Vernissage Dreams, comme dans un rêve.

Publié par le 18 février 2020

Invités par Sony Interactive Entertainment France à Paris dans le quartier du marais pour découvrir le jeu Dreams, nous sommes accueillis dans une grande salle nous donnant l’illusion de se trouver dans un musée, avec plusieurs tableaux exposés sur les murs.

L’exposition Dreams nous permet de découvrir quelques créations, effectuées par des joueurs du monde entier, parmi les meilleures créations. Dans ces œuvres il y en avait 4 qui ont été spécialement conçus par des artistes comme : Piano Novel, Le diamantaire, Toxic Avenger et Oskunk, étant en collaboration avec des créateurs sur Dreams. Nous avons pu tester quelques une de ces œuvres et c’est là que nous nous apercevons du potentiel de création  que l’on peut effectuer avec le jeu Dreams. Avec des jeux divers et variés tel que «  SlidEout 3019 » un jeu qui rend hommage à la licence WipEout, qui est réellement très beau, même si l’univers est un tantinet plus sombre que WipEout.
Puis autour de «  Pip Gemwalker » un jeu de plateforme où vous incarnez un paresseux tout mignon qui doit récupérer des diamants en grattant sur le décor les endroits indiqué par une croix. Le créateur a même autorisé les modifications de création sur son jeu pour permettre la création de nouveaux niveaux à partager avec le monde entier.
Il y’avait aussi des jeux de rythme dont un que j’ai beaucoup aimé, du nom de « Player Piano Player », où l’on incarne un pianiste de piano bar, qui dès lors que vous effectuez une erreur, une cible apparaît sur votre personnage et avec les boutons L1 ou R1, vous devez éviter la cible.

Enfin pour terminer l’expérience ce que j’ai le plus aimé est la création de Max Riveraine, qui seul, en seulement 2 semaines et n’ayant aucune connaissance dans la création de jeux vidéo, nous a concocté un jeu de réflexion difficile et très prenant. Vous incarnez une jeune fille qui voit une fille qui lui ressemble étrangement, enfermée derrière des barreaux. Le but et de rejoindre cette fille pour terminer les niveaux, en exemple pour le premier niveau vous devez rejoindre cette fille au centre d’une pièce, mais cette pièce est remplie de murs invisibles qui bloquent votre passage, donc il faut s’armer de patience pour trouver le bon chemin.

En plus des expériences diverses qui nous été proposées, il y avait un Challenge, organisé par We Are Playstation, dont le principe était le suivant: une équipe d’étudiants de l’école ICAN, devait réaliser en live un petit jeu en utilisant le système de création proposé dans Dreams. Le challenge commençant le 12 février à 10h pour se terminer le lendemain dans les environs de midi. Chaque jeu à été testé par un jury composé de 5 personnes, des personnes de la communauté We Are Playstation et des membres du studio de développement Media Molécule.
De voir comment ces jeunes se sont organisés avec des croquis des scripts et autres pour tout re-disposer sur le jeu, c’était très enrichissant.

Le jeu Dreams est disponible depuis le 14 Février exclusivement sur Playstation 4.