Twin Mirror

La plupart d’entre vous connaissent probablement le studio Dontnod pour son excellent Life is Strange (et ses suites et DLC), ou certains peut être par Remember me ou le plus récent Vampyr, offert sur le PS+ il y a peu. Le studio semblant avoir trouvé sa voix avec le jeu narratif nous revient donc avec un Twin Mirror, en épisode unique, sorte de Heavy Rain. Que vaut la qualité de la narration, le jeu en vaut il la chandelle, éléments de réponse dans ce test

Enquête de rédemption

Dans l’histoire de Twin Mirror, vous incarnez Samuel, ancien habitant de Basswood et ancien journaliste d’investigation. Ce dernier a décidé de quitter la ville suite à un article ayant fait fermer la Mine de la ville, principale source d’emploi du secteur. La plupart des habitants lui en ayant voulu il préfère quitter cette ambiance malsaine. Cependant la vie est ce qu’elle est et il se retrouve a devoir revenir dans sa ville natale pour l’enterrement de son meilleur ami Nick. 

Samuel Higgs mène l'enquête

Bien accueilli, comme vous pouvez vous en douter, Sam ne compte pas s’éterniser a Basswood, mais encore une fois le sort en décide autrement. Par quelques péripéties que nous vous laisserons découvrir, Sam se met à enquêter sur la mort de Nick dont il ne croit pas la version officielle. C’est ainsi que débute votre périple dans Twin Mirror.

Un esprit bien construit

En tant qu’ancien journaliste d’investigation, vous pourrez faire appel à votre esprit d’analyse et votre esprit critique pour enquêter sur la mort de Nick. Pour cela, vous devrez chercher des indices sur les scènes et reconstruire les événements. Cela consiste à faire concorder les indices que vous avez trouvé en leur attribuant une timeline et en choisissant ceux qui sont pertinent. Par exemple, la première scène est une bagarre de bar, vous devrez déterminer qui elle impliquait, où elle a commencée et sa chronologie.

A vous de retrouver la chronologie des événements

Ne vous inquiétez pas, le jeu ne vous laisse pas partir sur une fausse hypothèse et vous aide en vous montrant la dynamique de vos choix en adaptant votre présentation. Vous devrez alors déterminer quel élément ne colle pas avec les faits pour orienter vers une nouvelle chronologie.

Introverti et introspection

Samuel est souvent dans ses pensées, perdu dans son palais mental ou bien en discussion avec sa personnalité alternative.  En effet, Samuel est quelqu’un d’introverti et de solitaire. Il a du mal à créer des liens sociaux et à les conserver. Pour cela, il peut compter sur sa seconde personnalité qui lui parle et le conseille. Vous aurez donc parfois des scène où le temps se fige et ou votre alter ego vous parle. Libre à vous de suivre sa voix ou bien de continuer dans votre voie.

De plus, à la manière de Patrick Jane dans le Mentalist, Samuel possède son palais mental où il range tous ses souvenirs et organise tous les éléments. Vous aurez ainsi de nombreuses occasions d’arpenter vos souvenirs qui seront déclenchés par des objets, des lieux ou encore des discussions dans votre ville natale qui feront remonter la nostalgie.

Du gameplay simpliste

Comme tout jeu d’enquête et narratif, le gameplay est assez limité. Vous allez arpenter les lieux à la recherche des points d’interactions, ceux ci étant soit des indices, soit des souvenirs, soit des éléments descriptifs ne servant qu’à étoffer un poil le background. Une fois tous les éléments de l’enquête en votre possession, vous émettez une hypothèse qui vous mènera à un autre lieu pour recommencer la même gymnastique.

Vos statistique du chapitre

Comme de nombreux jeux narratif, la fin du chapitre se solde par une page de statistiques. Vous pourrez ainsi comparer vos choix avec la communauté mondiale et à ceux de vos amis. Vous pourrez aussi consulter l’avancée de l’enquête ainsi que votre journal mis à jour avec les informations sur les gens rencontrés et les collectibles amassés. 

Graphiquement honnête, un gameplay simple mais suffisant, une bande son passable, si l’on exclu l’absence de VF (le jeu est entièrement en VOSTFR) et sa durée de vie assez courte (comptez 4 à 5h pour le finir) ce Twin Mirror fait partie de ces jeux sympa sans plus. S’il n’a pas vraiment de défauts, il n’a pas non plus vraiment de qualités. A faire à 20 balles en soldes ou offert avec le PS+/Xbox live.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous pouvez partager nos articles

Bons points

Bons Points La narration

Bons Points La technique

Mauvais points

Mauvais Points Très court

Mauvais Points Rythme lent

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.