Romance of the Three Kingdoms 14

C’est avec un regard neuf que je vous propose de m’accompagner en tant que Newbie dans le monde de Romance of the three kingdoms quatorzième du nom. Mais qu’est-ce donc ce genre de jeu? Avec pas loin de 30 ans d’histoire, la saga des Three Kingdoms est un jeu de stratégie qui se renouvelle sans cesse. La base reste identique : on retrace une variété de scénarios historiques, de la Rébellion du Turban Jaune, à la période de Warlord en passant par le conflit entre les royaumes de Wei, Han et Wu.

Le jeu est intégralement en anglais et assez technique mais en parcourant les vidéos de gameplay des précédents opus, j’ai pu constater nombre de différences et de simplifications. 

Il y a un total de sept scénarios pour réussir à unir la Chine.

  • 184 Rébellion du Turban jaune

Les dernières années de Han. Les gens deviennent agités, cherchant à se libérer de la corruption et du chaos de la dynastie Han. Zhang Jiao, le fondateur du Chemin de la paix, est le fer de lance d’un soulèvement qui se propage rapidement à travers le pays comme une vague de flammes. Ainsi commence la rébellion du Turban jaune.

  • 190 janvier Anti Dong Zhuo Coalition

Les séquelles de la rébellion du Turban jaune et le choc de He Jin et des dix eunuques laissent l’empereur sans protection. Pas un pour rater une telle chance, Dong Zhuo s’empare du pouvoir. Peu de temps après, de puissants guerriers commencent à se rassembler dans le but de renverser le tyran importun.

  • Juin 194 Warlords

Le tyran Dong Zhuo est tué par Lu Bu. Encore une fois, les luttes pour que le pouvoir brûle à travers le pays. À Hebei, Yuan Shao recoupe Gongsun Zan. À Zhongyuan, Lu Bu se rapproche de Cao Cao, qui a envahi Xu. À Jiangdong, le Sun Ce grandit régulièrement. 

  • 200 janvier La bataille de Guandu

Un par un, les pouvoirs se consomment, ne laissant que les deux plus forts à affronter: Yuan Shao qui détient maintenant Hebei et Cao Cao qui a Zhongyuan et l’empereur Xian.

  • Septembre 207 Les trois visites

Vaincre Yuan Chao , Cao Cao prend Heibei et vise Jiangnan. Liu Biao de Jing envoie Liu Bei à Xinye pour s’opposer à l’invasion de Cao Cao. En même temps, à Jiangdong, Sun Quan renforce solidement sa base de pouvoir.

  • 21 juillet Assaut contre Hanzhong

Les rêves de suprématie de Cao Cao sont écrasés à Red Cliffs par les forces combinées de Liu Bei et Sun Quan. Après l’occupation de Shu par Liu Bei, la terre est divisée entre les trois pouvoirs: Cao Cao, Liu Bei et Sun Quan. Sur une vague de succès, Liu Bei envahit Hanzhong.

  • 227 février Chu Shi Biao

Cao Cao, Liu Bei et les Han ne sont plus. La terre est maintenant divisée par les frontières de Wei, Wu et Shu. Lorsque l’empereur Wei Cao Pi trépasse soudainement, Zhuge Liang de Shu décide de l’utiliser comme une opportunité d’avancer vers le nord pour conquérir Wei.

C'est un beau Romance, c'est une belle histoire.

C’est avec 4 tutoriels que l’on commence à apprendre et comprendre les rouages bien ficelés de la saga. Ils nous apprennent les 4 bases principales qui constituent 80 % du jeu. On peut ainsi le diviser en : 

  • Augmenter la force de notre faction
  • conquête de territoire
  • Les basiques du bataille
  • Assiéger une ville

On peut, au choix, choisir parmi les personnages récurents de la saga mais aussi créer le vôtre. On peut donc décrire leur lignée, leurs traits caractéristiques, leurs tactiques de combat et même en leur écrivant une biographie (j’espère que vous avez un clavier PS4). Vous pouvez ensuite les insérer dans un scénario et jouer avec eux, ou comme un autre adversaire ou allié potentiel. Cela ajoute beaucoup de personnalisation aux scénarios, ce qui compense  le fait qu’il n’y ait actuellement un seul mode de jeu de XIV. 

Le but ultime est de réunifier la Chine pendant la chute de la dynastie Han. Et les moyens arborés restent essentiellement dans la gestion des batailles et la collecte des terres. 

Tout ceci se passe sur une carte de territoires sous forme de grille. Votre bâtiment principal, qui gère tout l’aspect politique et économique, est déjà en place avec un territoire étendu déjà actif. Ce qu’il faut savoir est que la carte est séparée en zone de juridiction, qui elles-même sont séparés en zones de territoires. Si on veut conquérir une zone de juridiction, il faudra aussi étendre la zone de territoire pour acquérir ces terres. Chaque zone est évaluée en pourcentage de conquête pour vous aider à l’acquisition de celles-ci. Une couleur, en fonction de votre faction, couvrira votre territoire pour vous y aider. À nous de peindre un maximum de territoire aux couleurs de notre faction. 

Pour ce faire,  possibilités s’offrent à nous. Ce que l’on nous apprend dans le premier tutorial, c’est d’envoyer des troupes pour patrouiller dans la zone de conquête ciblée. Au passage de vos troupes, les différentes cases passent aux couleurs de votre faction. La seconde option est de conquérir un village ou fortification et d’y envoyer un de vos compagnons de faits d’armes pour y gouverner. Cette seconde option prendra plus de temps dans la conquête du territoire entier mais au moins vous pourrez vous concentrer sur autres choses (et ça se fait automatiquement).  Cette seconde option est surtout utile pour certaines régions qui ralentissent les troupes et usent de beaucoup de ressources. On peut penser aux régions de Bianzhou ou Lingzhou qui ont souvent des terrains entourés de montagnes. Il est donc plus judicieux de laisser gouverner tranquillement plutôt que d’envoyer vos troupes au risque de vous faire assaillir ailleurs sans pouvoir réussir à revenir à temps pour défendre. 

Bromance

Ces zones gagnées sont donc aussi à défendre. Car non seulement elle indique votre puissance de territoire et votre influence mais elles servent aussi à approvisionner l’armée. On peut le comparer à des routes de commerce. Plus la route est longue pour atteindre l’ennemie, plus on use de ressources. Si la route commerciale est reprise par l’ennemi, vos ressources ne seront plus assurées et vos forces armées se trouveront plus faibles et vous échouerez. Ce qui est mauvais pour vous l’est aussi pour vos ennemis. Lorsque vos ennemis pénètrent votre territoire, pensez à lui couper la route à revers. Toute armée qui se trouve en pénurie alimentaire est vouée à l’échec même face à une armée équivalente en force. Il faut donc veiller à développer le commerce pour être tranquille. 

Mais le jeu peut aussi être ennuyeux parfois. On passe le plus clair de son temps à regarder son armée « peindre » les zones pendant la conquête d’un territoire. De plus, les ordres qu’on leur donne sont parfois suivi étrangement pendant son exécution. (pas de ligne droite et beaucoup d’aller-retour pour rien). Autant passer en mode manuel.

Commerce, Agriculture, développement militaire… il faudra user de stratagème et nommer les bonnes personnes en fonction de leurs caractéristiques (plus de 1000 à gérer). Il y en a qui sont plus disposés à gérer l’armée et d’autres le commerce. Il faudra nommer le bon gouverneur pour être efficace. Car même si cet opus se concentre sur l’aspect militaire, il en reste pas moins que les soldats sont des hommes/femmes qui ont besoin de ressources comme tout le monde.

Vous l’aurez compris, la gestion des villes et des régions est largement simplifiée en fonction de vos attributions de capitaine ou soldats. L’un s’occupera du recrutement pour accumuler des soldats dans une ville, d’autres deviendront des surveillants de zone pour développer l’agriculture, le commerce ou les casernes, en améliorant respectivement les fournitures, les revenus ou les soldats. 

Le mieux est de rester dans son rôle de monarque et de positionner les bons personnages aux bons endroits pour pouvoir vraiment se focaliser sur les ennemis. Cette manière de jouer vous sera beaucoup plus confortable et du fait que vous n’ayez rien d’autre que l’objectif  «unifier la Chine», c’est un peu anachronique. 

Bad Romance

L’avancement du jeu utilise un classique demi-tour en temps semi-réel. Chaque mois sera divisé en 30 jours. Entre chaque étape vous serez invité à exécuter divers ordres et instructions. Au niveau militaire, on pourra définir des ordres plus détaillés tels qu’engager le combat par exemple ou encore construire des murs de défense voire même des tours d’archer pour ralentir les ennemis. Il arrive que de temps en temps, vos capitaines s’affrontent en duel (qui est automatisé) à condition d’avoir la capacité « Duel ». C’est assez plaisant mais j’aurais vraiment aimé pouvoir intervenir moi-même comme on le faisait sur Suikoden.

En cas de défaite, vos troupes seront perdus et seul votre commandant de troupe bat retraite. Il vous faudra attendre quelques tours pour vous renforcer et recruter des soldats avant de partir à l’assaut. La magie est disponible comme les boules de feu ce qui réduira les défenses ennemies dans les citadelles adverses. Pour le déploiement des troupes, vous aurez la possibilité de choisir leur formation, le nombre de soldats engagés et leur ordre d’attaque comme simple attaque ou encore en mode destruction de ville (on les retrouve sur des béliers). L’ennemi en face vous donnera des sueurs froides car il s’adapte en fonction de vous. Une tactique ne marchera pas une seconde fois. Il faudra vraiment user de patience et bien comptabiliser le nombre de tour qui sera jouable. Moins vous perdrez du temps, plus vous aurez une chance de faire des attaques éclairs et efficaces.

Romance of the Three Kingdoms XIV combine histoire et stratégie, avec quelques rajouts que les fans de longue date pourront apprécier, mais reste sinon un titre assez anachronique et plutôt limité si ce n'est répétitif. Autant il y a de bonnes fondations pour le rendre plus intéressant et plus approfondi pour les novices mais cet anglais n'est pas le bienvenue surtout dans un contexte de jeu assez complet et qui s'avère compliqué suivant votre niveau d'anglais. Il y a de tout pour qu'un joueur puisse s'y retrouver mais rien de bien transcendant. 

Yakudark

Vous pouvez retrouver votre jeu sur les sites de nos partenaires

Ou via Instant Gaming

Bons points

Bons Points Variété de gestion

Bons Points Duel de capitaine

Mauvais points

Mauvais Points Ultra répétitif

Mauvais Points Long dans les phases

Mauvais Points Du déjà vu côté scénario

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.