Partagez :

Nous n’avions pas fait de test matériels depuis quelques temps, et pour être honnêtes avec vous cela nous manquait un petit peu. Du coup nous avons eu l’occasion de recevoir un SSD portable externe de la marque Lexar qui est sorti en fin d’année dernière.

Certes il a quelques mois maintenant à son compteur, mais finalement il reste toujours dans l’ère du temps puisque ce type de produit peut être utilisé autant avec nos consoles nouvelles génération que nos ordinateurs de bureau ou même portables. Voyons ensemble ce dont il retourne avec le SSD externe portable Blaze SL660.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Format de disque
Externe Portable
Type de Disque
SSD (Solid State Drive)
Interface
USB 3.2 Gen2x2 Type C
Capacité de stockage
512 Go/1 To
Vitesse d'écriture
jusqu'à 1900 mo/s
Vitesse de lecture
jusqu'à 2000 mo/s
Stockage en ligne
Non
Cryptage des données
Oui
Garantie Constructeur
5 ans

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

Hauteur
10.6 mm
Largeur
112.6 mm
Longueur
57.4 mm
Couleur
Gris
Poids
80 g

AUTRES INFOS

Pour démarrer, nous allons nous focaliser sur l’aspect visuel de ce SSD externe. Le style est sobre, un habillage en aluminium noir avec un petit panneau blanc qui accueille les leds à l’intérieur et qui permettront de donner la petite touche gaming annoncée sur le packaging de l’objet.

Le disque est relativement petit et tient dans une main, très léger avec ses 80 grammes, il est fourni avec un support permettant de le stationner en position verticale, ce qui vous donnera la possibilité de le placer à côté d’une console ou sur votre bureau, mais le câble est relativement court (30 cm environ), et nécessitera donc d’avoir votre tour à proximité immédiate.

Il est fourni avec deux câbles : un USB-C vers USB-C et un USB-C vers USB-A selon ce que vous aurez besoin, c’est une bonne chose d’avoir le choix de l’un ou l’autre.

CONFIGURATION DE TEST

  • Carte mère : ASUS PRIME B450M-A
  • Processeur : AMD Ryzen 5 3600X 6-Core Processor
  • Mémoire : CORSAIR DDR4 16GB (2*8) CMK16GX4M2A2666C16
  • Carte graphique : NVIDIA GeForce RTX 2060 SUPER
  • SSD : SAMSUNG SERIE 860 PRO – 256 GO
  • Alimentation : TEXTORM TX650M+ ALIM. SEMI-MODULAIRE 80+BRONZE

Une fois branché, le disque est immédiatement reconnu et s’ouvre directement sur les fichiers présents à l’intérieur. Lexar a pris le parti de fournir un logiciel de cryptage de données directement dans son SSD si vous souhaiter mettre des fichiers que vous souhaitez protéger. Après une configuration rapide, le logiciel se lance et permet de rajouter des fichiers et de les protéger directement sur le SSD.

Voilà tout ce qui touche au côté logiciel du disque et première déception : aucun logiciel n’est fourni ou ne semble exister pour paramétrer les leds, c’est dommage pour ceux qui aiment personnaliser la façon dont celles-ci se comportent, elles tourneront donc en alternance selon un schéma prédéfini.

Le constructeur annonce des débits allant de 1900 mo/s en écriture jusqu’à 2000 mo/s en lecture à condition d’avoir une interface USB 3.2. Malheureusement notre configuration étant en USB 3.1, nous n’atteindrons évidemment pas ces données lors de nos tests matériels.

Nous allons utiliser deux logiciels pour tester les performances de ce SSD :

  • ATTO Disk Benchmark
  • Crystal Disk Mark

ATTO Disk Benchmark va nous servir à tester comment se comporte le disque selon la taille du fichier transféré. Pour les fichiers de petite taille, les résultats tant en terme d’écriture que de lecture sont très loin des données annoncées par le constructeur.

Pour les fichiers au delà de 256 kb par contre en dépit de notre configuration restreinte, les données de transferts semblent plus en accord avec ce que Lexar affiche avec des niveaux de transferts d’environ 900-920 mo/s que ce soit en écriture comme en lecture.

Malheureusement, n’ayant pas de configuration disponible en USB 3.2, nous ne pourrons pas confirmer les données fournies, mais ces premiers éléments nous font penser que les vitesses annoncées peuvent être réellement respectées.

Passons à un second logiciel qui nous permettra de confirmer ou non les données qui ressortent de notre premier test. Nous utilisons dans ce second test le logiciel Crystal Disk Mark qui nous affiche lors du test, des données qui concordent avec ce que ATTO nous a affiché précedemment.

Que ce soit en écriture ou en lecture, nous sommes proche des 1000 mo/s ce qui semble être plutôt pas mal au vu de notre configuration matériel.

Pour être honnêtes, nous avons aussi testé le SSD interne de notre configuration matérielle, et ce SSD externe est plus rapide à tous les niveaux que celui que nous avons en interne, un comble !

Au final que penser de ce SSD ? Hé bien malgré le fait que nous n’ayons pas pu tester ses capacités réelles en raison des restrictions de notre configuration matérielle, ce SSD semble tenir toutes ses promesses. Le bandeau led est assez sympathique et donne l’effet gaming escompté, on notera encore une fois qu’on aurait apprécié un petit logiciel permettant de moduler l’éclairage selon nos envies. Pour ce qui est du prix, il semble tout de même être un poil cher par rapport à une concurrence féroce sur ce marché, et ce n’est pas dit que l’acheteur veuille mettre le prix pour uniquement une appellation gaming avec des leds.

Articles liés

VOS AVIS

Il n'y a pas de commentaires pour le moment. Soyez le premier à participer !

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX