Super Smash Bros Ultimate sur Nintendo Switch

Si Mario Kart a ruiné des amitiés, que New Super Mario Bros a créé des engueulades, la série des Smash Bros permet de régler ses comptes. Combien de soirées entre potes se sont finies par une bonne partie de Melee sur Game cube? (surement mon épisode préféré de la saga). N’ayant plus joué à la série depuis l’opus Brawl, je me réjouissais de cette version Ultimate, présentée comme l’aboutissement de la licence, avec un contenu Pharaonique, mais quantité n’est pas toujours gage de qualité. Qu’en est-il réellement manette en main? Réponse dans ces quelques lignes.

Un roster qui s’étoffe au fil des heures

Une manette plus que conseillée

Alors comme je le disais, « qu’en est il manette en main? » et c’est bien là le premier défaut de l’opus. Si le gameplay ne va pas dépayser les habitués de la série, je dirais qu’il se situe entre Melee et Brawl, bien équilibré entre les deux, Super Smash Bros Ultimate vous impose quasiment de jouer à la manette Gamecube ou au controller pro si vous voulez être compétitif. Le Gamepad et les joycons présentant selon moi des limites certaines dans le placement des boutons et la maniabilité des sticks. Pour autant, à la manette, le plaisir est immédiat et le perfectionnement des techniques et combos un pur bonheur. Comme dans tous les épisodes précédents, chaque personnage aura ses particularités de gameplay, allant du nombre de sauts à la puissance du personnage en passant par sa rapidité ou son poids. Des atouts à prendre en compte lors des combats et des conditions spéciales.

Here comes a new challenger… Mais qui cela peut il être?

Chaque personnage à donc ses spécificités et vous pourrez compter sur chacun des 73 personnages du roster. Cela offre une bonne diversité même si certains personnages font parfois un peu redondant dans leurs versions écho (on pense par exemple à Mario et Docteur Mario). Sachez que le Roster de Base ne comprends que 8 personnages, vous devrez débloquer les autres au fur et à mesure de votre avancée. Si on est plutôt heureux de ce système de déblocage à l’ancienne, sans achat, on regrette un peu la faiblesse du roster initial. En effet, si vous comptiez acheter le jeu pour y jouer le soir entre potes, les 8 combattants feront un peu léger. Il existe cependant de nombreuses astuces pour débloquer rapidement le roster complet. Si vous comptez le faire à la loyale, il vous faudra un peu de temps et le plus simple est pour moi le mode aventure.

Les modes de jeux qui vous demanderont surement le plus d’investissement

Un mode esprit pharaonique

Parlons donc des modes de jeu. Le contenu titanesque annoncé par Nintendo est bien de la partie pour ce Super Smash Bros Ultimate. A commencer par le mode Esprit. Vous y trouverez ici le mode aventure et le tableau des esprits. Le mode aventure se présente comme une carte gigantesque recouverte de brouillard sur laquelle vous évoluerez en menant des combats contre des esprits et des clones de combattants. En effet, une entité du nom de Kilaire a capturé tous les combattants et en a fait des copies contrôlées par des esprits issus des univers jeux vidéo. Seul Kirby en a réchappé et devra donc mener une lutte sans merci contre des centaines d’ennemis pour libérer ses coéquipiers de baston. Comme je vous disais, la carte est immense et l’on évolue de combats en combats pour la découvrir et libérer les combattants et les esprits. Quand vous combattez un esprit, vous l’obtenez. Les esprits sont répartis entre esprits primaires (vous donnant des bonus d’attaque ou de défense) et possédant des emplacements pour mettre des esprits secondaires, vous apportant des capacités passives comme la régénération constante. Ces esprits ont différents niveaux, de novice à légendaire mais nous y reviendront dans le tableau des esprits.

Les combats du mode aventure sont régis par de nombreuses règles spéciales allant du sol en feu au vent violent en passant par la faible gravité ou l’éjection facilitée. Cela vous demandera donc de bien gérer les esprits que vous équipez et/ou de revenir plus tard lorsque vous aurez obtenu l’esprit adéquat pour vous faciliter le combat. De plus, la progression sur la carte n’est pas linéaire, certains passages vous seront bloqués jusqu’à l’obtention de l’esprit nécessaire par exemple à reconstruire un pont ou conduire un véhicule. En parallèle des esprits, vous possédez aussi un arbre de compétences afin d’améliorer votre combattant et ses caractéristiques. Un poil limité en début d’aventure, une fois avancé, vous pourrez obtenir un combattant complètement cheaté en obtenant par exemple un Bowser hyper rapide au triple saut. En combinant ceci à ses statistique de base, vous pouvez clairement faire des dégâts considérables. Le mode aventure vous promet ainsi une bonne dizaine d’heures en ligne droite, pas loin du triple pour un 100% en mode basique. Sachez aussi qu’il existe 3 fins à ce mode aventure que l’on vous laisse découvrir.

Le bon esprit est nécessaire pour manier le bateau

Passons donc au mode tableau des esprits. Dans ce mode, il s’agit de combats proposés à la mode d’un tableau de quêtes. Entendez par là que des combats contre des esprits sont proposés, ceux ci changeant toutes les 5 minutes. Vous pourrez y affronter des esprits de tous niveaux, allant de novice à légende, ces derniers étant bien entendu beaucoup plus compliqués à battre. Et une fois le combat terminé, sachez que cela n’est pas gagné pour autant, vous devrez ensuite réussir le mini jeu pour obtenir l’esprit. Ajoutant un shoot d’adrénaline, ce mini jeu peu apparaître injuste et frustrant, remettant souvent en cause une victoire acquise dans la sueur et les larmes pour tout jouer sur un coup de dé. En effet, muni d’un pistolet des esprits, vous devrez tirer à travers une ouverture dans un cercle tournant entourant le combattant pour chasser l’esprit de son corps. Si vous touchez le cercle, il vous faudra ré-affronter le combattant plus tard pour retenter votre chance avec le cercle endommagé. Sachez que ce mode contient plus d’une centaines d’esprits exclusifs à débloquer.

La joie et la fierté du premier esprit légendaire débloqué

Un mode smash qui n’est pas en reste

Dans le mode smash, vous trouverez 4 sous modes: Smash normal, smash en bande, les tournois offline et smash spécial. Les paramètres que vous pouvez modifier sont une fois encore incalculables, allant du nombre d’objets à la fréquence d’apparition en passant par la nature même des objets pour des combats de folie jusqu’à 8 joueurs. En smash spéciaux, vous pouvez même modifier l’apparence des personnages. On regrettera cependant qu’on ne puisse pas régler les caractéristiques de chaque personnage indépendamment comme c’était le cas sur Melee, si ma mémoire est bonne.

C’est ici pour les tournois offline entre potes sur le canapé

Et le mode extra dans tout ça?

Enfin, car ce n’est toujours pas fini, dans le mode extra, vous aurez accès au modes classique, entrainement, smash en masse mais aussi au mode challenger. Le mode classique consiste en un enchaînement de 6 combats et d’un monde spécial (qui ne marquera pas les esprits ha ha ha) ainsi que d’un combat de boss à l’issue duquel vous affronterez un nouveau challenger. Le mode smash en masse vous permettra d’affronter des hordes de Mii en mode de base, tout le roster en mode smash all star et le mode challenger vous permettra d’affronter des personnages déblocables dans une revanche si vous aviez perdu le combat de base vous opposant à eux la première fois (ça arrive à tout le monde de faire la pierre avec Kirby au dessus du vide, ok, ne me jugez pas!!!!!)

Le dernier mode mais pas des moindres

N’en jetez plus, la coupe est pleine!!!!

Pour finir avec le contenu et les chiffres qui donnent le vertige, sachez que le jeu comporte pas moins de 103 arènes, toutes remises au goût du jour et en HD, travail remarquable quand on voit des niveau venu tout droit de la N64. Du côté de la bande son, pas loin de 900 morceaux différents qui représentent presque 30h de nostalgie sont de la partie. A côté de cela, vous avez encore bien des surprises qui vous attendent comme les donjons du mode histoire dont je n’ai volontairement pas parlé tant il est préférable de les découvrir par soi même, de la fusion d’esprits ou des événements spéciaux. On pourrait donc paraître blasé en regrettant la disparition des modes Home run contest (que j’adorais) ou du mode shoot the target, mais tant qu’à faire une version ultime de la licence, pourquoi ne pas les avoir laissés?

Le mode classique propose 6 combats sur un thème lié à votre combattant

Ainsi, vous l’aurez compris, Super Smash Bros Ultimate n’a pas d’ultimate que le nom mais répond bien aux promesses faites par Nintendo avec un contenu titanesque en solo et un mode multi sympathique malgré la piètre qualité du réseau Wifi qui vous empêchera probablement d’enchaîner les combats. On a cependant à faire à un incontournable de la console pour animer toutes vos soirées entre amis.

Pseudo :

Joueur depuis la NES et ayant possédé toutes les consoles sauf la regrettée Dreamcast, jouant a tous les styles de jeux et chasseurs de trophées compulsif

Playstation Archangejulien

Succés XBox JusticiaOmnibus

A propos de ce test

Jeu fourni par : Nintendo

Testé sur : Nintendo Switch

Bons points

Bons Points Un roster conséquent et varié

Bons Points Un contenu pharaonique

Bons Points Toujours aussi fun

Bons Points La durée de vie

Bons Points Un roster déblocable au fur et à mesure

Mauvais points

Mauvais Points Toujours un poil brouillon

Mauvais Points Pas de Home run Contest

Mauvais Points La quasi obligation de jouer à la manette

Mauvais Points Un roster déblocable au fur et à mesure

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.