Partagez :

Comme vous le savez sûrement déjà si vous nous suivez régulièrement, je suis fan de Batman. Pour moi le Dark Knight est le héros que je préfère tous comics confondus. Alors oui vous me direz qu’il y a des tas d’autres héros bien plus badass que lui, mais ce que j’apprécie c’est que Batman est finalement un héros comme vous et moi pourrions l’être (avec pleins de thunes certes, mais voilà).

Quand j’ai appris qu’Urban Comics éditait un tome qui regroupais les premières aventures de mon héros, il me fallait évidemment mettre la main dessus. C’est chose faite et découvrons maintenant ce que renferme ce Batman Chronicles 1987 volume 1.

Pourquoi éditer un recueil qui rassemble des nouvelles du chevalier noir de 1987 ? C’est très simple, et Urban Comics nous l’explique très simplement :

L'année 1987 est une année pivot pour la créature de Bob KANE et Bill FINGER. Deux ans avant la révolution pop que représentera le film de Tim BURTON, les titres BATMAN et DETECTIVE COMICS accueilllent à leur tête un nouveau rédacteur en chef : Denny O'NEIL. Scénariste à l'initiative du retour vers un ton plus sombre et violent pour le personnage, O'NEIL supervisera au niveau éditorial cette fois la réalisation des légendaires épisodes #404 à #407 de la série BATMAN, plus connus aujourd'hui sous l'appellation "Year One". Une nouvelle ère débute alors pour le Chevalier Noir.

« Après le départ de Dick Grayson, Batman se retrouve sans un Robin, jusqu’au jour où il croise la route de Jason Todd, un gamin des rues qui tente de lui voler les roues de sa Batmobile ! Après avoir défait une organisation criminelle, le Dynamique Duo est à nouveau réuni pour affronter les plus grandes menaces qui planent sur Gotham dont le Pingouin ou Gueule d’Argile. »

Nous retrouvons donc dans ce recueil, les épisodes de la série BATMAN #402 à #414 & BATMAN ANNUAL #11 ainsi que le graphic novel BATMAN SON OF THE DEMON.

J’ai été enthousiasmé de retrouver mon cher Batou dans des aventures qui certes graphiquement ne sont pas aussi belles que les derniers comics sortis, mais ce volume a le mérite de rassembler un beau pan de son histoire.

Non seulement nous redécouvrons des aventures dans lesquels certains de ses pires adversaires feront leur entrée à l’instar d’un Pingouin, d’un double face ou encore gueule d’argile pour ne citer qu’eux. Mais le volume est enrichi avec avec des textes éditoriaux, des commentaires ou encore des courriers de lecteurs de l’époque.

Pour moi ce tome est un must-have dans sa collection pour tout fan de Batman qui se respecte, et j’ai hâte de voir le tome 2.

Articles liés

VOS AVIS

Il n'y a pas de commentaires pour le moment. Soyez le premier à participer !

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX