Partagez :

Dans la famille des accessoires pour PC, vous connaissez bien évidemment les souris, mais aussi les claviers. Éléments essentiels de tout joueur, l’un comme l’autre ne peuvent être retirés pour tout type d’usage sur votre ordinateur. Aujourd’hui c’est à la seconde catégorie que nous allons nous intéresser dans notre test du Vulcan II mini, le nouveau clavier de chez Roccat.

Nous allons tenter de vous montrer ses performances au mieux afin de vous orienter si vous souhaitiez vous le procurer. Commençons déjà par voir la fiche technique fournie par le fabriquant :

SPÉCIFICITÉS TECHNIQUES

Format
65%
Câble
Câble tressé amovible USB-C > USB-A de 1,8 m
Interrupteurs
INTERRUPTEURS OPTIQUES ROUGES TITAN II
Sensation fluide et linéaire
1,4 mm point d'actionnement
3,6 mm distance de déplacement
Cycle de vie des interrupteurs
Testé jusqu'à 100 millions
Taux de rapport
1000 Hz
Mémoire intégrée
4 Mo
Profils intégrés
5
RGB
Éclairage RGB par touche avec 16,8 m de couleurs
+ 30 touches intelligentes
Roulement du clavier
N-Key (NKRO) 100 % anti-ghosting
Processeur
32-bit ARM Cortex M3
Réglable en hauteur
Oui, support deux pieds

DIMENSIONS

Hauteur
31 mm
Largeur
324 mm
Longueur
116 mm
Couleur
Noir ou blanc
Poids
542g (avec câble) / 500g (sans câble)

CONTENU

Clavier de jeu ROCCAT® Vulcan II Mini
Câble amovible USB-C vers USB-A (1,8 m)
Guide de démarrage rapide

COMPATIBILITE

Windows® 7 et supérieur (assistance logicielle)
USB 2.0 (ou supérieur)
Connexion Internet (pour le logiciel du pilote)
Logiciel : ROCCAT SWARM

Comme vous pouvez le voir, c’est un clavier compact, c’est à dire qu’une partie de celui-ci a été retirée afin de gagner de la place. Par rapport à un clavier standard où toutes les touches sont présentes, ici la rangée de touche de fonction (F1 à F12) disparait pour être groupée à la rangée de chiffres et ces fonctions seront accessibles via la touche fonction rajoutée à proximité de la barre d’espace. Le pavé numérique disparait lui aussi afin de gagner en largeur de clavier, mais contrairement aux claviers 60% qui eux font aussi disparaitre les touches fléchées et les boutons présents dans la grappe des boutons insérer/supprimer, sur la configuration à 65% ces derniers sont tout de même présent.

Si vous n’avez pas l’utilité des chiffres sans devoir passer par une autre touche, et que les fonctions ou touches précédemment citées ne vous servent que rarement, alors c’est un type de clavier qui vous intéressera très certainement, d’autant plus si votre configuration de bureau ne laisse pas beaucoup de marge de manœuvre.

Si par contre comme moi vous êtes un habitué des claviers standard et que vous faites régulièrement des calculs et manipulez les chiffres très souvent, que les fonctions vous servent toutes les 5 minutes, alors soit vous aurez un long temps d’adaptation à ce clavier, soit vous finirez par être lassés de devoir actionner de façon synchronisée 2 touches à chaque usage.

LE DEBALLAGE

Commençons donc notre tour d’horizon, l’emballage est sobre et compact, sans fioriture. On y retrouve l’essentiel : le clavier, son câble de branchement et son manuel d’utilisation. A noter une chose, c’est que le câble fourni avec est un USB type C vers USB type A détachable. Pour la plupart des claviers de ce type récent, ce sont des câbles similaires, et pour des personnes comme moi qui changent régulièrement de clavier, soit par test ou par envie, c’est pratique de ne pas avoir a aller à chaque fois débrancher le claver derrière sa tour. Sachez toutefois que l’emplacement de branchement à l’arrière du clavier est situé au fond d’un petit rectangle d’insertion et si vous souhaitez changer de câble il faudra bien faire attention qu’il puisse s’insérer au fond de cette gorge.

Le branchement se fait simplement, le clavier étant directement reconnu, et après installation des pilotes automatiques nous pouvons démarrer les essais.

Le Vulcan II Mini est un clavier mécanique, par conséquent ne vous attendez pas à trop de silence avec ce clavier. Malgré tout il reste tout de même relativement plus silencieux que d’autres claviers mécaniques du même genre. La frappe est précise et rapide avec les interrupteurs optiques Titan II de Roccat, ce qui devrait plaire aux gamers qui aiment pouvoir ne pas anticiper avant de frapper une touche en jeu pour palier à la latence des touches. Sachez que vous aurez aussi possibilité de changer les touches afin d’en mettre d’autres (en les achetant bien sûr) pour parfaire votre environnement de jeu.

Le clavier en lui même semble très robuste, que ce soit au niveau des touches qui respirent la qualité, mais aussi la coque du clavier avec une plaque en aluminium anodisé du plus bel effet. Enfin et c’est assez rare je trouve pour le souligner, une touche fonction permet d’éteindre l’éclairage, ce qui est pratique la nuit si vous laissez votre PC allumé mais que vous ne voulez pas avoir un effet boite de nuit avec votre mode RGB.

Comme la quasi totalité des claviers gamers actuels, le Vulcan II Mini possède bien évidemment un éclairage RGB. Si vous avez déjà des accessoires du constructeurs, alors l’éclairage pourra être uniformisé grâce à l’éclairage AIMO dynamique, permettant à votre setup d’avoir le meilleur effet voulu en le rendant unique.

Sachez aussi que ce clavier est le premier à bénéficier d’une technologie permettant d’afficher deux couleurs sur une seule et même touche. Dans les fait cela se traduit par certaines touches comme par exemple celle des profils qui s’allumeront non seulement de la façon dont vous l’aurez voulue, mais en plus une lumière permanente permettra de les repérer directement malgré le reste de l’allumage. Vous pourrez par ailleurs paramétrer cette couleur à votre convenance.

Ce Vulcan II Mini est un clavier très intéressant, de par son design compact déjà, si vous souhaitez avoir une configuration matérielle qui prenne le moins de place possible il sera parfait dans ce rôle. Ensuite les touches réactives et précises ainsi que l’éclairage RGB seront vos parfaites alliées. Affiché au tarif de 149€99 et décliné en noir ou blanc, libre à vous de craquer pour ce clavier, qui si vous n’avez pas besoin des fonctions auxiliaires ni de taper trop souvent des nombres, saura se faire une place sur votre bureau.

Articles liés

VOS AVIS

Il n'y a pas de commentaires pour le moment. Soyez le premier à participer !

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX