Que valent les enfers d’Hades ?

Quasiment un an après avoir fait le bonheur de tous les possesseurs de PC, Hades veut faire profiter les joueurs consoles de son voyage.

Il est grand temps de découvrir si ce dernier a sû conserver toute sa saveur ou si le passage du clavier à la manette à des répercussions inattendues.

Evasion des enfers

Pour tous ceux planqués aux derniers rangs qui n’auraient pas suivi, Hades nous propose d’incarner Zagreus, le fils d’Hades qui souhaite en finir avec la vie que lui fait mener son père. Pour cela, il décide de braver les interdits et se lance dans une dangereuse ascension qui a pour objectif de le faire passer de l’enfer à des contrées plus verdoyantes, la surface.

Bien conscients que le périple qui attend Zagreus n’est pas de tout repos, les dieux de l’Olympe s’immiscent dans le conflit familial afin de lui offrir différents pouvoirs, censés lui permettre de faire face aux obstacles placés sur sa route par son paternel. La présence de toutes ces stars ne sert pas qu’à faire joli, mais participe au background de l’histoire imaginée par les équipes de Supergiant. Chaque Dieu possède sa propre personnalité qui lui permet de se démarquer et nous permet d’en apprendre un peu plus au sujet de nos origines.

Alors que le concept même du Rogue Lite nous invite à répéter en boucle les mêmes actions à de nombreuses reprises, on apprécie le soin apporté à la narration par le studio. Chaque tentative d’ascension nous permet de croiser différents dieux et de débloquer de nouvelles lignes de dialogue qui apporte un plus non négligeable à notre passé, mais également à la façon d’aborder notre prochain voyage. Supergiant donne l’impression d’avoir écrit des pages de scénario afin que chaque rencontre reste unique et ne nous donne jamais un sentiment de lassitude.

Non contents de se démarquer par leur personnalité et les choses qu’ils nous apprennent, les différents protagonistes qui croisent notre route nous permettent également d’admirer le travail réalisé au niveau de la direction artistique. Pour finir de nous immerger dans une ambiance ultra-travaillée, nous pouvons noter l’excellent travail apporté à la réalisation de la bande-son du titre. En plus des différentes musiques d’ambiance qui n’hésitent pas à saluer nos diverses tentatives d’évasion de la meilleure manière qui soit, le doublage vocal des différents personnages croisés sur la route sonne à la perfection.

Une prise en main bien pensée

Au niveau du gameplay, le soft reprend pleinement les codes du genre en nous faisant traverser différentes salles générées de manière aléatoire avant de nous faire rencontrer un boss bloquant l’accès au niveau supérieur. Chaque couche nous séparant de la surface possède sa propre identité afin de nous faire prendre pleinement conscience de l’évolution lors du défi que nous nous sommes fixé. Il est également appréciable de voir qu’une majorité de salles offre deux sorties afin de laisser le joueur choisir quelle récompense il débloquera s’il triomphe de l’opposition à venir.

Car si le jeu ne conserve pas les capacités acquises de run en run afin de ne pas nous faciliter la tâche, il nous permet néanmoins de cumuler différents items utiles à notre progression. Libre à nous d’amasser des clefs pour avoir accès aux différentes armes du jeu ou bien débloquer un nouveau menu d’option permettant de booster les capacités de départ de notre champion. Nous pouvons aussi entasser les pièces d’or ou potions dans le but de soudoyer l’un des sbires de notre père qui pourra se rallier à notre cause. Au fil des parties on se rend compte à quel point ce système se montre ingénieux et peut permettre aux joueurs de booster la capacité qu’ils souhaitent en vue de leur prochaine évasion.

A côté de cela, on retrouve une prise en main assez classique avec l’utilisation de notre arme dédiée à une touche, tandis qu’une autre sera dédiée au mouvement de Dash et une troisième à une capacité spéciale. Bien entendu, il est possible de combiner les différentes commandes afin de réaliser des combos capables de mettre à mal les différents adversaires présents sur notre chemin. Il en va de même au niveau des pouvoirs acquis lors des différents niveaux. Une dernière touche est pour sa part dédiée à un sort à distance qui une fois lancé, nous impose d’allez récupérer une petite orbe afin de pouvoir être utilisé à nouveau. Bien que d’apparence simpliste, le système de commande imaginé pour le titre fait merveille et colle parfaitement avec la volonté du studio de nous inviter à combiner les différents éléments mis à notre disposition.

Afin que le joueur finisse par se sentir chez lui dans ce long voyage auquel il prend part, il est aussi possible à un moment du jeu de customiser le royaume d’Hades ainsi que les différentes salles qui accueillent nos combats. A titre d’exemple, il est possible de demander la pose d’une fontaine restaurant une partie de nos points de vie. Cette dernière sera ainsi présente dans une salle cachée lors de nos prochains voyages et récompensera le joueur qui a opté pour le bon trajet. Toutes ses petites choses mises bout à bout nous permettent de comprendre ce qui a fait le succès du titre lors de sa sortie sur PC et nous montre que son arrivée sur console de salon ne change rien à la donne.

Un quasi sans-faute

Le gameplay a parfaitement été étudié pour que le jeu à la manette soit intuitif et la puissance de nos consoles de salon nous permet de multiplier les voyages sans connaître une seconde de répit ou bien encore un freeze intempestif qui viendrait nous stopper dans notre envie d’une meilleure vie loin de notre père. Nous pourrions seulement reprocher au jeu que le nombre de salles à traverser pour croiser un boss soit toujours le même et que ces derniers n’aient pas l’intelligence d’échanger leur place afin de créer une véritable surprise une fois l’affrontement venu. Mis à part ce petit détail, Hades mérite pleinement le détour et va faire le bonheur de plus d’un joueur.

Hades a toutes les armes en mains pour marquer l’année 2021 sur console de salon. Avec une prise en main ultra-rapide et un challenge bien dosé, le titre parvient à ne pas rebuter les joueurs qui pénètrent avec joie dans un univers ultra-travaillé qui contient de nombreux secrets à découvrir au fils des heures.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous pouvez partager nos articles

Bons points

Bons Points Un univers ultra soigné

Bons Points Une direction artistique maitrisée de main de maitre

Bons Points Une ambiance sonore qui colle à l'univers

Bons Points Un emerveillement à chaque instant

Mauvais points

Mauvais Points Boss qui ne changent pas à chaque partie

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.