[Critique] Elfes 22 – Le Gardien des racines

Publié par le 18 décembre 2018

L’apprentissage ne passe pas toujours par les chemins les plus faciles, c’est ce que Laëdyss une jeune elfe sylvain apprendra. Alors que son village est touché par une étrange maladie et que Liwënn la maîtresse des herbes du village n’a pas donné de signe de vie, la jeune elfe décide d’enfiler son armure et de partir à sa recherche. Elle découvrira le groupe de la guérisseuse et constatera avec horreur qu’ils étaient tous morts.

Après avoir récupéré la sacoche d’herbes de Liwënn, elle se hâta de rentrer à son village, mais à son retour, il n’en restait plus rien. Toutes les maisons construites dans les arbres avaient été détruites.

L’instinct de l’elfe la poussa à partir aussi loin que possible. Après de longues heures de marche, elle décida de s’arrêter sous un arbre pour dormir et à son réveil, elle poussa un hurlement qui attira un homme étrange portant un masque de bois qui curieusement savait parler à l’arbre.

Après une chute qui occasionna à Laëdyss une perte de connaissance, elle se réveilla à l’intérieur de l’arbre et remercia l’homme qui l’avait aidée. Elle comprit qu’il s’agissait d’un gardien des racines et que l’homme était lui aussi un elfe sylvain, l’elfe disait s’appeler Beloenn. Au terme de plusieurs périples l’elfe accepta de former Laedyss pour qu’elle devienne à son tour un gardien des racines.

Ce vingt deuxième tome de la Saga Elfes, montre qu’un professeur ne choisit pas toujours son élève et que l’élève ne choisit pas toujours son maître.Vous pouvez le retrouver sur le site des Editions Soleil au tarif de 14€95.