The Surge 2

The Surge 2 est annoncé PEGI 18 et déjà en vente, je vous propose un petit test avec une vision newbie du genre. Deck 13 aura-t-il réussi son pari de faire mieux que le premier et surtout fidéliser de nouveaux joueurs ? La réponse est plus bas.

« Une mystérieuse tempête abat l’avion sur lequel vous voyagiez, qui s’écrase en périphérie de Jericho City. Vous vous réveillez quelques semaines plus tard au cœur de la ville, dans un centre de détention en ruine. Des soldats en armure font régner la loi martiale, les robots détraqués sont en pleine folie meurtrière, et une tempête nano menaçante obscurcit le ciel au dessus de la ville… Jericho City a besoin de vous. »

The Surge 2 pour un newbie : Au secours, ce gameplay !!!

Quand on m’a admirablement proposé de faire ce test, je n’aurais pas imaginé arriver à une extrême folie. »Au secours ! » est le cri de résonance de tout joueur, dont moi, n’étant pas habitué (ou ayant en horreur) à ce genre de jeu. Comme tout bon Souls-like, on fait main rase sur tout ce qu’on a pour habitude et on se concentre sur l’équilibre attaque / esquive. Bien entendu, si vous avez passé du temps sur un jeu précédent qui ne demande pas de réflexion (ghost recon pour ma part), vous risquez d’avoir du mal. Autant vous dire que foncer dans le tas ne vous sera pas d’une grande aide.

En effet, chaque adversaire que vous croiserez aura une manière différente dans la façon de l’aborder. Chaque classe d’élite qu’il représente a des points faibles… ou pas. La majeure priorité d’un assaut est de le verrouiller et de passer en revues différentes parties de son corps. Une jauge de vie et/ou de protection est visible sur ces différentes parties. Bien entendu, vous allez privilégier les parties sans protection mais, et c’est là que c’est intéressant, les parties protégées vous octroieront des plans ou des parties d’exosquelette. Plus vous irez loin dans l’aventure, plus les adversaires seront coriaces et nécessiteront une approche plus brutale avec des attaques chargées pour détruire plus facilement leurs protections.

 

Attention tout de même, il s’agit d’un Souls-like

Si vous avez le malheur d’être imprudents, un simple « bas niveau » peut vous mettre à mal. Si vous êtes mort, non seulement vous perdrez vos gains mais vous retournerez à votre dernier checkpoint. Mais ce n’est pas tout, il y a un temps limité pour récupérer vos gains sans quoi, ils disparaîtront. De même, que si vous mourrez une seconde fois, vos gains seront définitivement perdu.

Mais que sont ces gains ? Il s’agit de pièces détachées qui vous serviront à upgrader vos équipements ou en fabriquer de nouvelles à l’aide de plans. On s’en sert également pour monter les niveaux de votre personnage.

Un conseil final de gameplay : vous êtes conditionné par une jauge d’endurance donc ne soyez pas trop imprudent.

Mais pourquoi as-tu continué malgré tout ?

D’une part, il y a toute cette partie évolution et conception du personnage/équipements qui ne sont pas négligeables. D’autre part, toute la partie tactique est intéressante.

Comme je vous le disais, chaque adversaire a des parties de corps vulnérables ou non. Au fur et à mesure que vous entamez sa jauge de protection, vous pourrez lui administrer un coup final dévastateur digne d’un God of War. Bien entendu, il ne se laissera pas faire et vous attaquera de diverses manières. Là encore, il ne s’agira pas que de l’esquiver ou de parer bêtement. Mais si vous dirigez votre protection à un instant « T » vers le coup qu’il donne (en haut ou sur les côtés), vous pourrez déstabiliser votre adversaire et lui porter un combo voire même une exécution. Tout ceci sera facilité par la mise en place d’un implant qui vous affichera la direction de l’attaque. En cas d’échec, votre jauge d’endurance se retrouvera à 0 et vous serez à sa merci. Dans ce cas, vous retournerez à votre base de soin (checkpoint ou feu de camp pour les adeptes) et vous devrez recommencer.

Recommencer ? C’est assez brutal surtout si on est arrivé loin…

C’est à cet instant précis que vous devrez optimiser votre côté exploration. Les différentes parties d’une map se recoupent en divers points. On se doit d’avancer dans la map mais aussi, on doit bien faire attention aux décors. Chaque détail ou impression de déjà-vu donne droit à un raccourci. En gros, vous voyez une porte, elle se débloque que de l’autre côté. Une fois le point atteint, vous la débloquerez et ainsi, plutôt que de tout vous retaper, vous pourrez prendre directement ce raccourci.

Cela vous évitera de mourir encore et encore et encore… parce que vous allez en avoir souvent !! Mais… et oui il y a un mais. Outre le fait qu’il n’y ait pas de multijoueur, on peut tout de même compter sur la communauté qui se fera un plaisir de poser des graffiti. Ces graffiti sont bien utiles. Ils vous indiqueront des pièces détachées, des raccourcis, des adversaires qui surgissent au dernier moment… Attention tout de même, car tous les joueurs ne font pas preuve que de bons sens ou de fairplay. Certains se feront un malin plaisir de vous induire en erreur. Pas de soucis, vous pourrez choisir de valider le graffiti ou de l’effacer. Des fois, la mémoire n’est pas infaillible… n’hésitez pas à interagir avec.

Donc on est tout seul !!

On est tout seul pour sortir de ce cauchemar. On peut toutefois compter sur les implants, armures, plan de conception, armes, upgrade mais aussi les drones.

C’est pour moi l’un des points forts du jeu qui peut vous aider dans des situations compliquées. Bien qu’ils aient des munitions ou des actions limitées, ils vous seront d’une grande aide mais à utiliser intelligemment et avec parcimonie.

Vous avez quelques catégories bien distinctes par drone :

  • aide : ouvre des portes ;
  • agressif : tire des balles à la chaîne ;
  • Dévastatrice : peu de munitions mais avec une précision inégalable.

Ils vous seront bien utiles face à des boss ou des intermédiaires bien que trop peu dans cette aventure…

Globalement, ou pour ce que j’ai pu réussir à faire, la maîtrise de soi et prendre son temps sont les maîtres mots de The Surge 2. Outrepassons le fait que la caméra soit capricieuse et mal gérée, les développeurs ont mis un point d’honneur à nous pondre des décors sympas mais homogènes pour faciliter l’exploration. C’est assez appréciable pour les newbies du genre. Nous ne sommes pas à 100% frustrés et découragés. C’est un petit plus qui m’a permis de m’accrocher… et ce n’est pas le scénario. Même si on reprend la trame après le premier, il n’en reste pas moins optimisé et appréciable par le travail fourni et l’écoute des joueurs dont ils ont fait preuve. Néanmoins, il n’est pas comparable aux autres jeux du genre mais en attendant, il est un bon passe-temps avec une bonne dose de challenge.

Pseudo :

Gros joueur de Tactical RPG et de JRPG. Baigne dans les jeux vidéos, manga et comics depuis que je suis en âge de lire. Je déteste les jeux de foot et le multijoueur.

Playstation Ps4

A propos de ce test

Jeu fourni par :

Testé sur : Playstation 4 PS4

Bons points

Bons Points Un bon challenge

Bons Points plus vous prenez des risques mieux la récompense est

Bons Points des plus par rapport au premier

Bons Points les drones

Bons Points localisation des différentes parties attaquables

Mauvais points

Mauvais Points la caméra qui fait défaut, propre à tout jeu

Mauvais Points bug technique (arrangé depuis la maj mais encore présent)

Mauvais Points scénario simpliste sans grande surprise

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.