Mario Golf Super Rush

Le célèbre plombier Mario a posé ses clubs pour la première fois sur Nintendo 64 et la même année sur Game Boy. Il a ensuite fait différents parcours sur les plateformes de Nintendo, le dernier date d’il y a 3 ans sur 3DS. Il est de retour depuis le 25 juin sur Nintendo Switch et il est temps de savoir si celui-ci n’est pas l’épisode de trop ! Mario et ses amis ne sont-ils pas trop vieux pour les parcours de golf ?

Here We Go !

On va commencer par le mode solo, qui est il faut le dire, assez basique. Vous allez devoir créer votre personnage et une fois que cela sera fait vous prendrez la direction du village d’Escarotte. Une équipe vous y attend et vous allez devoir la porter jusqu’au bout des 18 trous que composent les différents parcours. C’est donc cinq zones qui vous attendent, chacune composée de 18 trous. À savoir qu’Erascotte compte un bonus, pour les novices en la matière.

Si vous souhaitez finir le mode campagne, vous n’aurez pas d’autres choix, que de faire tous les parcours, même si ceux-ci sont assez rébarbatifs. il vous sera possible de partir en exploration, pour parler aux PNJ et pour… voir et faire pas grand-chose à vrai dire. Une grosse flèche rouge vous suivra pour vous indiquer votre prochain objectif. Il ne vous sera pas possible aussi de parcourir les différents parcours à pieds.

Concernant le côté RPG vous allez être gâtés, ou pas ! Rien de bien transcendant, vous n’aurez besoin que de répartir vos points d’expérience entre la force, la vitesse ou encore la précision. Il vous sera aussi possible d’acheter de nouveaux clubs et tenues qui vous apporteront quelques petits avantages. À savoir que si vous ne comprenez rien au langage du sport en question, un petit dictionnaire pourra vous aider afin de connaitre à quoi correspondent les fameux avantages en question. Pour finir la campagne comptez à peu près 10h et vous allez devoir enchainer les défis et finir les parcours comprenant de 3 à 18 trous avec votre équipe ou bien tout seul.

Le mode Solo va vous aider à apprendre les bases, mais nous aurions aimé tout de même que le scénario soit un petit peut plus poussé. Comprenez ceci, il n’y a aucune quête annexe à réaliser. Alors il est vrai que le challenge des parcours vous donnera du fil à retordre, avec parfois des compétitions que vous devrez refaire si vous n’arrivez pas le premier. Mais même si des boss vous attendent, rien de bien enthousiasmant ne vous attend à la fin de votre aventure.

Le golf est zen quand on laisse à d'autres le soin d'y jouer

Il y a en tout trois modes de jeu, le mode campagne décrit plus haut, le mode Golf Mêlée où le but est de réussir trois trous sur deux cartes et le mode Speed Golf. Si le mode Solo reste très simple, vous pourrez compter sur le mode Speed Golf, pour apporter de l’attrait à vos parties. Ce mode était déjà présent dans World Tour mais il a subi une refonte.

Dans celui-ci, vous allez devoir finir vos parcours le plus rapidement possible afin de remporter la partie. Mais ne pensez pas que c’est aussi simple que le mode solo, il va vous falloir courir à chaque fois pour rejoindre votre balle après chaque lancer. Pour cela, vous aurez une barre d’endurance et vous aurez la possibilité d’activer un boost afin de courir plus rapidement. Pour remplir votre jauge, vous devrez soit ramasser des cœurs soit ralentir votre allure.

Sur votre trajet, vous trouverez aussi des pièces, qui vous permettront de remplir votre barre spéciale. Cette barre vous permettra d’activer une super frappe, très pratique pour envoyer au loin les balles adverses. À savoir que chacun des 16 personnages a son propre coup spécial et apportera donc différentes choses sur le green.

Même si ce mode est plus sympa que le Mode Solo, il n’en reste pas moins que cela ne donnera pas spécialement envie de continuer à jouer une fois la campagne finie. Certes le fait de devoir jouer des tours aux ennemis est assez agréable, mais ça s’arrête là malheureusement. Pour finir sachez qu’il vous est possible de jouer à chacun des modes soit seul contre l’IA, soit à plusieurs en local ou bien à plusieurs en ligne.

Un gameplay solide !

Nous n’avons pas encore parlé du gameplay, qui est toujours aussi solide. Ne pensez pas que vous allez taper la balle simplement, vous devez passer par différentes étapes. Sachez que pour frapper vos balles vous allez premièrement débuter le coup et deuxièmement choisir la puissance. Mais là aussi rien n’est simple au golf, vous allez devoir prendre en compte le vent, le terrain qui peut soit être en descente soit être en montée.

Le club est également à prendre en compte, afin de bien calculer la distance de frappe. Une fois que vous aurez pris en compte les différents variants, vous deviendrez le pro sur le green. À savoir que pour ma part au cours des parties que j’ai pu faire, j’ai eu plusieurs fois un bug ou mon personnage ne voulait pas frapper. La seule solution qui s’est posée à moi, c’est de revenir sur le menu de la console et de retourner sur le jeu. Espérons que je sois le seul auquel c’est arrivé !

Par ! fait ?

Nintendo nous avait habitué à plus de peaufinage sur ses jeux. Le jeu est beau et coloré c’est vrai, mais les problèmes d’aliasing viennent gâcher l’expérience en jeu. Que ce soit en mode portable ou TV cela reste beaucoup trop présent. Sans compter que les parcours sont très peu différents en matière d’environnement, les animations sont simples et presque sans âme.

Cependant si vous êtes prêt à faire l’impasse sur ces détails Mario Golf Super Rush reste tout de même un bon jeu. Le mode Speed Golf a été revu et même s’il n’est pas parfait, il devrait vous donner envie de continuer un peu (pas trop) à jouer. Que vous soyez novice ou pro du golf, chacun devrait trouver son compte, même si ce ne sera que sur un court terme !

Bons points

Bons Points Un gameplay toujours aussi solide

Bons Points Le Motion Gaming

Bons Points Le Mode Speed Golf

Mauvais points

Mauvais Points Le Mode campagne

Mauvais Points Les problèmes d'aliasing

Mauvais Points Trop répétitif

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.