certes le jeu à quelques bugs et les employés sont souvent à la ramasse, mais cela n’enlève en rien son charme. Les amateurs de Zoo Tycoon seront ravis dès les premières heures de jeu, quant aux autres je ne peux que vous conseiller de persévérer sous peine de passer à coté d’un bon jeu de gestion !

Bons points

Bons Points Des catalogues de construction et animalier riche

Bons Points Une gestion complète

Bons Points Objectif relâcher les animaux dans la nature

Mauvais points

Mauvais Points l'IA des employés

Mauvais Points Une interface pas toujours intuitive

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.